Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Retour au calme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Retour au calme... Jeu 3 Avr - 19:53

Après avoir quitté rapidement la capitale, Bran et Winor furent bientôt rejoins par Narcyss, qui avait enfin terminé de terrifier un pauvre soldat et de colporter des rumeurs inexactes sur la vie du chevalier. Quelques jours de marches plus tard, nos trois compagnons s'étaient retrouvés sur les Plaines d'Aliénor. Le ménestrel se réjouissait de se retour à la nature, car bien que Briskel soit un pays accueillant, il préférait les endroits reculé ou les terres étaient presque vierges des cheminements humains.
Le demi-elfe marchait en tête en compagnie de son fidèle âne, enfin dire qu'il était devant semble mensonger, car Bran était juste à ses côtés. Le soleil poudroyait sur l'herbe verdoyante, tout était beau, mais le calme n'était pas de mise. En effet, Winor chantonnait une vieille balade, qui mettait en scène des nains travailleurs, qui creusaient dans la montagne, nuit et jour, entrecoupées de pauses dans les tavernes où la bière coulait à flots. Cela faisait trois fois qu'il la chantait en y ajoutant des bruitages et des intonations identiques, comme s'il ne faisait que réciter un texte écrit. A la fin du refrain, le ménestrel cessa sa chansonnette et dit:


- Alors Bran, voila que j'y pense mais, ce qu'à dit Narcyss à l'auberge était bien erroné, n'est-ce pas?

Winor voulait s'amuser à titiller le chevalier, car il savait très bien qu'il ne portait pas le fantôme dans son cœur. En disant cela, il avait fait un clin d’œil, cependant il ne voyait pas si Narcyss était dans les parages, car en tant qu’être translucide, la lumière du soleil ne faisait que le rendre plus invisible.

- Oh mais ne faites pas cette tête là, en revenant à Briskel, dîtes vous que tous vous auront oubliés, à moins que vous ne soyez devenu une vedette, auquel cas au parviendra peut-être à avoir des nuits gratuites dans une taverne !

Le demi-elfe se moquait totalement du chevalier. Le pauvre devrait s’y habituer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Dim 27 Avr - 10:54

Depuis qu'ils avaient quitté à la hâte la taverne du marché et passé les portes de la capitale, Bran ruminait seul de noires pensées...
Le premier jour de leur voyage, il n'avait cessé de gronder qu'ils auraient dû prendre des chevaux et qu'avec seulement un âne ils n'iraient pas bien loin. Le second jour, alors qu'ils traversaient des petits reliefs, il n'avait dit aucun mot sauf pour répondre de temps à autre aux questions, remarques ou boutades du ménestrel. Si la première nuit s'était très bien passée, la seconde avait été pour lui fatigante et énervante à un point qu'il n'avait presque pas fermé l'oeil. Dès le premier tour de garde, le chevalier avait sursauté à l'arrivée d'une biche dans un bosquet et il avait tenté de l'attraper pour remplir leur sac de provisions qui commençaient déjà à devenir creux. Manque de chance, en armure et avec une épée, il n'avait pas été loin et s'était retrouvé les quatre fers en l'air dans la rocaille. Il avait dû attendre que Winor lui-même l'aide à se relever car des petits rochers le bloquaient au sol. La honte pour un chevalier ! Le troisième jour, fatigué, il traînait le pas et n'arrêtait pas de se disputer avec Narcyss, ce fantôme qu'il ne supportait qu'avec modération et dont les paroles à la taverne continuaient de torturer son esprit. Mais qu'allaient donc penser les gens de Briskel ?! Lui un coureur de jupons ! Il ne manquerait plus que ça ! Vertueux, guerrier assuré et joli coeur qu'avec Crépuscule ! Après avoir loupé la guerre, d'être pris certainement pour un déserteur par les hommes de Fagor, d'avoir assassiné Terrel et démolie une taverne, il allait être considéré comme un malappris, un pervers et aussi un fuyard ! Blasé...Il était complètement blasé...

