Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le Méléor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Le Méléor Sam 26 Aoû - 15:48

Laissez-moi vous présenter Erone, maître forgeron :

« Cet elfe, au nez aquilin et à la barbe épaisse, ne vit que pour créer l’arme parfaite. Erone aime s’isoler dans sa forge et contempler les flammes ardentes qui s’élèvent de son âtre. Il n’a nullement besoin de soufflet pour en attiser le feu, qui ne se consume jamais et reste toujours à la même température.
Jadis, il utilisait les flammes de puissants dragons. Aujourd’hui, son atelier est construit du plus impétueux des volcans, le Méléor. La lave en fusion lui permet de rendre malléable n’importe quel matériau et de donner la forme qu’il désire aux aciers les plus solides.
Ses épées sont d’une résistance et d’une beauté sans égales. Chaque modèle est unique, et tiens compte de la taille, du poids et du caractère du combattant.
Par une nuit sans lune, un mystérieux sorcier lui proposa de concevoir un anneau pour dominer l’univers. Erone entra dans une colère noire et renvoya sur le champ l’insolent. Comment peut-on oser demander au plus grand armurier de tous les temps de forger un simple bijoux… et pourquoi pas une gourmette ou un collier tant qu’on y est ? »

HRP/J’ai placé ce texte entre guillemets car il est cité d’un livre, intitulé L’univers féerique d’Olivier Ledroit/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Ven 6 Oct - 22:39

Tandis qu'Erone s'affairait à sa tâche, on pouvait apercevoir dans un coin sombre un étrange lutin ou un étrange gobelin, enfin quelquechose de petit frêle et incroyablement laid. Son nom était quelque chose comme Farhgrac, Erone avait accepter de le prendre comme apprentis forgeron mais cet orphelin n'était capable que de se currer la narine droite avec son gros orteil gauche. Il n'était utile qu'à laver les sols et préparer les repas, en échange de quoi Erone lui offrait le logement et quelques conseils pour forger un simple couteau.

L'admiration que Farhgrac vouait à son maître était sans limite, et n'était pas infondée. L'art d'Erone atteignait ,au bout de ses nombreuses années de travail, une quasi perfection...Parfois son bras frappait le fer à en faire trembler le volcan, parfois ses coups légers faisaient penser à une sorte de mélodie.

C'est ainsi que Farhgrac l'observait, assis, dans un coin sombre de la forge, une lueur de joie dans ses yeux porcins. Il vouait un véritable culte à cet elfe barbu dont il était fier d'être l'apprentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 18 Oct - 16:16

Il y eut un bruit à l'entrée de la grotte. Un nain massif vêtu d'une cotte d'écailles entra dans la salle, l'air renfrogné. Il aurait pu ressembler à un nain normal, si ce n'est que son bras gauche manquait. Il regarda la forge de l'elfe avec une curiosité et un ragard connaisseur. Lui, Arzok, fils d'un chevalier banneret nain déchu, ancien mineur devenu forgeron d'armes d'un roi nain, il avait parcouru une longue carrière de guerrier jusqu'à monter de toute pièce ses compagnies libres...Mais des comapgnies libres, il ne restait rien, et même leur dirigeant était désormais fortement diminué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 18 Oct - 20:12

La forge se composait d'une première partie qui servait d'entrepos aux armes et aux armures finies ou en court de finissage. La seconde partie, servait de cuisine, et ensuite se présentait la forge en elle même, c'est-à-dire les diverses enclumes et marteaux et le feu.

-Farhgrac! Vas voir qui ose entrer sans frapper!

L'apprentis sursauta, lui n'avait rien entendu mis à part les coups répétés du marteau contre l'acier chauffé à blanc.

Farhgrac arriva à hauteur du nain, il fut surpris de le voir d'ailleur, les nains étant des minier mais aussi des forgerons, il ne voyait pas en quoi les services de son maître pouvaient l'intéresser...


-S ...SS...Salut à toi ét...ét...ranger! Qu' t' désire?

Intimidé, comme toujours, Farhgrac ne savait pas comment aborder cet étrange personnage. il n'avait, de plus, pas remarqué que le nain était manchot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Jeu 19 Oct - 17:21

Le Nain vit apparaître devant lui un être qui avait tout l'air d'être un gobelin. Sa première réaction fut de poser la main à sa hanche pour y prendre sa hache de lancer... Mais le gobelin ne semblait pas agressif, et même s'il faut se méfier de la perfidie de ces créatures, l nain préféra engager le dialogue.

