Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mes rimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: Mes rimes Dim 12 Nov - 18:17

Je n’avais jamais fait attention à ça mais en fait je pense qu’on avait besoin d’un tel endroit HRP pour laisser nos plumes glisser sur le parchemin ! Voici une série de poèmes de ma composition :
(ils sont quasi tous débiles et les rimes sont pourries je vous l’accorde mais ça me fait marrer ! LOL)

Soleil ou tempête

Sous leur masque de haine
Au fond les humains s’aiment
Main dans la main parcourant la plaine
Leur récolte future ils sèment

Chante

Chante, chante encore
La vie ou la mort
Chante, chante toujours
La haine ou l’amour

La foi

L’Homme retrouve toujours sa foi
Au bord du gouffre de la nuit
Moi la religion je lui souris
Si je crois, ce n’est qu’en toi

Les mots

Un vers pas-ci, un vers par là
Moi j’écris mais toi ?
Trouve ces beaux vers
Qui te parlent de chimères
Raconte de belles histoires
Que tu me montrera le soir
Rêves d’amoureux
Malheurs d’envieux
Princesses de mort
Roi couverts d’or
Prends ta plume et un verre d’eau
Laisse-toi guider par les mots

Douleur

Lorsque frappe l'injustice
Les mots nous meurtrissent

Vengeance

Le noir ingurgite trop de cœurs
A toi de lui renvoyer le malheur

Ce sentiment

Bannissons les sentiments, amour, tristesse, haine, amitié
Toute seule je me ment, ils engendrent la détresse et la pitié
Tout converge vers la joie, seul sentiment digne de moi
Bonheur qui m’échoit et que je partagerai avec toi

Différences qui rassemblent

Tu vois que l’age d’or n’existe pas ici bas
Tu pleures toujours en sortant de chez toi
Tu vois tout noir
Tu crois tout voir
Tu marches dans la foret sombre
Tu n’aperçois que des ombres
Tu joues avec la froide pluie
Tu penses à ta triste vie
Tu es malade et seule
Tu t’adosses au tilleul
Tu voudrais crier ta douleur
Tu voudrais stopper tes pleurs
Tu ne peux pas
Tu n’as plus de voix

Je suis vraiment libre de marcher
Je suis réellement libre de jouer
Je vois tout blanc
Je crois tout devant
Je prend mes grosses bottes
Je me fou de la soit-disant cotte
Je saisit la pluie comme du cristal
Je pense à mon grand et bel idéal
Je trouve belle ma vie
Je te vois toute triste ici
Je voudrais comprendre ton malheur
Je ne peux pas je ne vois que le bonheur
Je te prend la main
Je te montre demain

Nous sommes réunis tous ensemble
Nous relevons ceux qui tremblent
Nous voyons tout coloré
Nous croyons tout léger
Nous courrons sur la route
Nous rions sans aucun doute
Nous avons un superbe parapluie
Nous sommes deux sous celui-ci
Nous arrivons nos mains jointes
Nous voyons les feuilles peintes
Nous chantons la belle vie
Nous oublions les soucis
Nous nous aimons plus que tout
Nous, cousines jusqu’au bout

Renaud

Quand je suis seule abandonnée
Non je ne regarde pas la télé
J’allume la musique avec Renaud
Cet engagé rauque, ce cher poivrot
Ses grands mots me font marrer
Lui toujours contre notre société
Entre le Père Noël noir et Rita
Y a de l’ambiance chez moi
L’accordéon et la guitare
Font que j’me couche tard
Ses mots crus sa chère Marie-Lou
Je crois qu’au fond c’est un fou
Mais sans ses chants je resterais seule abandonnée
Moi j’préfère l’écouter et profiter que de pleurer
J’ai raté télé-foot, Etudiant poil aux dents
Lui c’est vraiment un grand marrant

Le lendemain de fête

Mes yeux me piquent
Toute la nuit j’ai dansé
Et oui c’est épique
Cette dure matinée

Danses de oufs
Maquillée comme une pouf
De la musique de sauvages
Ça donne la rage

Mal aux jambes
Bourrés par milliers
Je les enjambe
On va chanter

DJ Furax on assure
On adore ça
Même si c’est dur
Ce matin là

Attention l’alcool
Ça rend mongol
Mais c’est si bon
D’avoir l’air con

Comme des fous
On cri
Comme des barbares
On fait du bruit

Maintenant c’est fini
Je vais aller au lit
La fête, la démence
Demain recommencent

Une pouelle

Père Noël
J’veux une pouelle*
Mais j’dois t’dire
C’est pour cuire
Mes poissons
Ce s’ra bon
Mieux qu’la dinde
Ou une blinde
Apéro sushi
Dessert Guppy
Parc’que j’ne ai marre
De toujours les voir
Tournent en rond
Sont trop cons
Même pas drôles
Aucun rôle
J’vous dis les brochettes
Ça c’est trop chouette
Les arrêtes
Et la tête
Tout est bon
Dans l’poisson

/*poelle en ortographe française ^^/

Le crac

Un cahier, un stylos
J’ai ai marre s’en est trop
J’prends la bombone
Et j’m’en tamponne
J’asperge le prof avec délice
Maintenant j’dois m’cacher en Suisse
Mais avant j’prends d’la peinture
Et avec art j’colore les murs
La révolution
C’est trop bon
Mais l’éducation faut la maintenir
Sinon comment avoir un bel avenir ?


/ Attention ! Un seul gros mot est utilisé ici : « con » et hormis les plus petits, les gros mots sont interdits ! /

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mes rimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» CIVET DE SANGLIER ET SALADE DE RIMES» ForumHaiti : Une modération qui rime avec le respect mutuel» Happy Gilmore» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer» Poème tragique
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Le coté HRP :: Le Grimoire HRP :: Vos poèmes-