Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Arrivée d'Ar-Pharazon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ar-Phara
Invité
MessageSujet: Arrivée d'Ar-Pharazon Dim 25 Juin - 15:29

Près d'un vaste lac aux eaux claires un homme dort a mêmes le sol, a ses cotés on peut voir les restes d'un feu.

Cet homme, nommé Ar-Pharazon , est vétu simplement, mais son cheval, manifestement soigné et bien traité montre que cet homme a plus de moyens que son acoutrement veut bien le laisser paraitre.

Le soleil se lève, l'homme aussi


* Bon, il va ètre temps de partir, je devrais trouver des armes et des informations dans cete ville.....*

Soudain un bruissemnt se fit entendre

*Qu'est-ce que c'était? Un sanglier?...non c'est trop léger pour ètre ça...*

-Hola, sortez de votre cachette et montrez-vous!

Un homme et deux femmes sortirent des fourés avoisnants, vus comme ils étaient vétus il ne pouvait s'agir que de bandits de grand chemin détroussant ceux qui avaient le malheur de croiser leur passage. L'une des deux femmes, avec de longs cheveux noirs prit la parole

-Tiens....ce voyageur est un peu plus malin que les autres.....mais ça ne vous empèchera pas de finir comme les autres

La deuxième femme, celle aux cheveux roux renchérit

-Remettez nous ce que vous avez....sinon vous finirez au fond du lac

*Vu leurs postures ce sont de médiocres combatants....allez ça va me dérouiller un peu*

-Je vais vous laisser une seule et unique chance de vous en sortir, partez maintenant sinon vous mourrerez rapidement

Les brigands se préparèrent au combat et ce fut la femme aux cheveux noirs qui répondit

-Ce sera un plaisir de tuer un prétentieux comme vous!!

-Alors ce sera un plaisir de massacrer trois minables tels que vous

Soudain l'homme qui avait jusque la gardé le silence et qui semblait nètre qu'une montagne de muscle dénuée de toute réflexion s'élança, sa masse brandie au dessus de sa tète. Pharazon esquiva le premier coup en roulant sur le côté , tout en flaquant un coup de pied dans les tibias de son adversaire.

Celui ci jura et tenta cette fois un coup latéral dénué de toute finesse que Pharazon esquiva en se baissat, puis riposta avec une manchette sur le cou de l'homme. Celui ci porta ses mains a sa gorge puis s'effondra, la traché artère coupée...

Les deux femmes étaient apparment surprises de la défaite rapide de leur "champion", l'une d'elle, la rousse, s'approcha prudamment, la dague a la main. Pharazon sourit en lui faisant signe d’approcher


-Allez, viens ! Aurais tu peur ?

La femme tenta quelques coups en restant a bonne distance, les esquives simples de Pharazon la poussa a s’approcher de plus en plus. Une fois a portée, Pharazon lui attrapa le bras et la mit a terre.
Ils luttèrent pendant quelques instants puis Phrarazon se retrouva au dessus de son adversaire, le poignard dans la main.
Il commença a porter un coup fatal, son adversaire tenta de le retenir mais elle n’était pas assez forte et lentement, inexorablement, la dague s’enfonça dans son cœur.
Quand la dague fut enfoncée jusqu’au pommeau la jaune femme s’affaissa, morte.

Il n’eut pas le temps de savourer la victoire, il n’arrivait plus à respirer, la troisième femme tentait de l’étrangler. Il tenta un coup de coude qui fit lâcher prise a son adversaire, mais il n’eut pas le temps de reprendre ses esprits, la femme lui fonçait déjà dessus, le déséquilibrant et les faisant tomber tous les deux dans le lac. Revenu a la surface Pharazon appuya sur la tète de son adversaire et la maintient immergée jusqu'à ce qu’elle se noie.
Une fois fait il sortit de l’eau et prit son cheval sans accorder un regard a ses victimes.


*L’histoire n’est qu’un éternel recommencement………j’e massacrais déjà ce genre de minables quand je me battais dans la rue. Certaines choses ne changent jamais….*

Pharazon monta son cheval et se dirigea vers l’enceinte de la ville
Revenir en haut Aller en bas

Arrivée d'Ar-Pharazon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]» Zorro est arrivée... sans se presser.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Le croisement :: Le Lac-