En ce quatrième jour de marche, ils commençaient à traverser des paysages bien plus plats, avec moins de bosquets d'arbres et donc moins de cachettes et plus d'insectes volants. Winor chantait, comme d'habitude, des petites chansons plutôt entrainantes. Bran était d'un peu meilleure humeur que les jours précédents mais le soleil qui réchauffait certainement le ménestrel, lui, le faisait cuire sous ses plaques de métal.
Tandis qu'il transpirait et songeait une fois encore au beau visage perdu de Crépuscule, Winor s'adressa à lui avec un humour déplacé et surtout des mots faits exprès pour faire réagir le chevalier.
D'un air outragé, Bran s'arrêta:


- Quoi ?! Puis il accéléra le pas pour se remettre à la hauteur du demi-Elfe. Tu ne vas tout de même pas me dire que tu crois à ces histoires!?

Le tutoiement ! Bran c'était soudain mis à tutoyer le ménestrel comme s'il avait franchi le cap des manières fondamentales du chevalier et qu'il retrouvait un peu d'humanité. Peut-être qu'après toutes ces aventures depuis les loups-garous aux miliciens de Briskel il avait enfin décidé de considérer Winor comme un véritable ami et non plus comme un compagnon. Mais cela était également peut-être dû à son émotion soudaine...

- Je crains bien que je ne serais jamais une vedette et que tes nuits gratuites dans les auberges tu peux les oublier !

Bran s'arrêta une nouvelle fois mais arrêta du même coup Marijuana en le tenant par la bride quelques secondes afin que le ménestrel cesse lui aussi ses pas. Les mains sur les flancs, Bran plaisanta:

- Vous êtes un affreux Winor ! Douter d'un chevalier comme cela ! Aller pour vous faire pardonner, vous aller m'aider à me défaire de cet attirail ! Cela me pèse et m'empêche de respirer sous ce soleil!

Sur ce, il commença à défaire les nombreux verrous de ses plaques ventrales et enleva ses gantelets. L'âne porterait tout ça, lui, avec ou sans armure, était bien assez entrainé pour se dresser devant quiconque viendrait les attaquer, ou du moins il tiendrait un moment avant de trépasser: honneur oblige!


Dernière édition par Bran Ruz le Sam 10 Mai - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Jeu 1 Mai - 18:33

Winor sourit en entendant Brand lancer un Quoi, outré. Qu’allait-il lui rétorquer ? Il en pouffait déjà d’avance. Il trouvait ça drôle de l’embêter sur se sujet, mais ce n’était pas pour être méchant, juste pour s’amuser un peu et détendre l’atmosphère, parce que depuis le départ de Briskel, l’heure restait grave. Et même si le ménestrel s’était promit d’aller mieux, il regardait parfois derrière lui et cherchait Crépuscule des yeux. Cependant elle n’était plus là. Ce n’est qu’après s’être retourné que Winor se rendait compte qu’il n’y avait plus à regarder par-dessus son épaule pour la voir. Elle voguait maintenant sur l’eau, en cendres. Dans ces moments la, Winor ne pouvait s’empêcher de toucher l’épée de la défunte, c’était la seule chose qui lui restait d’elle appart ses souvenirs.
Une fois que le chevalier fut à sa hauteur, Winor haussa un sourcil. Etait-ce la surprise qui le faisait tutoyer ? A moins qu’il n’ait enfin choisit de resserrer leurs relation, amicales, avec le tutoiement. Cela ne le choquait pas, ça l’arrangeait même, se serait bien pour faire quelques blagues… Enfin, il faudrait seulement que cela dure. Intérieurement, le ménestrel était mort de rire.
Marijuana cessa d’avancer, cela fit se retourner le demi elfe, qui mima une tête d’homme totalement blasé, la bouche ouverte, les yeux dans le vague. Puis, il revint à la normale et s’avança vers Bran, un pouce levé vers son torse.


- Comment ? Un affreux ! Voila seulement que vous en prenez conscience ? Et bien le tutoiement serait pour plus tard.

Winor entreprit d’aider le chevalier à retirer son attirail, un sourire flottant sur ses lèvres. Il était content de que la disparition de Crépuscule ne les aient pas séparés. C’est vrai que tout aurait pu se passer différemment, Bran avait eût la possibilité de s’enfuir pour de bon et de plus entendre parler d’eux. De lui et Marijuana, surtout qu’il y avait aussi Narcyss. Ils étaient encore ensemble, soudés.