"Salut à toi.

Je mùe nomme Arzok, je suis venu sous la proposition de la Reine Himura pour me forger...quelque chose. On m'a dit qu'en ces lieux se trouvaient un forgeron de renom. Je viens lui demander de l'aide."

Le Nain laissa son regard scruter son interlocuteur...finalement, il semblait plutôt timide...pas tellement perfide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Sam 21 Oct - 16:26

Farhgrac se tenait courbé, comme un bossu, et marchait d'une drôle de manière, un peu en crabe, comme s'il avait peur de tourner le dos au nain.

-Suivez-moi! Suivez-moi, le maître est par ici!
Il se dirigea vers Erone, clopin clopant.

-Maître! Cette personne aurait besoin de vos services!

Après avoir dit cela, Farhgrac courra se mettre dans un coint de la pièce et ne bougea plus. Seuls ses petits yeux porcins brillaient dans l'obscurité, tels deux braises dans un foyer.

Erone cacha précipitemment ce qu'il était en train de forger aux yeux de l'étrange visiteur, qui ne put apercevoir qu'un morceau d'acier étrangement travaillé, d'un rouge sang.
Il se redressa de toute sa hauteur face à l'inconnu et le dévisagea.


-Que voulez-vous, maître nain?

Sa voix était grave, caverneuse. Les mains sur les hanches, son côté elfique avait presque disparut. La finnesse des membres des êtres sylvains, avait laissé place à une musculature étrangement prononcée. Ses muscles saillaient et sa peau couverte de suie et luisante faisait penser à du cuir tané. Erone, avait cependant conservé la taille des elfes, et ses yeux, d'un vert émeraude, rapelaient sans équivoque l'endroit où il était né.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Sam 21 Oct - 23:32

Le Nain suivit le gobelin jusqu'à la forge même. Il y faisait une chaleur terrible, mais le Nain, ancien forgeron par obligation ne souffrait pas de la température.
Il plaque son poing droit sur son coeur et s'inclina légèrement.


"Maître forgeron, je vous salue. Je me nomme Arzok et viens de la part de la Reine Himura. Elle m'a dit que vous pourriez m'aider."

Et ce faisant, le Nain découvrit le moignon de son bras gauche pour qu'il soit bien visible dans la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 8 Nov - 18:08

Erone découvrit le moignon du nain et ne fut nullement surpris. Etrangement, ses yeux pétillèrent alors que le nain prononça "Himura"...

-Certes maître nain je puis vous être utile, mais dîtes moi ce que vous attendez exactement, je sais si je serais capable de vous refabriquer un membre, par contre je peux transformer votre bras manquant en une lame effilée et mortelle...

Farhgrac émit un hoquet d'horreur en découvrant le bras mutilé du nain, il chancela alors qu'il était assis par terre.(HRP/petite nature quoi arf/HRP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Jeu 9 Nov - 11:12

Le Nain fit un signe de la tête.

"Mon bras est perdu, et je ne sais si l'on pourra remplacer le coude par une mécanique. Mais ce que je veux avant tout, c'est un système me permettant de monter différentes lames et outils dessus : une épée, un marteau, un pioche...et une hache. Mais là hache, je m'occuperai moi-même de la forger lorsque le mateau sera fait et bloqué sur mon bras."

Arzok se demanda ce que faisait l'homme qui devait lui amener ses métaux? Etait-il déjà en possession de ses matériaux? Faisait-il bon chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Dim 12 Nov - 0:46

-Soit je vois ce que vous désirez. Je puis vous fabriquer une articulation mais elle sera artificielle. En effet, votre bras ne pourra avoir que deux positions, tendu, ou plié. Je vais vous fabriquer une articulation qui se bloquera par un système de crans que vous devrez actionner de votre bras valide, puisque le nerf étant sectionné, il ne vous sera pas possible de faire bouger votre bras à votre guise. Je vais vous confectionner vos accessoires sans problèmes, vous pouvez déjà choisir votre lame d'épée si vous le souhaitez, dans la pièce d'à-côté, j'ai déjà fabriqué deux ou trois lames qui pourraient vous interresser...

Erone indiqua une petite pièce sur le côté qui ressemblait plus en réalité à un placard sans portes.
Il y avait là une immense quantité de lames toutes plus belles les unes que les autres, soit gravées, soit simple, robustes, légères, effilées, plus lourdes, plus grossières mais à la fois puissante et rigides; bref un paradis où toutes les possiblités de confection de lame était réuni. Car c'était en effet là le but de la vie d'Erone, fabriquer l'arme parfaite...

