Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

1. Histoire de Nelendark - La génèse, les premières guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: 1. Histoire de Nelendark - La génèse, les premières guerres Sam 15 Sep - 11:46

Voici l'Histoire de Nelendark complète depuis l'arrivée de Valgar.


Les Temps Passés


Jadis, le continent nommé Mendozis était habité de six grands peuples: les Barbares, les Amazones, les Halturens, les Hommes, Les Atlantes et les Elfes. Depuis la nuit des temps, ces peuples étaient en conflit. Le commerce, les querelles de voisinages, les intolérances : tout était sujet à des tensions.

Un haut Mage de la communauté des Hommes, appelé Valgar, proposa à son ethnie d'utiliser une puissante malédiction pour annihiler les races ennemies. Sa proposition fut rejetée car le sort qu'il avait découvert n'était pas au point et avait été jugé trop dangereux. Valgar se retira dans sa demeure et, après quelques années de silence, il fit de nouveau parler de lui. Il avait rassemblé des fidèles qui adhéraient à ses idées et il fut conduit devant le tribunal des Mages pour avoir mené une expédition meurtrière chez les Barbares. Condamné à rester enfermé dans sa tour de marbre gris sous surveillance, Valgar fut contraint une nouvelle fois au silence et l’affaire fut vite archivée.
C’est quelques mois plus tard que Valgar neutralisa les Mages qui s’étaient vu assignés du rôle de garde-fou et qu’il réussit un coup d’Etat. La couronne du roi des Hommes baignant dans le sang de la fureur, fut jetée sur le sol rougeoyant et un nouvel ordre vit le jour.
Dirigée par Valgar, la communauté des Hommes connu une année de guerre civile qui laissa de cruelles cicatrices au peuple.

Bientôt, dirigé par un Mage du nom de Proem Deus, un grand groupe de rebelles érigea des plans contre le tyran. Après plusieurs tentatives de meurtres et quelques combats, parmi lesquels des Mages comme Tryos et Magnatus s’illustrèrent, les rebelles perdirent peu à peu espoir : le peuple subissait les punitions à la place de ces vaillants combattants et le royaume des Hommes s’assombrissait encore malgré tout. De nouvelles races étaient apparues dont celle des Trolls et celle des Drows et un climat de peur s’ajouta à celui installé par la tyrannie.

Les Amazones attaquèrent alors le royaume des Hommes. Sans prévenir, la reine Vataria, fille d’Hallusta, lança ses cavalières contre Valgar qui retenait prisonnière sa première fille, Halia. Tenant bien des villages non protégés, Vataria n’usa pas de la violence contre les paysans. Après trois difficiles jours de combat, les Amazones prirent le bas de la capitale humaine dont la grande porte n’avait pu retenir leur rage. Cependant, les derniers cercles de la ville fortifiée étaient protégés par les Mages et la magie brisait toujours les attaquantes.
Finalement, les Amazones réussirent à passer le mur avec l’aide de Proem Deus et Yvain.
Vataria retrouva sa fille morte par la torture et Valgar disparu sans laisser de trace.
Yvain, simple paysan, homme pieux et qui fut parmi les premiers Hommes rebelles qui combattirent en secret Valgar, s’illustra par ses stratégies exemplaires. N’aspirant qu’à retourner à la terre, il refusa d’être dans les hautes fonctions du royaume des Hommes en reconstruction.
Les Amazones, bien qu’en conflit avec les Hommes depuis toujours, ne constituaient pas un peuple conquérant. Après un traité d’Alliance avec ces derniers, elles repartirent dans leur propre royaume.
Le Mage Proem Deus fut nommé roi et, après quatre années de règne prospère, de nouvelles tensions survinrent : malgré le quart de la population qui croyait en la nécessité de la magie, le reste de celle-ci commença à crier au sorcier et au fou.
Proem Deus décida de séparer les Mages des Hommes afin de mettre un terme aux nouveaux conflits qui ne menaient qu’à des affaires horribles comme celle de torture sur l’esprit par la magie noire utilisée étrangement par de plus en plus de Mages.
Il fut donc conclut que les Mages vivraient en communauté, non loin des Hommes, dans l’harmonie et le simple commerce : une nouvelle ère commençait… Les Mages ne se mélangeraient plus avec les Hommes créant ainsi une nouvelle race en alliance avec la magie.

Proem Deus contrôlait ainsi les Hommes et les Mages en harmonie depuis plus de dix ans mais d’étranges évènements continuaient à diviser le royaume. Une rumeur disait qu’une tour était sortie de terre pour toucher le ciel et le faire tomber. L’obscurité grandissait en même temps que les tensions chez les Hommes. Les Mages avaient de plus en plus de mal à contenir la fureur de ces derniers qui ne comprenaient pas pourquoi on leur enlevait des enfants ou pourquoi le soleil ne se montrait plus. Les populations prirent peur et de nouvelles religions apparurent.
Bientôt la rumeur fut confirmée par les Mages fidèles à Proem Deus : une tour noire s’élevait à l’Ouest et c’était apparemment l’œuvre de puissants Mages. Le ciel n’obéissait plus aux forces de la nature et était régit par cette tour, des légions sombres commençaient à s’étendre à l’Ouest brûlant et tuant tout sur leur passage. Tous prononçaient maintenant un nom : Valgar. Le Mage revenait une fois de plus éliminer les races qu’il jugeait dangereuses et impures mais en plus de ce but, il voulait désormais asservir tous les peuples y compris celui des Mages qu’il souhaitait diriger lui-même.
Proem Deus s’opposa alors une nouvelle fois à Valgar et une guerre sans gloire se joua à Astaroth, la tour sombre. Le Mage noir fut vaincu de justesse et ses fidèles furent arrêtés ou achevés. Cependant, Valgar ne fut pas tué et il réussit à s’enfuir par delà les mers. Cette bataille sanglante ne laissa pas indemne Proem Deus qui appela son fil, Proméus, partit depuis des dizaines d’années sur les terres de l’Est extrême. Valgar avait jeté une malédiction au vieux sage et il n’avait plus que quelques années à vivre dépossédé de la plupart de ses moyens.
Proméus, âgé déjà de 55 ans, pris donc la succession de son père et vint à la tête des Mages.

Fanvan, fils d’Yvain, avait déjà fait ses preuves en réussissant à devenir chevalier en quatre ans. Fanvan dit maintenant « le preux » fut ainsi d’abord chevalier puis il devint conseiller du roi. Après Astaroth, Proem Deus lui confia la couronne des Hommes pour équilibrer le royaume. Yvain les avaient beaucoup aidé lors de la charge Vatérienne et s’il refusait la charge du royaume des Hommes, son fil, lui, pourrait peut être s’en occuper.

1/4

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

1. Histoire de Nelendark - La génèse, les premières guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.» Petite histoire aux grandes aventures :D» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: HRP Administration-Univers :: L'univers de Nelendark :: Histoire du monde-