- Ma parole, comment faites vous pour supporter une telle charge par un temps pareil ? Regardez-moi ! J’suis qu’en tunique ! Dit Winor après avoir posé un bout d’armure sur le dos de son âne. Ah c’est pas possible,…

Une fois que Bran fût débarrassé de son armure, le ménestrel le regarda de bas en haut. C’était rare de le voir sans ses protections, ça le rendait moins imposant, mais aussi plus abordable. Le demi-elfe se frotta le menton, pensif, puis il se retourna et regarda la plaine. Soudain, il se dit qu’il n’avait pas entendu Narcyss depuis un certain temps. C’était inutile de le chercher des yeux, étant donné qu’il était transparent. Mais le fantôme n’avait même pas réagit à sa dernière blague pour Bran. Très étrange. Il y avait quelque chose qui clochait. C’était comme s’il n’était plus ici.

- Bran, est-ce moi, ou bien nous n’avons pas entendu parler Narcyss depuis hier soir ?

La dernière fois que le ménestrel l’avait vu, c’était dans leur campement, dans le noir. Mais là le soleil avait dépassé son Zénith depuis longtemps et rien ne disait que le fantôme était là. Il ne pouvait s’être perdu. Etait il partit délibérément ? Ou jouait-il à cache-cache ? Seul l’avenir le leur dirait.
Winor haussa les épaules et reprit la marche. Même s’ils ne savaient pas vraiment où ils se rendaient, il ne fallait pas non plus cheminer comme des larves, en plus il faudrait bientôt trouver un endroit où dormir ce soir. Bien qu’il y avait encore quelques heures à marcher en attendant. Mais le mieux serait de trouver un point d’eau. Marijuana cessa de brouter de la verdoyante herbe qui foisonnait sous ses sabots et suivit Winor, celui-ci reprit son âne par la bride, puis lui caressa le museau, distraitement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Sam 10 Mai - 15:22

Une fois débarrassé de son armure et que toute ses plaques et maillons furent mis sur le dos de l'âne, Bran ajusta le fourreau de son épée qu'il avait bien évidemment gardé accrochée à son côté gauche et se tourna vers le ménestrel en levant les mains vers le ciel.

- Haa ça ira mieux maintenant pour marcher!

A la remarque du ménestrel sur Narcyss, le chevalier fronça les sourcils et jeta un regard circulaire autour d'eux: c'était vrai que le fantôme n'était plus aussi bavard que la veille.

- Je ne sais pas...Je l'avais oublié celui-là...fit-il entre ses dents. J'espère que ce rideau ne nous prépare pas un mauvais coup...

L'insulte était faite exprès pour voir si le fantôme était là: nul doute qu'il aurait réagit. Après un silence prolongé et toujours cherchant des yeux la moindre trace de l'être translucide, Bran haussa les épaules.

- Je pense qu'il est partit! Bah ça nous fera ça de moins à surveiller!

Le chevalier passa devant Winor et sembla se remettre en route. Ha oui décidément les choses surnaturelles n'étaient pas dans le coeur chrétien de cet homme-là. Il était dur dans ses paroles mais le pire c'est qu'il les pensait...
Soudain Bran s'arrêta et revint vers le ménestrel avec un sourire; Libéré qu'il était de son armure, il respirait enfin et appréciait le soleil et les hautes herbes qui battaient leurs jambes.


- Allons et si nous mangions quelque chose assis dans l'herbe ? Depuis Briskel nous marchons... Profitons un peu et paressons entre amis...

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Bran caressa le museau de Marijuana et s'assit dans l'herbe. Il regarda le ciel et ses petits nuages cotonneux et soupira.

- Tu sais Winor, je suis prêt à me refaire une vie je pense...De chevalier je suis passé déserteur puis assassin, fuyard...j'aimerais oublier tout ça et voyager...oui j'aime bien voyager...les missions secrètes dont me chargeait le seigneur Fagor me faisaient voir du pays mais je ne pouvais apprécier ainsi la vie: j'avais toujours un but à accomplir...Mais maintenant...Maintenant revenir à la cité n'aurait plus de sens et...

Il allait parler de Crépuscule mais son coeur se serra et il ne termina pas sa phrase. Il se redressa dans l'herbe et s'appuya sur son coude pour jeter un regard de résignation au ménestrel.

- Allons viens t'asseoir et me raconter ce que c'est que la vie de ménestrel! Je ne dis pas que je veux être comme toi et me mettre à chanter, d'ailleurs je risquerais de faire fuir les oiseaux, mais t'accompagner dans tes voyages me dit bien...