Pendant que le nain observait les différentes lames, Erone partit rechercher le metal dans lequel il allait forger l'articulation et le nouvel avant bras du nain. Il choisit un alliage spécial inoxidable, et résistant; par contre pour le marteau il choisit un de ses meilleurs acier, qu'il fera fondre pour lui donner la forme d'un marteau; Erone fabriquant lui même ses maretaux de forgeron, il n'aurait aucun mal à en fabriquer un pour le maître nain...(Il avait un stock de metal dans "l'arrière grotte".)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Lun 13 Nov - 14:28

Le Nain regardait les lames présentent...Décidément, l'elfe était doué en forge. A vrai dire, Arzok n'avait pas vu une telle profusion de lames de cette qualité depuis qu'il avait visiter les forges royales de Châteaumithril.
Il en choisie une parmi toutes qui était droite, à doubles tranchants et munie d'une triple gouttière et d'une pointe en triangle isocèle.

Ce serait une bonne lame pour lui adaptée à son style de combat violent, direct, sans finesse, le fer brisant le fer.

Il vérifia que la lame était droite, bien proportionnée. Peut-être était-elle un peu longue et un peu lourde, mais il se musclerait un peu plus le bras pour la porter. Dans tous les cas, l'artisant montrait un savoir-faire rare. Il rejoignit donc la salle principale pour montrer à Erone son choix.

Il la posa sur une table et demanda aussi un pepier et un fusain pour qu'il puisse dessiner le système qui permettrait de bloquer les différents outils dans le bras d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 29 Nov - 16:06

Arzok présenta à Erone une lame qu'il avait forgé depuis bien longtemps et qui n'était en outre qu'un essais aux yeux du forgeron. La lame était certes solide bien équilibré, mais elle n'était pas parfaite, il aurait fallut qu'elle soit plus légère, tout en restant solide, et plus fine aussi ainsi que plus travaillée, bref, Erone critiquait intérieurement cet ouvrage d'essais. Malgré tout il s'avoua que cette lame était décidément la meilleure qu'aurait pu choisir Arzok pour ce qu'il voulait en faire. Elle était bien adapté à lui quoique peut être un peu longue mais il reconnut là l’œil du forgeron et du maître d'arme, solidité, efficacité, simplicité.
Farhgrac apporta à Arzok du papier et un fusain comme il le désirait. Il trouva ça dans le fond de la grotte là où étaient entreposés les objets qui ne servaient plus ou qui étaient cassés. En effet, avec toutes ces années d'entraînement quotidien, Erone était tout à fait capable de concevoir une arme ou quoique ce soit d'autre et d'en graver l'image dans sa tête avec les proportions exactes. Un savoir faire ancestral qu'il avait améliorer depuis des centaines d'années.
Erone commença à fabriquer l'articulation du coude d'Arzok, un travail long et minutieux qu'il s'appliqua à faire à l'aide d'un marteau d'une extrême finesse. Le forgeron chauffait le metal au rouge pour ne pas trop l'affaiblir en permettant à l'air d'entrer dans les particules de métal. Lorsque Erone se donnait entier à la tâche cela lui arrivait souvent d'oublier ce qui était autour de lui, ainsi il passait parfois plusieurs jours à travailler sans s'arrêter, jusqu'à ce qu'il sente enfin la fatigue ou jusqu'à ce qu'il se rende compte que son travail n'était pas parfait. Alors il le mettait à côté de ses autres "essais" et allait se coucher. C'était dans cet état d'esprit qu'Erone travaillait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 29 Nov - 18:56

Le Nain dessina le système d'attache sur le parchemin. Il était habitué à ces dessins techniques, puisque son esprit avait conçu la plupart des systèmes d'armes à poudre de ses frères.
Là, il représentait l'avant bras métalique dans lequel on passerait le bout de l'objet désiré - lame d'épée, fer de hache ou marteau. Ce bout serait une barre de profil carré, de quatre centimètres de côté et d'une longueur de dix centimètres environ. Sur ce bout, trois trous auraient été pratiqués et des trous correspondant auraient été percés dans l'avant bras d'acier. Ainsi, on passerait des chevilles en travers du bras pour bloquer l'outil ou l'arme. Et pour que cela reste en place, les chevilles auraient un bout terminés par un disque plus large pour se bloquer et seraient enfoncées au marteau - un coup ou deux étant suffisants. Une clavette serait mise de l'autre côté du bras, dans un trou fait dans la cheville et tordue à coups de marteaux pour qu'elle ne bouge plus. Il faudrait la sectionner à l'aide d'une pince pour la retirer, mais au moins, l'outil ne bougerait pas durant les mouvements ou sous les coups.


