Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un cercueil de braises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Un cercueil de braises Dim 7 Oct - 15:24

Les quais sombres, les entrepôts regorgeant de marchandises qui attendaient d'être livrées ou volées, l'eau qui clapotait au pied des pontons de bois vermoulus et l'horizon flamboyant où le soleil achevait de se coucher...
Finalement, ils ne dormiraient pas à la taverne. L'air frais était peu accueillant pour la nuit mais ils ne pouvaient plus retourner au marché après avoir versé autant de sang.

Bran descendit un escalier pour atteindre l'eau écumante. Il se lava les mains et le visage puis frotta, du tissu qui lui servait d'habitude à nettoyer son épée, son armure dorée où le sang sec était difficile à enlever.
Ses yeux le piquaient. Le chevalier avait tellement pleuré que l'eau lui fit l'effet d'un glaçon sur une plait ouverte. Il sortit son épée dans un bruit de fer et en nettoya la lame. Après cette opération rapide, il regarda autour de lui. Quelques bateaux mouillaient mais il ne vit pas de canot.
Bran remonta voir Winor, Rochmor et Lyn qui dormait toujours.


- Trouvons quelque embarcation pour y mettre notre amie. Elle...

Le chevalier s'arrêta. Une boule dans la gorge lui faisait venir les larmes aux yeux.

- Elle doit avoir des funérailles dignes de sa beauté...continua-t-il en souriant au ménestrel dont il avait reprit les propos de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 7 Oct - 19:22

Winor suivit Bran qui avait prit la tête. Ils se dirigèrent silencieusement vers le port, aussi discrètement que possible. Le demi elfe faisait bien attention à ce que Crépuscule ne tombe pas de Marijuana, il faisait aussi en sorte qu’un voit le moins possible son cadavre.
Ils attirèrent peu les regards, mais certains curieux les regardaient tout de même. Winor avait prit soin de s’encapuchonner pour ne pas qu’on le reconnaisse, mais aussi pour cacher les quelques larmes qui coulaient sur son visage malgré lui.
Une fois arrivés au port, Winor sentit la brise rassurante de la mer. Ce petit vent le consola, le vent l’avait toujours consolé. Il s’assit scrutant le noir horizon qui s’offrait à lui. De la ou il était, il pouvait voir Bran s’asperger d’eau. Le ménestrel en aurait bien fait autant, mais il laissa le chevalier seul avec lui-même.
Il leva la tête vers Rochmor et lui murmura :


- Triste soirée n’est-ce pas ? Le soleil nous a quittés et je ne vois plus que ténèbres dans les environs. Il soupira. Que comptez vous faire à partir de maintenant ?

Peu après, Bran remonta, le ménestrel se remit debout et acquiesça.

- Je me charge de l’embarcation. Prenez soin d’elle.

Il descendit au même endroit ou se trouvait Bran quelques minutes auparavant, retira quelques-uns de ses vêtements. Gardant le stricte nécessaire, c'est-à-dire sa culotte et son sica. Puis il plongea. L’eau était fraiche mais supportable, et puis, il était dans son élément. Il nagea, regardant les bateaux qui pourraient l’intéresser. Il en trouva un, c’était un navire de pêcheurs, pas trop grand, qui comportait une petite barque. Par chance, les matelots l’avaient laissé sans surveillance, ils étaient sûrement partis dans une maison close. Winor se hissa sans mal dans le bateau, coupa les liens qui retenaient la barque. Celle-ci tomba avec un plouf sonore, mais par chance personne ne s’en attrista. Le ménestrel était content, la nuit était propice à se genre de vol. Il monta dans la barque, prit les rames et retourna vers la compagnie. Une fois arrivé il posa pied à terre, s’assit sur le sol et attendit.

Winor ne pensait plus à rien. Il sentait les vagues qui lui léchaient les orteils et écoutait paisiblement le vent qui lui chantait toute la peine de son coeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochmor
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 44
Race : Centaure
But /occupations : Trouver l'île céleste
Age d\'apparence : 29
Penchant : neutre
Particularité physique visible : yeux violets
Date d'inscription : 16/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 7 Oct - 21:30

Rochmor suivit Winor et Bran, silencieux comme toujours. Une fois au port il attendit, comme il le faisait depuis le début de cette funeste journée. Il attendit une parole et celle-ci vint au moment ou il y pensait.

- Triste certes,… Il réfléchit un instant. En tous les cas, cela ne m’avance pas sur mon avenir. Je ne sais si je dois rester avec vous et si je le peux. Tout dépendra de l’endroit ou vous vous rendrez, après avoir dit adieu à votre amie. Pour le moment, je reste ici par respect pour son âme. Il eût un profond soupire qui mit fin à la conversation.

Winor leur laissa le corps de Crépuscule et plongea.
Pendant qu’il était absent, Rochmor prit l’elfe dans ses bras et descendit près de l’eau. En passant près de Bran, il ne put s’empêcher de lui dire :


- N’éprouvez pas de remords, ce qui est fait est fait. On ne peut revenir en arrière. Et puis, en tant que chevalier, vous deviez faire justice, même s’il fallait donner la mort.

D’un claquement de langue, il fit comprendre à Marijuana de le suivre et l’âne obéit. Lui aussi était malheureux. Il avait ressentit la peine de son maître et ne savait que faire.
Le centaure déposa Crépuscule sur le sable sec et attendit le retour de Winor. Le vent se faisait plus fort, faisant voler ses cheveux, s’engouffrant entre les plumes de son aile unique. Il regarda le ciel, la lune était absente, mais on pouvait distinguer quelques étoiles à travers les nuages. Il vit Cassiopée, sa constellation préférée, ce qui lui fit venir un pale sourire aux lèvres. On la reconnaissait facilement car les cinq étoiles qui la constituaient formaient un W.
C’est à ce moment la que Winor débarqua, munit d’une barque qu’il avait trouvé abandonnée, ou bien volé. Peut importe. Il s’assit et ne bougea plus. Rochmor prit la corde qui était resté accrochée à la barque et la noua à une grosse pierre. Il prit alors l’initiative d’aller chercher du bois mort qui jonchait la plage. Après quelques minutes, il revint les bras chargé et déposa les planches et les bouts de bois dans la barque.
Les pieds dans l’eau salée, il attendit alors que Winor ou Bran mette le corps de leur amie dans l’embarcation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcyss
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 10
Race : Fantasma
Date d'inscription : 11/09/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 20 Oct - 17:50

Sans préavis, Narcyss avait suivit la petite troupe discrètement. C’était amusant de voir comment les gens réagissaient face à la mort… tout le monde se cachait et cherchait les chemins les plus éloignés de la populace. Narcyss lui, étant mort depuis bien longtemps maintenant trouvait ça plutôt fun de faire le malin devant les autres… et il pensait que faire le malin avec un corps sans vie l’était tout autant. Quand o en avait les moyens, c’était plus facile d’inviter une jeune femme morte à danser que si elle était vivante… parce que sa conscience de petite sainte ni touche lui aurait interdit d’approcher le sexe opposé…

Pas la peine de les suivre à la trace… il n’y faisait même pas attention alors que ses yeux vitreux et vides de toute émotion étaient rivés sur le cadavre encore chaud de la jeune femme, mais il passait au travers des murs et des gens qui se plaignaient d’un courant d’air, faisant éclater des voix dans les maisons parce que le mari avait soit disant laissé la porte ouverte… hahaha… oui c’était amusant d’être un fantôme.