Ainsi au fur et à mesure des jours qui étaient passé, Bran avait déprimé puis doucement son moral était remonté en même temps que le soleil. L'étrange liberté du demi-elfe et le paysage lui donnaient du baume au coeur et aujourd'hui il était particulièrement heureux. Avoir perdu Crépuscule lui avait profondément entaillé le coeur et si la blessure n'était pas prête de se refermer, Winor lui procurait un onguent qui endormait un peu sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Dim 11 Mai - 21:14

Etrangement, Winor sentit le chevalier plus apte àla discution une fois qu'il eût retiré son armure. Cela ne le gênait pas le moins du monde, étant donné qu'il adorait parler et même qu'il avait un peu changé la dessus, il était prêt à écouter autruit et cessait de l'interrompre pour reprendre la parole. Il aimait être la vedette, ce depuis des annes, il n'y pouvait rien et pourtant, depuis quelques temps, il était moins narcissique. Enfin, rien qu'un peu.
Quand Brand tenta de faire réagir Narcyss, celui ci ne se montra pas. Alors il avait réellemnt disparu? Oui. Dommage, se dit Winor, il était pourtant drôle. Cependant, il n'était pas aussi triste de son départ que quand Brunield les avaient quittés.


- Humf, wai il s'en est allé, les rayons du Soleil ont dû lui bruler la peau! Et il se mit à rire, tout content de sa vieille boutade.

Au grand étonnement du ménestrel, quelques pas plus tard Bran s'arrêta, il en fit de même et fut encore plus surprit par sa proposition. Enfin, étrange ou pas, il accepta sans tarder.


- Profiter! J'ai jamais entendu ces mots dans ta bouche! Enfin tant mieux! Ha! Dit il en levant les bras au ciel. Marijuana, veins ici!

L'âne répondit à l'appel de son maître avec un petit braiement, puis vint à ses cotés. Winor farfouilla dans un sac et en sortit quelques vivres de premier choix. Il les avait achetées discrètement quand ils étaient dans le marché de Briskel. Et maintenant, il était tout fier de pouvoir les montrer. Normalement, Crépuscule aurait du se trouver avec lui au moment où il allait les sortir. Mais...

- Bon, dit il en s'accroupissant en face de Bran, j'ai du lard fumé et du saucisson! Pas mal hein!?

Il débala le tout et fit sentir le chevalier. Mais, les surprises n'étaient pas terminées, car ce dernier lui avoua son envie de prendre une nouvelle vie. Winor l'écouta, attentivement, tout en refermant le sac. Après tout, l'homme avait de quoi changer de métier, son train de vie ne devait plus lui convenir. En plus, il se traitait de déserteur, alors que pour le ménestrel, ce n'était pas le cas. Enfin, il n'était pas chevalier lui, loin de là.
Comme le lui demandait Bran, il s'asit en face de lui et prit une tranche de lard, il huma sa bonne odeur, puis en croqua un bout.


- Tu m'étonnes, jamais je veux t'entendre chanter! Héhéhé... Mais non, c'est pour rire, m'en moque moi. Il se passa une main dans les cheveux et remit une mèche derrière ses oreilles. La vie de ménestrel, qu'est ce que tu veux que je t'en dise? Pour moi, c'est la belle vie, je vais où mes pieds me portent. Je fais de nouvelles connaissances, j'apprend de nouvelles coutumes, mais je fais aussi profiter de mes connaissances et de mon art... C'est tout ce que j'aime,...Et il s'était battu pour y parvenir. En tous les cas, si tu veux m'accompagner, fait comme il te plairas, j'aime bien ta compagnie de toute façon.

Winor appréciait être accompagné, parce que se parler à soi même, c'était une chose plutôt difficile. Même s'il s'y était fait. Et puis, ses échanges avec son âne n'avaient jamais menés bien loin. Rien ne vallait la compagnie des hommes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Mer 14 Mai - 8:34

Bran, qui était en train de regarder une abeille butiner une étrange fleur mauve, fut surpris en voyant les provision que Winor ramenait. Le chevalier avait bien dit "manger" mais il ne s'était attendu qu'à quelques bouts de pain et quelques fruits secs: le ménestrel venait de lui sortir un vrai festin!

- Par Saint Belingias! Mais d'où sors-tu toutes ces choses?