Lorsqu'il eut fini, il se rendit compte que la forge retentissait déjà des coups de marteaux. Il observa le travail d'Erone. Par le Sang des ancêtres, l'elfe était décidément doué...Peut-être même plus que les maîtres forgerons nains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Ven 5 Jan - 21:31

Erone ne cessait pas de battre le fer. Il était dans une sorte de transe. cependant il regarda le dessin du maître nain, et sans lui accorder un seul regard, il entama le travail. Il s'acharna pendant quatre jours sans arrêts.

Ainsi, Farghrac s'occupa des différents besoins d'Arzok pendant ces quatre jours.

Au bout de ses intenses travaux, Erone décida enfin de s'arrêter. Il présenta ses effets à Arzok et lui demanda si tout cela lui convenait.



HR.N'ayant pas beaucoup de temps à moi je n'ai pas pu mieu déveloper cette réponse je m'en excuse donc.HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Dim 7 Jan - 11:30

HRP : c'est pas comme si c'était grave Wink /HRP

Lorsque l'elfe eut fini de forger le bras métallique et le marteau, il l'installa sur le moignon d'Arzok. Le Nain serra les dents en sentant les crocs d'acier se refermer sur ses chairs. Le Nain admira l'ouvrage : définitivement, l'elfe était bon forgeron. Il engagea le marteau dans l'orifice et y plaça la goubille qu'il ferma d'une clavette.

Arzok prit les métaux que le guerrier de la Reine lui avait amené et les sortit : Korlinium et adamantium ainsi qu'un lingot d'Iridium vert. Il plaça les blocs d'adamantium et de Korlinium dans un creuset et le plaça sur les flammes. Comme il fallait une challeur incroyable pour faire fondre ses métaux, il activa le soufflet tant qu'il pouvait. Bientôt les deux métaux fusèrent et Arzok les agita avec une barre de métal qui ne fonderait pas à cette température, mélangeant autant que possible les deux.

Alors il laissa le métal couler dans un moule pour en former une large plaque. Une fois qu'elle fut solidifier mais encore à rouge, il la saisit d'une pince et la plongea dans un tonneau d'eau. Il avait réussit : les métaux s'emmêlaient l'un en l'autre, en formant des tourbillons noirs-violets foncés-verts foncés.

Le nain le posa de nouveau dans le feu pour porter le métal à blanc, puis le porta à la forge où il commença à frapper du maillet installé dans son bras métallique. Le nain traailla ainsi pendant plusieurs heures - peut-être même une journée complète -, avant d'obtenir enfin un fer de hache à deux mains réussi. Ensuite, il frappa d'un petit maillet et d'un burin le fer chaud pour y dessiner des dessins précis et magiques. Un beau travail au final. Cela formait un dessin esotérique nain en creux sur la hache. Et dans ce creux, il coula l'irridium qu'il avait préalablement fondu. Une fois que ce fut solide, il plongea le tout dans l'eau pour refroidir, puis il répéta le geste de l'autre côté.



Arzok s'assit par terre, dans un coin frais. Il était fatigué, terrassé même par la fatigue. Mais il avait réussi : il possédait désormais une hache noire aux reflets vert foncé et violet foncé au tranchant capable de percer n'importe quelle armure d'acier ou de métaux non-magiques. Enfin, les dessins magiques rayonnaient faiblement, montrant que le sort avait pris.
Arzok soupira : il était prêt, il rejoindrait bientôt la Reine pour faire payer aux anges.

Il s'endormit profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Lun 15 Jan - 13:50

Erone observa l'art du maître nain. Le don de forgeron était bien entendu héréditaire chez cette race, cependant Erone ne put s'empêcher d'admirer le travail de précision d'Arzok. Il était enchanté de voir le nain travailler ainsi dans son antre. Cependant, il trouva étrange les inscriptions sur la hache. Il devina qu'elles étaient magique et non pas seulement esthétiques, il resta donc scéptique n'utilisant lui-même jamais de sorts magiques...
Il laissa le nain dormir et alla s'installer sur sa propre couche. Farghrac était toujours dans son coin sombre et crasseux et n'en bougerait que sous la commande d'Erone.

