Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

3. Histoire de Nelendark - La guerre de Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: 3. Histoire de Nelendark - La guerre de Jade Sam 15 Sep - 11:45

Deux années passèrent. L’Empire de Jade avait conquit une partie de l’Océan de Brume mais Galynn et Mendozis avaient été épargnées. Les deux îles alors en alliance se préparèrent à faire la guerre pour défendre leur indépendance : Natalya avait vu juste, la guerre était venue jusqu’à eux. Les armées se rassemblèrent et une guerre, d’abord navale puis terrestre, fit rage plongeant les populations dans la terreur et la colère. Natalya fut aux côtés de Proméus et des Halturens aidés par Fanvan le roi des Hommes. Les Amazones, conduites par Valusta, fille de Vataria décédée cinq ans avant Astaroth, et les Elfes, dirigés par Galylée depuis cent cinquante ans, combattirent bravement sur les plages de Mendozis et repoussèrent une grande partie de l’armée de Jade.
La guerre était en bonne voie pour les habitants de la contrée jusqu’à cet événement tragique : Yvain, le père du roi des Hommes alors venu aidé son fils, fut tué de manière horrible par cinq hommes encapuchonnés sur une des plages de Mendozis devant Fanvan lui-même et une partie de l’armée des Hommes. Il s’avéra que les cinq hommes étaient des Mages surdoués pour la torture. Ils réussirent à échapper aux troupes de Fanvan laissant à ce dernier le cadavre calciné de son père. Peu à peu, des escouades entières d’hommes encapuchonnés, appelées les Légions Noires, débarquèrent et réussirent à entrer plus en avant dans les terres semant la mort partout où ils passaient.
Pendant cinq longs mois la guerre nourrit les rivières de sang et teinta l’herbe des champs. Proméus et les siens protégeaient les Hommes contre les assaillants mais ils perdirent bien des Mages pour combattre les Légions Noires. Un terrible sorciers semblait les diriger. Le sorcier fut aperçu non loin des Grottes de Souffre et une terrifiante bataille fut menée devant celles-ci. Les soupçons de Proméus furent confirmés : Valgar était revenu et c’était bien lui qui avait poussé l’Empire de Jade à conquérir les contrées voisines. Il avait ruminé sa vengeance pendant quinze ans et, doté de nouveaux pouvoirs, ils venait anéantir Mendozis.
Natalya se battait avec rage pour défendre sa nouvelle patrie, les Halturens dont le nombre diminuait dangereusement alors qu’ils étaient sa race adoptive, les peuples libres qui n’avait jamais essayé de la capturer ou de la tuer même après avoir apprit qu’elle vivait chez les Halturens et la communauté des Mages dont le chef lui était l’être le plus cher à son cœur de Mendozis. Sa lame, Klinge, et ses ailes terrorisaient l’ennemi et devenaient mythiques.
Le sixième mois fut plus terrible encore que les cinq précédents. L’hivers était arrivé, l’air gelait les membres, la pluie trempait les vêtements et se transformait en neige boueuse sur le champ de bataille. Le moral des troupes était au plus bas et même le courage et la force de l’Ange, dont la réputation avait traversé la mer pour parvenir aux dirigeants de Jade, ne le remontait pas. Valgar et ses troupes avançaient toujours et l’espoir commençait à disparaître du cœur des plus vaillants.
C’est au milieu de l’hivers que la guerre pris un nouveau tour : les peuples libres attaquèrent de nuit les trois principaux camps ennemis établis sur leur terre et réussirent à disperser les troupes de Valgar. L’idée était venue de l’Ange et Proméus l’avait appliqué avec succès grâce à Fanvan et Galylée le Seigneur des Elfes. Les Amazones rabattirent l’ennemi vers la mer et les Halturens livrèrent une grande bataille sur la côte. Leur chef frôla la mort à deux reprises et ce fut Natalya qui arrêta le sort destiné à l’achever. La jeune femme ailé brisa net ce dernier en intervenant avec sa lame. L’ennemi fut encore repoussé et l’action de Natalya parvint aux oreilles de Valgar qui ordonna sa mort : il ne pouvait laisser une telle créature entre les mains de ses ennemis. Il fallait qu’elle meurt ou qu’elle change de camps.
Le dernier jour de guerre fut un véritable chaos. Sous la neige qui tombait en véritable tempête, la bataille dura des heures et des heures. Les Halturens s’éloignèrent du carnage et les Elfes les remplacèrent. Les troupes de Jade étaient complètement submergées malgré toutes les techniques qu’elles employaient pour briser les Mendoziens et elles n’arrivaient plus à percer les rangs pour s’enfoncer dans les terres. Cependant, les peuples libres faillirent abandonner tant la guerre les avait brisé.
Sur un sommet neigeux, Proméus et une dizaines de Mages se battaient contre une vingtaines de membres de la Légion Noires qui défendaient Valgar venu en personne défier la contrée. Ce dernier pensait qu’il vaincrait facilement en ce jour de malheur pour les peuples libres mais il s’était trompé bien au delà de ce qu’il imaginait. Proméus et Valgar s’affrontèrent en combat singulier. De Mage à Mage, le combat ruinait le paysage et était d’une violence incroyable. Natalya aperçut l’affrontement et ne pu s’empêcher d’aller voir Proméus. Valgar perdait le combat mais lorsqu’il aperçu Natalya derrière Proméus, il puisa dans ses dernières forces pour lancer une puissante invocation. Dans un râle il ferma les yeux le visage enfoncé dans la neige laissant derrière lui une créature difforme et meurtrière. Affaiblit par la bataille Proméus reçu un coup qui aurait pu le tuer mais il atterrit dans la neige et Natalya se dressa contre la créature. A mi-chemin entre le Balrog et l’Iffrit, la créature heurta l’Ange lui brisant une jambe. Dès ce premier assaut, Natalya failli fermer les yeux tant la douleur était atroce mais l’énergie que lui envoya le Mage qui s’était relevé lui permit de rouler sur le côté et de percer le flanc du monstre qui s’était jeté sur elle. Proméus hurla et envoya un puissant sortilège sur la créature. Cette dernière se tordit et retomba lourdement sur le sol manquant de peu l’Ange. Le Mage vint à bout de la créature tandis que Natalya tentait de se redresser malgré sa jambe brisée. C’est alors que Valgar se releva pendant que Proméus achevait son invocation et brandit un poignard derrière le Mage. Il y eu un cris de rage et une plume vint effleurer le visage de Proméus avant de tomber lentement sur le sol, son noir intense contrastant avec la blancheur immaculée de la neige non souillée par le sang ou la boue. Lorsqu’il se retourna, ses bras accueillirent Natalya en pleurs. Valgar était transpercé de part en part derrière elle et baignait dans son sang. La jeune femme avait du s’envoler et prendre un virage serré pour s’interposer entre lui et le fou. Sa jambe, dont l’angle était effrayant, ne lui obéissait plus et elle tremblait de tout ses membres.
Le Mage la serra dans ses bras et l’embrassa sur le front.
La guerre était finie.