Ils arrivèrent tous au port. Lieu nauséabond où les poissons morts flottaient dans l’eau et où les soûlards venaient vomir leurs tripes avant de rentrer chez eux. Narcyss n’aurait rien donné pour plonger dans l’eau de la manière dont le faisait ce petit elfe sexy sous ses sappes.
Pendant que celui ci faisait on ne savait trop quoi, Narcyss était resté près de la défunte et cherchait à voir son visage sous un capuchon bien trop gênant à son goût. Il profita que la bêbête torse nu ait le dos tourné pour gonfler excessivement ses poumons et souffler de toutes ses forces, ne provoquant qu’un très faible coup de vent, tout juste assez fort pour retirer le capuchon de la tête de la princesse endormie.

Elle est plutôt pas mal, même bonne avec son visage baigné de larmes sèches qui traçaient sur ses joues poussiéreuses un chemin clair et humide sous ses yeux. Elle semblait être triste… au plus grand plaisir de Narcyss en tant que grand sadique qu’il était.
Son corps translucide ne se cachait plus et dans la pénombre du port alors que la nuit avançait petit à petit, il était assez visible… et de toute façon lévitant juste devant le visage baissé de la jeune femme et tentant en vain d’enfoncer son index dans sa joue creuse –qui ne faisait que la traverser vulgairement d’ailleurs, il ne faisait même plus attention à ce qu’il se passait autour. Soudain il vit apparaitre une ora... pour son grand plaisir. Il attrapa les mains de cet aura qui ne durerait que quelques minutes –cette aura n’était en fait qu’une trace de conscience qui s’évapore dans la nature et qui ne monte pas jusqu’au purgatoire, puis se mit à danser avec elle, chantant d’une voix enjouée et amusée un cantique qu’il avait entendu au détour d’un bois :


« Quand je rentre à la maison,
Elle me dit souvent
Que j'ai une tête d'enterrement
Et elle a raison,
Je travaille au cimetière,
C'est incontestable,
Je laisse ma tête au vestiaire
Et je me mets à table.
Faut pas se laisser abattre,
J'ai une faim de loup,
Moi je mange comme quatre
Et je bois comme un trou
Puis je retourne au cimetière
Travailler d'mon mieux,
Digérer mon pot de bière
Et mon croque-monsieur.

Pendant l'oraison du prêtre
J'ai un petit creux,
Moi je pense à ma côtelette,
À mon pot-au-feu.
Aux premières couronnes de fleurs
J'ai déjà la dent,
C'est mon estomac qui pleure
À chaque enterrement.

Comme un côté du cimetière
Est inhabité,
J'ai planté des pommes de terre
Dans l'intimité.
Et dans ma jaquette noire,
Entre deux services,
Je donne un coup d'arrosoir
Et je cours à l'office.
Je gratte, je bine et je bêche,
Quelle heureuse surprise
Quand je trouve un ver pour la pêche,
Je range ma prise
Dans une boîte en fer blanc.
Le temps est superbe,
Voilà un coin épatant
Pour déjeuner sur l'herbe.

À présent qu'a sonné l'heure
L'heure du goupillon,
Je pense à mes pommes vapeur,
À mon court-bouillon
Et quand tombent les premières gouttes
Sur mon haut-de-forme,
C'est mon ventre qui glougloute,
Mon ventre qui grogne.

Parfois je croque un oignon,
Parfois une gousse d'ail,
Parfois même un champignon
Est une victuaille,
Il faut faire avec,
Ce n'est pas copieux
Car ces oraisons du prêtre
On en voit pas la queue.
Le vent chasse les nuages,
C'est providentiel,
Un grand disque de fromage
Tourne dans le ciel,
La faim me monte à la tête,
J'avale mon chapeau,
Un bouton de ma jaquette
Et un pauvre mulot.

Je n'me sens pas dans mon assiette,
Je vais rendre l'âme,
Quand je pense à mes paupiettes,
À mon croque-madame.
Ça fait trop longtemps qu'ça dure,
Je m'allonge un peu
Sur le tapis de verdure
Et je ferme les yeux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Mar 23 Oct - 21:11

Winor avait réussi à ramener une belle barque. C'était du vol, certes, mais c'était pour une noble cause... Le ménestrel n'avait pas hésité à se mouiller et à prendre des risques pour pouvoir donner à Crépuscule un lit funéraire flottant. Bran l'admirait.

Rochmor lui dit de douces paroles qui réchauffèrent quelque peu son coeur. Oui, le Centaure avait raison, il avait tué Terrel pour rendre la justice. Mais était-ce vraiment cela la justice ? Non, le chevalier le savait bien mais, au fond, il préférait cette vision de celle-ci.
Crépuscule était vengée...

Le chevalier s'assit un instant puis tourna son regard vers la jeune femme morte. Son visage était pareil à celui d'un ange mais ses vêtements étaient ceux d'une femme martyr: sanglants, déchirés au niveau de son coeur par où la vie s'était enfuie de son corps.

Bran détourna ses yeux redevenus humides. Jamais il n'oublierait Crépuscule. Il ne le pourrait jamais. Non, jamais.

Le jeune homme en armure dorée se releva et chercha du regard une maison de pêcheur ou une taverne portuaire susceptible d'avoir de la lumière filtrant à travers une vitre crasseuse. Il cherchait du feu. La lumière, la chaleur, la liberté pour l'âme de sa mie.
Mais il n'y avait rien. Le port était baigné de la sombre essence de la nuit qui avait chassé le soleil couchant et aucune bicoque ne semblait abriter de vie. Pas la moindre lueur ne venait déchirer les ténèbres environnantes. En plus de l'absente de luminosité, le froid commençait à envahir les membres fatigués de la petite troupe.
Un chien passa dans une rue au loin et Bran posa sa main sur la garde de son épée par réflexe. Il était nerveux et, rageur de son geste, il pesta en lâchant son fourreau et tourna la tête vers Crépuscule.