L'elfe s'assoupit et dormit d'un sommeil profond et réparateur. Cependant il était en retard sur son projet et il devrait reprendre son travail dès que le nain serait partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Lun 15 Jan - 14:35

Lorsque le Nain se réveilla, il avait totalement perdu la notion de temps. Habitués à l'obscurité des mines où l'on ne peut se repérer à la lumière du soleil, les siens portaient d'habitude des sabliers, où tout autre moyen de compter le temps. Mais là...

Il se leva, les bras douloureux et regarda le dessin. Il grommella pour lui-même : "Puisse les dieux pardonner mon hérésie."

Il chercha du reagrd son hôte, et le trouva endormi. Il commença à ranger son métériel, car il devait repartir sous peu, la guerre l'attendait. Et il comptait bien profiter de la puissance de sa nouvelle arme. il ferait payer la mort de ses frères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 17 Jan - 19:21

Bien que le nain fut discret alors qu'il rassemblait ses affaires, les oreilles d'elfe d'Erone l'avertirent d'un mouvement dans son antre. Erone se réveilla et alla saluer le nain.

-Bien le bonjour maître nain. J'imagine bien que vous désirez partir au plus vite, ainsi Farghrac vous accompagnera afin de vous montrer les raccourcis qu'il existe au sein du Méléor pour que vous puissiez atteindre les lieux que vous désirez au plus vite.

Farghrac ne dormait presque jamais. Les seuls moment où il fermait un oeil étaient lorsque son maître se l'autorisait. Il était un être pitoyable certainement incapable de la moindre fourberie, insignifiant il ne parvenait jamais à regarder quelqu’un dans les yeux pour lui parler et était dans l'incapacité d'aligner une phrase complète sans bafouiller.
Cependant il avait un sens de l'observation et de la mémoire hors du commun. Chaque pièces qu'Erone fabriquait il s'en souvenait parfaitement et savait quand, dans quelles circonstances et pourquoi il les avaient fabriquées puis abandonnées. Tous les chemins qu'il avait parcouru à la recherche de métaux étaient répertoriés dans un coin de sa tête avec ses moindres cahots et déformations si bien que même les yeux fermés, il était capable de se retrouver. Possédant ainsi un sens de l'orientation hors du commun.
De cette façon, les moindres apparats d'Arzok, les moindres détails de sa peau étaient enregistrés dans sa mémoire et il serait capable de reconnaître cette personne rien que par le toucher de sa joue droite. Cependant Farghrac était inconscient de son génie et Erone savait comment l'exploiter pour son propre compte. Farghrac était en réalité pour lui un outil majeur, et l'élève n'en était pas conscient non plus, mais était heureux de pouvoir rendre service lorsque son maître le lui demandait. Erone ne traitait pas Farghrac avec indifférence, il l'admirait d'une certaine façon et le protégeait d'une autre, mais l'être avait été tellement traumatisé que son esprit s'était développé d'une façon très différente de celui des personnes "normales". Farghrac s'éloignait de la "société" tout comme Erone mais refusait presque tout contacts avec l'extérieur, cependant il arrivait en quelques minutes à déchiffrer le caractère d'une personne rien qu'en regardant sa façon de se mouvoir, de parler, de prendre un objet, de regarder...Il savait également les émotions que ces personnes ressentaient de la même façon. Ainsi, il savait que chez toutes les personnes qu'il avait jamais rencontré la pitié prédominait et il e souffrait énormément. Seul son maître ressentait autre chose, ressentait de l'admiration pour lui et cela lui réchauffait le coeur, c'est pour cela que Farghrac n'aurait échanger sa place pour rien au monde et vénérait Erone.

Ainsi la pauvre créature se leva de son coin et s'approcha discrètement d'Erone lorsque celui-ci prononça son nom. Dans ses yeux brillaient une lumière de joie indéfinissable, il allait rendre service à son maître et une fois que le nain aurait disparut ils pourraient reprendre leurs travaux et avancer dans leur recherche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Ven 19 Jan - 21:35

Arzok se retourna pour saluer l'elfe.

"Erone, je vous remercie pour tout. Vous m'avez accueilli,, aidé, et m'offrez un guide. Je n'oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi. Si je survis à la guerre, soyez assuré de mon soutien dès que vous me le demanderez."

Le Nain finit de sangler son sac. Il avait retirer la hache de son bras pour ne pas être encombré, et ne gardait que le système d'attache.