Sans chercher plus à comprendre, le breton se servit et commença à manger en même temps que le ménestrel lui racontait la vision qu'il avait de son propre métier. Ha la liberté...le chant...les voyages...Décidément il enviait la vie du demi-elfe...Mais d'un autre côté, si Bran avait été joyeux autrefois et souvent d'humeur accote avec ses compagnons d'arme, depuis qu'il était sur Nelendark, à part courir après la gloire et la reconnaissance, il n'avait pas employé ses capacités à grand chose et était devenu un homme très solitaire. D'ailleurs, cela s'était surement ressenti lorsqu'il avait rencontré le ménestrel, l'Elfe, la sorcière, la guerrière, le centaure et la fée...et puis le fantôme...quelle drôle d'équipe ils avaient formé tout de même...
Songeant à nouveau à tout ceux qui les avaient quittés, il sourit tristement et tenta de penser à autre chose.


- Et c'te corniaud-là? fit-il en désignant l'âne d'un coup de tête. Tu l'as depuis longtemps? Marijuana c'est ça? Drôle de nom m'est avis...

Tout en se coupant des rondelles de saucisson avec un petit couteau mal aiguisé, Bran regardait Winor avec les yeux souriants comme s'il cherchait à se moquer de lui.

- Il a l'air obéissant...C'est rare chez ces bestiaux!

Il pensa à son cheval avec regret: son cher compagnon quadrupède était à l'auberge où il l'avait laissé. C'était triste de perdre une aussi belle bête...D'autant qu'il avait à son côté quelques affaires que le chevalier aurait bien voulu retrouver!
Lorsqu'il reposa le petit couteau et le reste du saucisson, Bran sentit contre sa hanche le fourreau de son épée. Il replaça l'arme correctement de manière à ce qu'il ne soit plus gêné mais eu soudain une idée...


- Dis-moi...à part chanter pour faire fuir l'ennemi et raconter des histoires plus grosses que toi, sais-tu te battre mon ami?

Il avait demandé cela avec un sourire en coin. Brusquement, il se leva en donnant une tape sur l'épaule de Winor et dégaina son épée longue qu'il brandit au-dessus de sa tête.

- Allons! Bas-toi si t'es un homme!

Le chevalier recula et se mit en position de défense avec un sourire jusqu'aux oreilles: le combat était bien sûr inégal mais il pensait bien apprendre quelques mouvements de base au ménestrel, au cas où voire simplement pour s'amuser...allez savoir!

- Aller Aller! Pleutre! Haha! Sors donc une arme et pose ce saucisson!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Sam 17 Mai - 14:11

Winor ne put s'empêcher de décrocher un large sourire à Bran en voyant qu'il était surprit de toute la nourriture qu'il sortait de son sac. Le ménestrel était content que cela fasse autant d'effet, il avait bien caché son jeu après tout.

- Tout sort de mon sac, comme tu peux le voir, je suis pas un magicien moi.

En disant cela, il eût une pensée rapide pour Shegrath, la sorcière que Crépuscule ne pouvait supporter, c'était drôle de les voir se chipouiller toutes les deux. Ah, comme Winor se sentait mélancolique en pensant à tout cela! S'il ne voulait pas perdre sa bonne humeur habituelle, il devait laisser tout ça de coté et les laisser pour plus tard. Et puis, l'heure était à manger et à rire avec le chevalier, qui semblait avoir totalement changé d'atttude depuis qu'ils s'étaient rendu compte de l'absence de Narcyss. A croire que Bran le haissait vraiment...

- Marijuana, ça doit faire plus de quatre ans qu'on chemine ensemble, quand nous nous sommes rencontrés, nous n'avons pas pu nous quitter. Et pour son nom, c'est lui qui m'a demandé de l'appeler ainsi. Après tout, ça lui donne un certain charme, le demi-elfe rit de bon coeur et termina son lard fumé. Tu sais, il a très bon carractère, mais c'est pas pour ça qu'il est toujours enclin à me suivre. Y a même des jours où il refuse de quitter un coin d'herbe. Mais ça ne me gêne pas, j'aime prendre mon temps.