Son coeur s'arrêta. Une forme translucide flottait au-dessus de la jeune femme inerte. Elle ressemblait à un humain mais il était évident que c'était un être intangible. Bran, choqué, n'arrivait plus à détourner le regard de l'apparition ni à prononcer un mot. Il resta figé devant l'étrangeté qui semblait jouer avec Crépuscule.
Soudain, l'être se mit à chanter. C'était un chant à la fois beau et terrifiant. Bran ne réagit pas, trop stupéfait pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Mer 24 Oct - 17:23

Un soupire s’échappa encore de sa bouche. Même s’il le désirait, il n’arrivait pas à faire partir toute la tristesse de cette journée. Il n’avait plus envie de grand-chose, appart peut être revoir encore et encore le sourire de Crépuscule quand il la faisait rire. Ou encore son visage quand elle se mettait à penser au passer. Mais maintenant, c’était elle qui faisait partit de ses souvenirs, douloureux et imprégnés de sang.
Winor sentait que Rochmor s’activait autour de lui, mais il n’en avait rien à faire. Oh pourquoi avait-il accepté que Terrel vienne à leur table ? Il ne le savait pas. Si il n’avait pas insisté pour qu’il vienne, peut-être que son cœur n’aurait pas subit pareille blessure. Le mal était fait.
Le demi elfe pensa alors à la détresse de Bran en ce moment. Il avait du être plus choqué que lui, et c’était bien possible. Après tout, il éprouvait pour elle un amour naissant, qui jamais ne se réalisera. Un amour n’est jamais aussi fort que quand il est impossible. Mais malgré son statu de chevalier il avait pu la venger, il avait surement du rassembler tout son courage pour choisir une telle décision. Car d’une certaine manière, jamais plus il ne pourrait se dire chevalier, en sachant qu’il avait agit sur une pulsion. Winor se dit alors, qu’il n’était pas le plus malheureux, car il avait "seulement" perdu son amie, alors que d’autres, comme Bran, avaient peut être perdu bien plus.
Une mélodie parvint alors aux oreilles du ménestrel. C’était étrange, lointain. Il se tourna pour voir comme une ombre se dessiner au dessus du corps inerte de Crépuscule. Le fantôme, si s’en était bien un, dansait avec une aura tout en chantant. Winor cligna des yeux, croyant être sujet à quelque hallucination post-traumatique. Mais quand il rouvrit les yeux, il dansait toujours avec elle. Le ménestrel ne comprenait plus rien, que se passait-il ? Jamais il n’avait vu pareille chose. Dans son esprit tordu, il en vint à penser que les fantômes existaient vraiment. C’était impossible,…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochmor
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 44
Race : Centaure
But /occupations : Trouver l'île céleste
Age d\'apparence : 29
Penchant : neutre
Particularité physique visible : yeux violets
Date d'inscription : 16/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 27 Oct - 14:24

Il n’avait plus qu’à attendre la suite.
Il fallait que l’un d’eux se décide à mettre le corps de Crépuscule dans la barque. Et ensuite l’un d’eux mettrait le feu à son corps. Ce serait le dernier hommage à cette elfe guerrière, que de la faire bruler, afin que sa poussière reste en ce monde et que la fumée s’élevant dans les airs, transporte son âme dans un ailleurs.
Rochmor scruta les ténèbres environnantes et vit apparaître un corps translucide au dessus du cadavre. Puis une aura s’éleva, le ‘fantôme’ se mit à danser et à chanter joyeusement. Cette apparition fit frémir le centaure, il trouvait ce phénomène fort étrange, trop mystérieux. Il inclina la tête sur le coté droit, comme il le faisait quand il ne comprenait pas. Son oreille toucha le corps endormi de Lyn. Pendant un moment, il avait oublié sa présence. Mais tant qu’elle dormirait, elle ne pourrait pas voir toutes ces bizarreries. Cela valait mieux pour elle.
Le centaure reposa son regard sur l’apparition, puis regarda Winor et Bran qui avaient l’air tout aussi étonné que lui.


- Mhhh… C’est quoi ça ? Dit-il en désignant le fantôme de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 34
Race : Fée
Activité : Bavarder, embêter...
But /occupations : Tenir compagnie et conseiller Rochmor
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 27 Oct - 14:55

Lyn fut dérangée dans son sommeil, ou plutôt le petit somme qu'elle s'était accordé pour cuver...L'oreille de Rochmor l'effleura et quelques uns de ses cheveux la chatouillèrent.

- Mh...?

La petite créature aux ailes de libellules se redressa et s'étira en baillant. Elle fit des petits bruitages d'endormie puis regarda autour d'elle.
Elle réalisa qu'elle était bien sur l'épaule de son compagnon et que c'était lui qui l'avait réveillé en penchant sa tête sur le côté.
Comme elle avait l'habitude de cette attitude du Centaure, elle regarda dans la même direction que lui.
L'être translucide qui dansait la fit sourire puis soudain elle réagit.


- Hey ! Mais c'est quoi ?

Debout sur l'épaule de son ami, elle regarda aux alentour, vit Winor et Bran stupéfait puis les innombrables caisses en bois entassées sur le quai.

- Rochmor on est où ?

Elle ramena son regard vers le fantôme et vit qu'il était au-dessus d'un corps humain. Elle agrippa les cheveux du Centaure pour éviter de tomber de son épaule et montra du doigt la scène.

- Ce...C'est quoi ? C'est qui !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 28 Oct - 22:17

Winor cherchait, cherchait ce que pouvait être ce,… cette chose qui tournoyait dans les airs. Mais aucune réponse vraiment satisfaisante ne lui venait à l’esprit. Puis Rochmor posa l’ultime question, celle que le ménestrel n’avait osé formuler. Mais qu’importe. Il répondit :

- Un fantôme. C’est un fantôme. Enfin, je crois…

Le demi elfe s’interrompit en voyant Lyn se réveiller. Apparemment, elle non plus ne savait pas ce que c’était. De plus, elle n’avait sûrement pas entendu.

- Je pense que c’est… un fantôme. Il regarda la réaction de la petite fée, puis s’approcha avec précaution de l’apparition.