"Et bien je m'en vais. Merci pour tout encore. Les forêts d'Eliore m'attendent. La guerre aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Ven 26 Jan - 11:30

-Soit! Bon courage et bonne chance!

Erone salua le nain de la manière la plus respectueuse qu'il connaissait.

Farghrac trépignait d'impatience. Il se balançait d'un pied sur l'autre et sa bosse avait complètement disparu. De cette façon, il atteignait du haut de sa tête, les hanches d'Arzok.
Il prit le chemin de la sortie en ouvrant la marche, il se déplaçait d'une étrange façon, il faisait nuit noire dans le tunnel et pourtant cela ne semblait pas le déranger, il trottinait à droite et à gauche comme un enfant impatient d'aller à la confiserie.

A tous moments ils pouvaient faire une chute mortelle sur un gouffre abritant quelques milliers de litres de laves en fusion, et pourtant Farghrac semblait hystérique et ne se préoccupait point des dangers, tout comme d'Arzok et espérait bien que le nain suivait sa course effrénée parmi les méandres du volcan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Mar 30 Jan - 15:25

Le Nain salua bien bas l'elfe puis emboîta le pas à Farghrac, mais celui ci courait beaucoup plus vite que lui - ou plutôt, comme tous ceux de sa race, il était plus agile dans ce genre de millieux que les nains. Le nain s'essoufla donc vite à suivre son guide, et bien qu'il ne ralentit que peu son allure, il commençait à respirer de plus en plus difficilement, et bientôt interpella Farghrac.

"Hola, mon ami, moins vite, je te prie! Je n'ai pas ton agilité et je suis assez chargé - sans parler de la panse que je me traîne. A ce rythme, je n'irai jamais jusqu'au bout. D'ailleurs à quelle distance sommes nous de la forêt?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Sam 3 Fév - 23:01

Farghrac semba se figer au son dela voix d'Arzok. Il fit lentement demi-tour et s'avança vers le nain l'échine courbe.

-P...P...Pardonnez m...moi! Forêt dans bientôt!

Après avoir bafouiller ces paroles, Farghrac se retourna et continua sa progression, mais à une vitesse normale, mêmesi parfois il disparaîssait de la vue de nain, il revenait bien vite, avec toujours un air penaud comme pour dire:"P...P...Pardonnez m...moi!"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Lun 5 Fév - 15:46

Le nain crut qu'il avait traumatisé son compagnon et chercha à lui faire toujours un sourire quand il revenait. Bientôt la guerre, les cris et le sang... Bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erone
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 19
Race : Elfe
Activité : Forgeron
Date d'inscription : 26/08/2006
MessageSujet: Re: Le Méléor Mer 7 Mar - 21:22

Alors que Farghrac et Arzok marchaient, le tunnel devint soudain plus lumineux. Farghrac devint plus solennel, et plus calme. Il se retourna vers Arzok et lui lança un regard étrange, plein de sentiments tels que la peur, le respect, la joie, la honte et le regret. Puis il se retourna et au détour d'un ultime couloir, la verdoyante forêt apparue.
Arrivé au bout du tunnel, Farghrac restait dans l'ombre.

-Où v...vou...voulez-vous, a...al...aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzok
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 52
Race : Nain
Activité : Chef des compagnies libres naines
Date d'inscription : 02/11/2005
MessageSujet: Re: Le Méléor Ven 4 Mai - 0:01

"A la guerre, mon ami, je veux rejoindre le front au plus vite."

Arzok sortit à la lumière... Enfin, il y était... Et bientôt, il serait peut-être maudit par les dieux et les vivants. Peut-être même mourrait-il...

"Mais ne t'en fais pas, j'y arriverez tout seul. Retourne aurpès de ton maître, et sois remercié de m'avoir accompagner jusqu'ici."

Le Nain ne parla pas plus, il savait les anges non loin, et après avoir vérifié que toutes ses armes étaient en sa possession, il prit un pas de course entre les arbres. Bon sang, il détestait toute cette verdure, il détestait pas mal aussi les elfes, mais d'une haine courtoise qui en restait aux mots.
Par contre, il détestait les anges d'une pure haine, violente et sanguinaire... Et bientôt, il pourrait lui laisser la bride au cou et massacrer à tout va jusqu'à ce qu'une épée plus rapide l'envoie sous la pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Méléor

Revenir en haut Aller en bas

Le Méléor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Les étendues grises :: La Grotte de souffre-