La guerre de Jade fut définitivement terminée lorsque les peuples libres firent signer un traité aux contrées ennemies. Le Seigneur Yvain eu des funérailles dignes d’un roi et Fanvan pleura longuement sa mort. Natalya avait sauvé le chef des Halturens et le maître des Mages, elle avait combattu comme une furie aux côtés des assaillis et s’était illustrée par son courage. Elle fut soignée et lorsqu’elle put enfin quitter sa chambre de soins, elle reçu bien des honneurs dont la Coupe de Jade : sorte de Graal pris à Valgar après la guerre dans lequel il était dit que les larmes du premier phénix avaient été recueillies. En plus de cette coupe devenue par la suite symbole de paix ou de guerre, elle reçu le droit de se choisir une demeure où elle le souhaitait sur Mendozis et la contrée changea de nom en son honneur. Tous les peuples, maintenant persuadés qu’elle était venue pour eux, s’étaient mit d’accord à l’unanimité : Mendozis devint Nelendark et l’Ange ne fut plus jamais appelé autrement que Natalya Himura.

Les Halturens avaient disparus et Natalya avait été la seule à avoir vu le dernier de leur espèce. Cette belle et silencieuse civilisation avait périt deux ans à peine après la guerre et elle commençait à devenir un vague souvenir dans l’esprit des Hommes.
Haltaria, première fille de Valusta mourut de maladie dix ans après la guerre laissant la couronne de sa mère à sa sœur Valéria.
A Fanvan « le preux » succéda Fagor, son seul et unique fils. Il remit en marche le commerce des Hommes arrêté en partit à cause de la guerre et étendit les cités humaines. A trente ans, Fagor fut couronné en même temps que Valéria qui avait la vingtaine.
Proméus et Galylée continuèrent d’exercer leurs fonctions n’étant pas affectés par le temps comme les autres dirigeants.
Natalya choisi pour demeure la tour abandonnée par les Mages. Astaroth devint Glanderk et ce sombre nom revint en écho : il devint le nom de la capitale des Mages pour qu’ils se souviennent de la traîtrise de Valgar.
En trente ans, les nouvelles races avaient évoluées. Les Drows, les Trolls et les Hommes lézard devinrent de grands peuples pacifiques qui firent alliance avec les premiers dirigeants. Bien des religions apparurent et des temples furent érigés un peu partout sur Nelendark. On oublia les Halturens et les Barbares furent laissés à part trop peu nombreux pour assurer une alliance solide. Venue de Galynn, une communauté naine s’installa aux mines de Belfos. L’endroit devint un véritable royaume souterrain et les Nains devinrent un peuple respecté et apprécié pour son commerce, ses aptitudes guerrières et sa joie de vivre.

3/4

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3. Histoire de Nelendark - La guerre de Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» P'tite histoire : triste mais robuste...» La guerre des gangs,problématique mal comprise à Cité Soleil» Guerre guerre, vente vent...» La Guerre des Clans Hunger Games» Guerre civile tchadienne (1965-1979)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: HRP Administration-Univers :: L'univers de Nelendark :: Histoire du monde-