A quelques pas du chanteur, un flash lui vint à l’esprit. Il y a quelque temps, alors que Crépuscule était encore vivante, et que Brunield ne les avaient pas quittés, ils avaient rencontré un être quelque peu semblable. Il ne se rappelait plus de son nom,… Oh si ! Kopale. Mais dans le fond, cette dernière était différente du fantôme qui dansait devant eux, lui n’était pas palpable, enfin il n’avait pas vraiment l’air…
Le ménestrel tendit le bras vers les danseurs et le passa à travers eux. Il ressentit dans son bras des picotements, c’était comme s’il l’avait plongé dans de l’eau glacée. Winor recula d’un pas, il était inquiet. Sur quoi étaient-ils encore tombés ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Lun 29 Oct - 10:58

Bran mit du temps à réagir lorsque Rochmor et Lyn demandèrent ce que c'était que cette apparition qui dansait au-dessus de Crépuscule et il regarda le ménestrel avec incrédulité lorsqu'il parla de fantôme.
Oubliant que la petite fé ne savait pas encore que Crépuscule avait été tuée par Terrel, il émit une supposition que jamais il ne se serait imaginé faire:


- Ce...C'est peut-être le fantôme de Crépuscule...?

Winor passa sa main au travers de la chose et la retira l'air perplexe. Bran lui ne bougeait pas. Il se demandait s'il n'hallucinait pas. En temps que chevalier chrétien, il avait déjà vu des choses extraordinaire mais un fantôme jamais ! Cela ne pouvait exister ! Non ! C'était impossible ou Dieu, ce dieu qu'il servait, n'était pas comme on le décrivait !
Les âme montent au ciel ou descendent en Enfer mais ne restent pas sur terre !

Il approcha finalement l'épée à la main de la créature translucide. De plus près, il réalisa que le fantôme n'avait pas le visage de sa mie et surtout, il se rendit compte qu'il dansait avec une autre chose translucide. Sûrement l'âme de Crépuscule qui ne s'était jusqu'ici pas encore échappé de son corps et qui maintenant ne pouvait monter au ciel retenue par cette chose !


- HA ! Vile créature ! Lâche-la !

Bran poussa Winor et fendit l'air et le fantôme de son épée avec rage. Bien entendu, son arme traversa le corps intouchable de celui-ci et, déséquilibré, le chevalier faillit tomber par-dessus Crépuscule à ses pieds.

L'homme se redressa les yeux écarquillés. Cela ne se pouvait ! Son épée n'avait rien touché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcyss
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 10
Race : Fantasma
Date d'inscription : 11/09/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Mer 31 Oct - 20:57

Sans donner grande attention à ce qu’il se passait autour d’eux, Cupid continuait de danser avec SA mie héhé… ba ouais lui seul pouvait la toucher maintenant, pas de chance hein. Il ne tourna la tête vers eux et plus particulièrement vers une étrange petite créature qui passait son bras dans son ventre… que c’était mal poli ! L’entité se recula d’un bras d’air continuant inlassablement de tournoyer dans son tango préféré.

Vint alors le tour d’un autre truc auquel il ne su donner de nom, mais qui cette fois lui donna un coup d’épée. Cette fois c’était trop ! Il laissa la jeune demoiselle partir vers le roux au sol qui avait manqué de tomber.

Ainsi la jeune femme n’avait pas de visage, mais son corps vêtu de pans flottants et translucides s’avançait vers le mec qui ressemblait à un chevalier à cause de son épée. Cupid attendait derrière, les bras croisés et l’air frustré… il n’avait pu terminer sa danse et ça il ne lui pardonnerait pas… surtout que la demoiselle n’était pas la dernière guenon du village.

Il attendit le dernier moment et alors que chacun des deux allaient se toucher, il fondit sur le reste d’âme et donnant de grand coups de bras comme pour écarter les mouches, dispersa les particules dans l’atmosphère juste avant que le contact ne soit établi.

Tant pis pour lui, s’il avait été plus galant il aurait pu l’embrasser une dernière fois… surtout que ce qu’il ne savait pas, c’est que cette représentation de la jeune femme n’éprouvait aucun sentiment et que c’était le simple cliché du corps et non de l’intellect… mais bon, ça il n’était pas obligé de le dire… quitte à s’attirer les foudres du garçon… après tout ne s’ennuyait il pas ce soir ?


« J’aime pas les méchants garçons… la mère noël ne vous apportera pas de jartelles cet hiver. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochmor
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 44
Race : Centaure
But /occupations : Trouver l'île céleste
Age d\'apparence : 29
Penchant : neutre
Particularité physique visible : yeux violets
Date d'inscription : 16/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Jeu 1 Nov - 13:24

Bon, d’après Winor, cette chose ? Personne ? Cet être translucide, était un fantôme. Jusqu’à preuve du contraire, cela pouvait être vrai. Mais qu’allait-il dire à Lyn à propos de Crépuscule ? La vérité ? Oui, la vérité était un devoir pour lui, il faudrait être fou pour mentir à sa petite fée. Mais la chevalerie qu’il avait toujours respecté jusqu’à aujourd’hui, lui interdisait de faire mal à une femme, même si elle avait à peine la taille d’une main. Il devrait donc être subtil et le tour serait joué.

- Hum, nous sommes au port. Écoute-moi bien,… Il réfléchit un instant à ce qu’il allait lui dire, puis il se lança. Après que tu sois tombée dans ma choppe de bière, tu t’es endormie sur mon épaule. Pendant ce temps, il s’est produit un incident fâcheux. Pour je ne sais quelle raison, le chevalier Terrel, tu te souviens ? Et bien, il a,… Hum, fait du mal à Crépuscule et la pauvre jeune femme est morte. Tais-toi et écoute ! Suite à cela Bran l’a vengée… Le centaure comprenait que c’était dur pour Lyn d’entendre ça, mais il le fallait, sinon elle lui en voudrait de ne pas lui avoir dit. Alors voila, nous sommes maintenant sur le port, pour faire partir le corps de Crépuscule sur cette barque, que nous enflammerons une fois qu’elle y aura prit place.

L’hybride espérait que la fée, avec son optimisme, oublierait vite cet incident. Il soupira, puis reporta son attention à ce qu’il se passait autour. Winor venait d’être bousculé par Bran et celui-ci tentait de transpercer le fantôme, mais il le traversa et tomba presque sur le corps sans vie de Crépuscule. Ce geste avait sûrement déplu au spectre, car il fit disparaître l’aura qui l‘accompagnait. Mais ce qui étonna le plus le centaure, c’est que le fantôme se mit à leur parler. Quel étrange personnage.