Et le perdre aussi. Il avait une longévité caractéristique de sa race, alors rester quelques heures en plus à flaner dans une vallée lui laissait le temps de chanter, répéter quelque pièce de théatre aux vents, ou tout simplement rester allongé à méditer sur tel ou tel vers. Oui, décidément c'était une vie pour lui, la liberté totale, rien pour l'entraver. Depuis toujours, il avait eût l'âme d'un voyageur, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il était partit de la grande forêt où il avait vécu. Peut-être qu'un jour, il cesserait toutes ses pérégrinations, mais pour le moment sa vie convenait à son état d'esprit, alors à quoi bon enfermer sa nature dans un coin de soi, quand on pouvait jouir de la beauté du monde.
A la remarque de Bran, Winor haussa les sourcils.


- Comment? Me battre? Il était réellement étonné que le chevalier se mette à parler de ça si subitement.

Soudain, ceoui-ci se leva, l'épée en main. Pour autant, le ménestrel le bougea pas d'un pouce. Non mais franchement, pendant le repas, ce n'était pas une façon d'engager un combat! Le demi-elfe aurait bien répliqué à Bran que en fait, il était une femme, donc il n'avait pas besoin de combattre, mais il n'aurait pas de quoi prouver son mensonge pour éviter de se battre.

- Bon, dit Winor en se relevant, sans pour autant avoir laché le petit bout de saucisson qu'il avait en main.

Il se dirigea vers son âne en engloutissant son repas et trifouilla dans un autre sac. Le demi-elfe se demanda s'il avait à sortir son sica, mais après tout, il vallait mieux rester muet sur ses anciennes missions qu'il effectuait en parallèle de son travail de ménestrel. Il repoussa son arme, puis sortit son rouleau à patisserie, tout joyeux.

- Que dites vous d'un concours de gâteau à la place d'un combat? Se serait moins sanglant!

Il savait bien qu'il ne pourrait pas esquiver longtemps le fait de prendre l'épée qui appartenait à Crépuscule, mais après tout, il n'avait pas envie de se battre. Autant s'amuser en titillant le chevalier avec son rouleau. Oh et puis après tout, il n'avait qu'à prendre deux armes. Il posa son arme de bois dans l'herbe et retira la sangle qui retenait l'épée de la défunte. Elle tomba entre ses mains, lourde de souvenir. Winor esquissa un sourire, puis la sortie de son fourreau. Il ne savait pas combattre à l'épée, mais pourquoi pas. De sa main libre, il ramassa son rouleau et s'avança vers Bran.

- Avance, si tu l'ose! A moins que tu ne saches que parler!?

Winor le provoquait, c'était idiot, mais drôle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Sam 24 Mai - 15:45

Bran sourit lorsqu'il vit le ménestrel se lever: s'il n'avait pas bougé ses fesses de semi-Elfe, il l'aurait lui-même soulevé par le col...
Cependant, quand Winor brandit un rouleau à pâtisserie, Bran ouvrit des yeux rond: jamais de sa vie de chevalier il s'était retrouvé face à un adversaire aussi comique! Son sourire s'agrandit et il pouffa un instant jusqu'à ce que le ménestrel sorte l'épée de Crépuscule. Son sourire resta sur son visage mais au fond de lui, une déchirure venait de léser son moral: évidemment, Winor n'avait pas d'autre arme que cette épée...la taverne, la mort, le bucher flottant...tant de souvenirs douloureux revinrent au coeur du brave chevalier.
Heureusement, Winor s'avança menaçant avec ses deux "armes": face à une telle bouffonnerie, Bran oublia aussitôt ses sombres pensées et éclata d'un rire sincère:


- Hahaha! Tu ne compte tout de même pas te battre avec ça!?

Apparemment si...
Le chevalier étouffa son rire pour paraître le plus sérieux du monde. Il prit un air frustré et gronda d'une voix volontairement plus grave que d'habitude:


- Comment!? Couard! Tu oses m'attaquer avec deux armes alors que je n'en ai qu'une!? Quelle infamie!

Il s'élança soudainement sur le ménestrel l'épée en avant. Bien entendu, son coup était très léger et bien plus lent que s'il avait été en vrai combat pour permettre à son ami de contrer.

- Je vais réduire ton instrument de marmiton en poussière pour termites! Haha!

D'un coup d'épée, il repoussa le rouleau à pâtisserie et s'arrêta: l'objet en bois était resté au bout de sa lame tandis qu'il l'avait levé. L'épée fiché en biais dans l'instrument, Bran leva un regard désolé au ménestrel:

- Heu...Pardon. Ceci est à vous...