- Winor, Bran, ne pourrions nous pas en finir maintenant avec Crépuscule ? Qu’elle repose enfin en paix ?

Rochmor préférait ignorer le spectre pour le moment. Ils avaient une tâche bien plus important à s’occuper avant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Jeu 1 Nov - 14:13

Winor tomba joliment par terre sans pouvoir se rattraper, quelques grains de sables se perdirent dans ses vêtements, mais il se releva aussi vite et en beauté. Pauvre Bran, comment avait-il pu espérer fendre un fantôme ? Surtout qu’il venait de voir Winor le traverser de son bras. C’était surement l’énergie du désespoir qui l’avait fait agir ainsi.
Le ménestrel ferma les yeux un instant. C’était pathétique. Toute cette histoire n’avait aucun sens, ou en tous les cas, n’en avait plus guère. Et maintenant il savait que le fantôme ne pourrait pas leur faire de mal, à moins qu’il ait la faculté de les toucher. Le demi elfe rouvrit les yeux, fit quelques pas et se posa près du centaure.


- Il ne sait que parler, pffff… murmura-t-il pour lui-même, puis il dit à haute voix : Maître Rochmor, je pense que vous avez raison, il faut en finir avec ses funérailles. Mais, ce funeste plaisir revient à Bran. C’est à lui, à mon avis, de déposer Crépuscule dans la barque et de la faire s’embraser. Après tout, c’est lui qui l’aime.

Winor ne savait pas pourquoi, mais son humeur d’entant lui revenait. C’était encore maigre pour le moment, mais ses habitudes reprendraient le dessus sur la tristesse. Il soupira. C’était peut-être la présence de ce fantôme qui lui avait fait l’effet d’une douche froide.
Il se permit de sourire dans la pénombre qui l’entourait, une page de son ancienne vie serait bientôt tournée.


- Lyn ? Sais-tu faire du feu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Lun 5 Nov - 18:13

Bran resta figé une main levée vers l'âme imagée de Crépuscule qui venait de disparaître. Le fantôme l'avait dispersé et elle s'était évanouie.

- Je...

Le Chevalier tourna la tête vers le fantôme. Il se jouait de lui ! Il riait avec leurs sentiments, leur détresse ! Ha si seulement il pouvait n'être pas mort ! Bran lui aurait passé son épée au travers de son ridicule corps !
Le chevalier se releva alerté par les demande de ses amis. Mais que pensait-il encore ? Il n'avait pas le temps de pester ainsi. Ce n'était qu'un esprit. Ou tout du moins Bran s'en était maintenant convaincu...


- Je vais m'en charger. fit-il en rangeant son épée.

Il souleva le corps de Crépuscule et resta un instant muet devant la beauté de ce visage tant aimé. Pourquoi le sort, le destin avait-il décidé d'enlever la vie à cette jeune femme ? Mais bien sûr, ce n'était pas le destin ! Quel blasphème que de penser cela en cet instant ! C'était Dieu qui avait rappelé à lui l'une de ses plus belles créatures...
Tout en marchant vers la barque, Bran ne pouvait s'empêcher de penser que s'il avait de telles idées stupides c'était parce qu'il traînait avec des païens...
Le chevalier déposa la jeune Elfe dans la barque et s'accroupie prêt d'elle. Il lui enleva les quelques mèches de ses cheveux qu'elle avait sur le visage et lui caressa la joue gauche de sa main droite. Ses yeux de nouveau embués de larmes allaient des lèvres de la belle à ses yeux fermés et puis ses doux cheveux, son cou si parfait, ses vêtements tachés de son propre sang...Comment Dieu pouvait-il avoir été si cruel en lui enlevant celle dont il était tombé fou amoureux ? Terrel avait-il été son messager pour le punir de n'avoir pas été à la guerre ? Il avait oublié son devoir, osé penser à l'amour tandis que son roi se battait aux côtés de la reine ! Maintenant, Crépuscule avait payé de sa vie son erreur...

Sans prévenir, il embrassa ses lèvres froides. Pendant un instant d'infime bonheur, il la remercia et s'excusa de toute son âme. Le chevalier se releva enfin et tourna son regard plus triste que la mort vers la petite fée qui reposait sur l'épaule de Rochmor: sa volonté était claire.
Il poussa la barque dans l'eau, mouillant ses bottes, son pantalon et son armure, il poussa l'embarcation le plus loin possible. La petite structure de bois glissa sur l'eau silencieusement et Bran resta là à la regarder au milieu des ondes murmurantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 34
Race : Fée
Activité : Bavarder, embêter...
But /occupations : Tenir compagnie et conseiller Rochmor
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Lun 5 Nov - 20:22

Lyn ne comprenait plus grand chose. Dans son esprit quelque peu étroit, elle avait bien saisit que Crépuscule avait eu mal à cause de Terrel mais elle ne voyait pas le lien avec sa choppe de bière. Cependant, elle avait clairement entendu que Crépuscule devait être mise dans une barque et brûlée. Ainsi elle était morte. La petite fée ne réagit pas comme on aurait pu l'attendre. Aucune larme, aucun cris. Chez elle, la mort n'était pas un sujet tabou ni triste.

- Alors ce truc...là...le fantôme qu'essaye de découper le stupide là-bas...C'est Crépuscule ?

Elle montra du doigt le fantôme qui faisait la tête non loin de Bran qui avait arrêté de tenter de le charcuter.
Winor lui demanda alors si elle savait faire du feu. Soudainement vexée, la petite fée s'envola de l'épaule du Centaure pour se pointer devant le ménestrel furieuse:


- Ha ben oui bien spur que je sais faire du feu ! Il me prend pour quoi lui ? Je ne suis pas un demi-elfe moi !

Pendant ce temps, le chevalier avait mit l'Elfe morte dans sa barque. Lorsque la fée se tourna, il était en train de l'embrasser !

- Ho !

Lyn resta stupéfaite. C'était une coutume humaine ça ?
La petite fée attendit que le chevalier ai éloigné la barque du bord pour s'envoler vers elle en laissant une trainée de poussière lumineuse derrière elle. Lyn sauta sur la poitrine de Crépuscule et l'observa avec un air contrarié
.

- Bah ! S'il le faut...

La petite fée embrassa l'Elfe sur la bouche et cracha ensuite tournée vers l'eau.

- Poua poua poua

Puis elle fit un coucou à Rochmor et disparue dans la barque. Une petite fumée s'éleva bientôt du cercueil de bois et soudain une explosion fit de la lumière flamboyante. Des flammes s'élevèrent de la barque, Crépuscule était lentement délivrée...
Lyn mit du temps avant de revenir sur la berge. Les magnifiques flammes qui consumaient le corps et la barque faisaient trop de lumière pour qu'on n'aperçoive la petite traînée de poussière d'or se faufiler hors de celle-ci et revenir sur le côté.
Sans se soucier des autres qui ne l'avaient pas vu, elle arriva près du fantôme et s'arrêta à sa hauteur
.

- Hey ! Psiiit...

Elle se mit à souffler dessus pour qu'il la remarque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Lun 5 Nov - 22:41

Très bien, elle possédait le feu donc il n’y avait plus à en chercher. Cela apaisa vaguement le demi-elfe qui sentait l’heure approcher. Un frisson lui traversa le corps, était-ce de l’angoisse ? Ou une réaction de son corps face à la tristesse ? Il ne savait pas. Mais quand tout cela serait finit, il se sentirait mieux, à moins que…
Winor chassa ces questions et regarda Bran embrasser Crépuscule, puis pousser la barque sur l’eau. Il pensa alors à tous ces moments de bonheurs qu’ils avaient passés ensemble lui et cette jeune elfe. Ces soirées au coin du feu où ils se racontaient l’un à l’autre leur passé respectif, toutes ces bouffonneries qu’il avait faites pour voir son sourire, ce passé révolu… Il repensa alors à leur première rencontre, c’était à la rivière Fardwell, au bord de l’eau. Crépuscule avait été attirée par le chant ancien qu’il avait entamé,… Plus tard, ils avaient fait de la musique ensemble, d’ailleurs c’était une bonne mélomane, en ce temps la elle jouait de l’ocarina,…


- L’ocarina ! s’écria-t-il.

Le ménestrel couru jusqu’à Marijuana, car dans l’un des sacs que son âne portait, se trouvait cet instrument. Il chercha un instant puis le trouva et repartit en trombe jusqu’à la barque qui s’éloignait déjà. Quand il l’atteignit, l’eau lui arrivait à la poitrine. Winor déposa un baisé sur l’instrument, puis le mit dans l’embarcation. A ce moment la, il y eut une détonation et elle prit feu. Le demi-elfe eut tout juste le temps de plonger sa tête dans l’eau salée pour protéger sa belle chevelure blonde. Il rejoignit la berge et sortit pour la seconde fois de la soirée de l’eau malpropre du port.
Winor se retourna vers le bûché flottant, murmurant un ultime Adieux à Crépuscule :


- Nous nous sommes rencontrés il y a peu de temps, et avec toi je serais franc, tu étais belle et pleine de vie, mais jamais nous n’aurions pu être plus que des amis. La façon dont tu es morte m’attriste et me blesse, t’as t-il tué par amour ou par ivresse ? Sache qu’à jamais tu resteras dans ma mémoire et que partout je répandrais ta gloire, pour que jamais ton nom ne tombe dans l’oubli, comme celui de l’homme qui t’as ôté la vie. Je t’aime Crépuscule de mon cœur, le vent te porteras dans un ailleurs et quand tu toucheras ces rivages célestes, souviens toi qu’en ton nom j’avais placé tous mes espoirs.

A la fin de ses vers, Winor posa le genou à terre et salua la flamme qui s’éloignait vers l’horizon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochmor
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 44
Race : Centaure
But /occupations : Trouver l'île céleste
Age d\'apparence : 29
Penchant : neutre
Particularité physique visible : yeux violets
Date d'inscription : 16/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 11 Nov - 13:00

C’était maintenant terminé. Crépuscule flambait au loin sur la mer, projetant sur les flots d’une lumineuse tristesse. Oui, tout cela avait été plein de chagrin, très émouvant. Cependant il fallait penser à ce nouvel arrivant, ce fantôme.
Tandis que Bran et Winor regardaient l’horizon, le centaure suivit Lyn. Elle soufflait sur le spectre ce qui le fit rire. Cette fée était tellement vivante et fraiche… Elle apportait beaucoup de bonheur à Rochmor. C’était une vraie petite boule d’énergie inépuisable, sauf quand elle tombait dans de la bière.
Suivant la stratégie de Lyn, le centaure commença à faire du vent avec son unique aile. Il savait bien que cela ne servirait à rien, mais autant faire quelque chose, que de rester à se morfondre.
Rochmor murmura à Lyn avec un clin d’œil :


- Tu n’as qu’à lui demander quel est son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 34
Race : Fée
Activité : Bavarder, embêter...
But /occupations : Tenir compagnie et conseiller Rochmor
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 11 Nov - 17:20

Lyn regarda Rochmor de ses petits yeux plissés.

- Tu crois qu'il parle ?

La petite fée tourna autour du fantôme et rit.

- Dis, dis ! T'as un nom ? Tu sais parler ? Hé !

Telle une luciole l'être aux petites ailes de libellules ressemblait à une petite torche vivante. Elle laissait derrière elle bien des paillettes flotter dans l'air et retomber vers le sol.
Lyn se remit à souffler sur l'être transparent puis le toucha
.

- Hii ! T'es froid et on peut même pas te toucher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcyss
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 10
Race : Fantasma
Date d'inscription : 11/09/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Dim 11 Nov - 21:11

Narcyss était frustré. Il s’était fait « tuer » parce ce truc qui pleurait comme une fillette, mais c’était comme des chatouilles pour lui et le sourire revint à ses lèvres alors qu’il se tortillait un peu sous l’épée du mec qui était tombé.

Il avait un peu repris son sérieux. Bien sûr il avait bien plaisanté et s’était bien amusé, mais il devait tout de même un stricte minimum de respect à ces pauvres morveux dont un récitait des paroles assez sympathiques pour la jeune femme avec qui il avait dansé précédemment. C’était presque chantant et si cette créature ne s’était pas rhabillée, Narcyss aurait trouvé ça encore plus beau… mais passons, il n’était pas là pour fantasmer sur les elfes mais quand même pour retrouver son pauvre frère qu’il espérait en faire autant. Bref… changeons de sujet pour voir…

Une petite chose volait vers lui tandis que les deux autres regardaient les flammes de l’enfer consumer la chaire dans un parfum de cochon brûlé absolument exquise. C’était presque si elle ne lui donnait pas le tournis avant qu’elle ne s’arrête Dieu merci, pour souffler dessus.
Vint alors un truc un peu plus imposant qui comme l’insecte faisait du vent… et prit d’un méchant doute, Narcyss renifla discrètement son épaules de peur de sentir mauvais pour qu’on lui fasse autant d’air. Non ce n’était pas lui… il regarda derrière pour voir s’il n’y avait pas un étalage de poisson pourri mais ne vit rien… bah, si ça les amusait alors pourquoi ne pas les laisser faire.

Il garda le silence quand on lui adressa la parole, considérant que parler à une mouche n’était pas assez valorisant pour lui… puis, alors qu’elle lui tournis de nouveau autour, il lui apparut un corps visiblement nu… et même un visage. Le cerveau de Narcyss fit alors un tour sur lui même alors qu’il cherchait quelle sorte de mouche cette chose pouvait être. Il en conclu qu’il ne connaissait pas cette race et que ça pouvait toujours être intéressant de discuter pour en apprendre un peu plus sur elle… comme sur cette créature de Franckensberg pour ne citer personne…


« Narcyss, jeune chose… je cherche le seul qui soit capable de me toucher… n’aurais tu pas vu une même chose que moi avec le même visage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 34
Race : Fée
Activité : Bavarder, embêter...
But /occupations : Tenir compagnie et conseiller Rochmor
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Mer 21 Nov - 16:40

La petite fée haussa les sourcils. Non, elle n'avait jamais vu quelqu'un comme lui et donc qui pourrait éventuellement le toucher...Et puis surtout elle ne comprenait pas la demande du fantôme...Pourquoi vouloir qu'on le touche ? Il était invincible comme ça non ?

- He ben nan ! Je connais pas d'autre toi !

Lyn virevolta autour de l'être transparent et ajouta:

- Heureusement ! Parce que t'es moche comme chose !

Sans attendre de réponse, la petite fée insolente revint vers le Centaure. Elle fit un tour autour de sa tête et vint se poser sur sa boucle d'oreille préférée pour s'y balancer.
Elle chuchota à son ami:


- Viens on s'en va...Il me fait peur ce machin là et pis on ne va tout de même pas rester avec un monsieur qui embrasse les morts et un tout mouillé qui chante faux...Hein ? Dis, on y va ? On doit trouver ton île.

Ainsi était la petite fée. Elle ne se préoccupait que de Rochmor et avait souvent un comportement espiègle et sans logique apparente. Quitter ainsi un groupe ne lui paraissait ni impoli, ni étrange. C'était juste qu'elle voulait s'en aller et donc qu'elle le disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Mer 28 Nov - 18:15

Bran avait eu peur un instant pour al petite fée qui était partit embrasser Crépuscule et enflammer son corps. Heureusement, il la vit qui tournait autour de l'étrange apparition toujours près d'eux sur le quai.
Le chevalier éternua bruyamment dans le silence que seule la minuscule femme ailées brisait de temps en temps.
Soudain il se redressa en faisant cliqueter les pièces de son armure brillante.


- Mes amis, dit-il avec force comme s'il allait déclarer quelque guerre à ses soldats, nous devrions quitter ces lieux et trouver un endroit sur pour la nuit. Ces quais ne sont pas très accueillants et je suppose que notre braisier attirera quelques ivrognes dont je veux éviter la confrontation.

Bran semblait s'être un peu ressaisit: de toute évidence son esprit de chevalier était revenu à l'assaut et il venait de prendre conscience des lieux qui les entouraient.
Il se rapprocha de Winor et lui glissa discrètement:


- Nous verrons si cet être fantasmagorique nous suivra ou pas maître chanteur...Peut-être faudra-t-il que vous donniez de la voix pour qu'il parte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Jeu 29 Nov - 21:26

Le ménestrel était resté un long moment genoux à terre, à saluer pour la dernière fois Crépuscule. Sa tristesse était encore vive, mais ses blessures guérissaient vite, non pas que se soit un demi-elfe insemsible. Bien sur que non, sinon comment pourrais-t-il jouer d'un instrument, en faisant passer autant de sentiments et parfois même faire pleurer son auditoire? Ne le répétez à personne, mais ce même auditoire pleure pour d'autres raisons que la beauté de sa musique... Winor était donc triste, mais comme le vent, le ménestrel était sans cesse en mouvement, autant dans ses sentiments que dans son comportement, alors dans quelques heures à peine, il serait de nouveau joyeux. Cependant, jamais il n'oublierait celle qui avait parfois fait chavirer son coeur.
En se relevant, le ménestrel ressentit une douleur aigüe qui était due au temps passé dans la même position. Winor essaya donc de se remetre debout sans chavirer, il y parvint, mais la démarche qu'il eut aurait fait rire si l'heure n'était pas si lourde. C'est donc d'un pas chaloupé qu'il rejoignit Lyn, Rochmor, Bran et le-dit fantôme. Le demi-elfe écouta le chevalier parler avec passion et accuiessa à ses dires. En outre le fait de passer pour des fous, Winor voulait à tout prix retourner à la taverne Zoliar afin de reprendre l'épée de la défunte Crépuscule.


- Mon cher Bran, je pourrais faire mieux que de chanter pour le faire fuir! dit il en accompagnant ses paroles d'un clin d'oeil. Et même vous mon pauvre, vous n'y résisterez pas...

Le meilleur moyen de faire fuir quelqu'un qu'on ne pouvait toucher pouvait être le chant. Je dis le chant, non se serait plutôt des hurlements incompréhensibles et successifs. Mais dans le tréfond de ses pensées de ménestrel, Winor avait trouvé autre chose. En effet, le demi elfe était fier de lui même, il s'aimait et s'admirait sans cesse. Alors pour lui, il était certain que s'il montrait son corps d'Apollon au grand jour, ni homme, ni femme ne pourrait y résister, les uns iraient se tuer devant tant de beautée, les autres l'aimeraient à en mourir. Dans les deux cas, les personnes venaient à y laisser la vie, ce qui est gênant quand on vit éternellement.
Le ménestrel avait aussi sentit que la petite fée était impatiente de quitter ce lieu. Il comprenait bien son impatience, elle ne connaisait pas la défunte, elle n'en avait que faire dans le fond. C'était même mieux ainsi.


- Mes chers compagnons, dit Winor au centaure ainsi qu'à Lyn. L'heure de nous quitter sera bientôt venue et je tiens encore à m'excuser de ce que vous avez pu voir. J'espère tout de même que si un jour nous nous rencontrons à nouveau, nous passerons une meilleure soirée que celle-ci. Je vous souhaite de tout coeur bonne route et qu'un jour vous puissiez trouver l'ile de vos rêves maître centaure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochmor
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 44
Race : Centaure
But /occupations : Trouver l'île céleste
Age d\'apparence : 29
Penchant : neutre
Particularité physique visible : yeux violets
Date d'inscription : 16/01/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 1 Déc - 20:22

Alors comme ça l'apparition ne nommait Narcyss, cependant le centaure aurait préféré que Lyn ne s'approche pas trop de lui. Qui sait ce qu'il pourrait faire. Heureusement la fée revint vite près de lui, retirant un poids de sa conscience.
En effet elle avait raison, ils n'avaient plus rien à faire au port et leur recherche des mégères avait en fait aboutit à un double meurtre. Rien d'interessant pour trouver l'île celeste.


- Oui, on va bientôt quitter ce lieu, ce n'est plus la peine de rester. Mais patientons encore un instant.

Le moins qu'ils puissent faire serait de les quitter dans les formes. Le moment arriva vite, au plaisir du centaure. Bran puis Winor décidèrent de s'en aller, ce qui l'arrengea grandement.

- Si l'occasion se présente, nous mangerons de nouveau ensemble. Je vous souhaite d'accomplir vos rêves et sachez que ma peine vous accompagne.

Tout était dit, il était maintenant temps de repartir. Le centaure se retourna et commença à remonter vers le port. En passant devant le fantôme, il inclina la tête en guise d'adieux.
Ce n'est que bien plus loin qu'il pivota pour jeter un dernier coup d'oeil a ces compagnons d'un soir. Mais ils n'étaient plus visibles, seul le remoux des vagues dans la lumière de l'aube naissante se laissait voir.


- Que dirais-tu de trouver une auberge ou se reposer? A moins que tu ne veuilles quitter la ville?

A ces mots, Rochmor recommenca à déambuler dans les rues sans savoir ou il se rendait concrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 15 Déc - 16:14

Citation :
Et même vous mon pauvre, vous n'y résisterez pas...


Pendant que le ménestrel faisait ses adieux au Centaure et à la petite fée, Bran restait perplexe...Mais qu'avait-il encore voulu sous-entendre le bougre ? Décidément Winor était un des hommes les plus extravagant qu'il n'avait jamais croisé de toute sa vie !

- Adieu amis de providence ! fit-il à Rochmor après s'être rapproché. J'espère de tout cœur vous revoir un jour vous et votre si jolie amie ! Vous serez toujours les bienvenus dans notre groupe et si un jour vous souhaitez mes voir, il y a des chances que je sois encore avec ce fou de ménestrel ou bien à la forteresse de Fagor.

Repensant à son devoir, le chevalier songea alors à une chose: allait-il réellement retrouner à la forteresse des hommes un jour ? Ou bien deviendrait-il véritablement chevalier errant ?
Il remit sa cape en place et refit un signe de main au centaure.
Il donna alors une tape dans le dos du ménestrel:

- Allons, quittons ce lieu à notre tour mon bon ami. Trop de douleur nous blesse ici...Où comptez-vous aller maintenant ?

Discrètement, il surveillait le fantôme non loin d'eux. Cette étrange créature chamboulait complètement sa vision chrétienne du monde et cela le déstabilisait au plus haut point...Même s'il aurait voulu qu'il disparaisse pour éviter qu'il ne devienne fou, il voulait comprendre certaines choses de la vie qui lui avaient ainsi été cachées...

- Hey ! Toi là bas ! La...Le chose ! appela-t-il en désignant Narcyss du doigt. Si tu veux nous accompagner, tu es le…bienvenu. Mais je te préviens, si tu nous embête, je trouverais une arme qui découpe les...trucs comme toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises Sam 15 Déc - 19:45

Le demi-elfe fit une dernière fois un signe de main au centaure et à la fée miniature, puis se retourna vers Bran.

- Qui est le plus fou d’entre nous, je me le demande bien,… Enfin bref ! Il réfléchit un instant. J’avais l’intention de retourner discrètement à la taverne Zoliar. Pour tout vous dire, j’y ai oublié quelque chose qui m’est cher, alors vous imaginez bien qu’il m’est impossible de l’abandonner ! Cependant, vous n’êtes pas obligé de m’accompagner. Il serait même mieux que je m’y rendre seul, car avec ma descendance semi elfique, je passerais plus inaperçu qu’un magnifique chevalier en armure. De plus, vous vous doutez bien que la garde royale a été appelée, il se peut même que l’on nous recherche en ce moment ! Que d’aventures en perspective n’est-ce pas ?

Winor se tue et regarda le chevalier avec insistance. Il se doutait bien que Bran devait être dégouté à l’idée de retourner sur l’endroit du crime, c’est pourquoi il entreprenait tout pour qu’il en reste quelque peu éloigné. Qui sait quelle folie le prendrait en voyant le corps de Terrel ? Ou cette flaque de sang coagulée appartenant à Crépuscule ? Oui, il serait mieux que le ménestrel entreprenne de reprendre l’épée de la défunte seul.

- Vous n’aurez qu’à m’attendre à un pâté de maison plus loin, je ne serais surement pas long à trouver ce que je cherche.

Le ménestrel s’étonna de voir Bran parler au fantôme. Grande prouesse pour un croyant, car cela reviendrait à dire qu’il accepte leur existence, donc il renie son Dieu tout puissant. Enfin, conclusions peut-être hâtives de la part du demi-elfe, car le chevalier lui promettait quand même de le tuer au moindre faux pas.
Winor s’approcha de Narcyss et lui dit.


- Moi je suis sûr d’une chose, c’est que si cet homme là-bas en avait vu un semblable à toi, il serait mort en s’apercevant de ta présence. Winor prit alors un air grave et imita ce que le chevalier venait de dire. Oh chose que tu es ! S’il te prend l’envie de toucher à la personne que je suis, tu trépasseras sur l’heure !...

Et il continua à déblatérer des phrases sans queue ni tête en commençant à se diriger vers la taverne Zoliar.

[HRP/ retour à la taverne de Zoliar au marché, " Conversation autour d'un repas"/HRP]

_________________


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un cercueil de braises

Revenir en haut Aller en bas

Un cercueil de braises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Enfermé dans un cercueil par des voleurs...» Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous [William]» Comment intégrer Mordheim a Battle» Don't you know I had no choice ? [Livre 1 - Terminé]» [Morts-vivants] Les équarisseurs d’Irina
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Briskel (Capitale de la Contrée) :: Le Port-