Il décrocha le rouleau de son épée et le tendit à Winor: ha oui il y avait une belle entaille! Heureusement qu'il n'avait pas frappé fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Lun 26 Mai - 20:17

Soudain, sans prévenir, le chevalier se lança sur Winor qui para comme il put, le rouleau à pâtisserie en avant. Celui-ci s'enfonça comme dans du beurre au bout de l'épée de Bran, le ménestrel poussa un juron et fonça les sourcils, sa main libre posée sur sa hanche.

- Malotru! Empaler ainsi une personne dont vous ne connaissez pas le nom! Comme quoi, Narcyss avait raison sur votre compte, j’aurais du prendre garde à vos fâcheuses manières !

Sérieux comme un pape, le demi-elfe attrapa son instrument de cuisine et l’examina. A cause de ses bêtises, il ne pourrait plus faire ses bonnes pâtisseries d’antan. Quel dommage, surtout que lui-même en raffolait. Il soupira, puis il partit dans un rire incontrôlable en voyant la mine penaude de Bran. Franchement, soit il jouait la comédie et c’était un bon acteur, soit il avait réellement eut peur que le ménestrel veuille lui couper la main pour lui avait entaillé son rouleau. Quoi qu’il en soit, cette fois-ci Winor lâchât son instrument pour de bon, celui-ci tomba dans une touffe d’herbe, oublié de tous.
Le demi-elfe prit un air plus sérieux et s’avança, l’épée dans la main droite. Il y avait longtemps qu’il n’en avait pas manié et d’ailleurs il s’en moquait. Bran était un chevalier expérimenté tandis que lui, il ne savait faire une le fanfaron, car quand le moment de se battre venait vraiment, il préférait la plupart du temps prendre la fuite.


- Voila, trêves d’idioties, je suis tout à toi.

Winor fit un grand sourire au chevalier et n’attendit pas qu’il s’avance pour débuter leur combat amical. Après tout ils étaient là pour s’amuser un peu, décompresser et prendre du bon temps. Autant jouer le jeu. Sans vraiment de force, l’épée de Crépuscule rencontra celle de Bran, bien vite elle la quitta, pour la retrouver peu après, comme dans une danse inconstante où les deux acteurs éponymes enchainaient leurs pas avec sureté.
Plusieurs fois, les épées se ratèrent, surtout à cause de la maladresse de Winor à la manier. Il n’anticipait pas vraiment les mouvements du chevalier, mais cela ne l’empêchait pas de prendre plaisir à ce sport.


- Es tu satisfait ? Tu m’a vu me ridiculiser, alors achève moi maintenant ! Enfin, si tu m’attrapes !

A peine eût il terminé sa phrase qu’il se mit à courir sur la plaine, l’épée en main, regardant à moitié derrière lui pour voir où se trouvait Bran.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Dim 8 Juin - 14:46

Bran s'amusait réellement. Il riait à chaque fois que l'épée du ménestrel tentait de toucher la sienne et la loupait. Parfois c'était tellement de peu de chose que le chevalier avançait un peu plus pour entendre le tintement des lames de combat. Au fond, il avait toujours aimé la bataille...

Le chevalier observait Winor: ses pas, sa façon de se déplacer, sa manière de se tenir, celle dont il tenait son arme et également où le semi-Elfe dirigeait ses regards. Oui, le ménestrel ne savait pas très bien manier l'épée mais il était évident qu'il connaissait les bases principales du combat et ce, avec plutôt une grande maîtrise qui le surpris. Finalement, il ne connaissait pas le ménestrel et, maintenant, il était en train de se demander s'il n'avait pas eu quelques entrainements avant de devenir baladin...

Soudain, Winor s'enfuit en courant et en s'esclaffant. Le chevalier partit immédiatement à sa poursuite en gesticulant grossièrement:


- C'est ça fuit devant ma puissance! hahaha Tu vas voir! Je ferais cuire tes oreilles pointues! Reviens donc poltron!!

Dans son élan, Bran n'avait même pas songé qu'ils venaient de laisser l'âne tout seul avec toutes leurs provisions et leur attirail (surtout son armure). Lui qui cultivait la prudence et qui connaissait l'art de la guerre n'avait même pas eu l'idée qu'ils puissent être attaqués alors qu'ils jouaient dans les hautes herbes. L'imprudence dont faisaient preuve les deux amis sur ce territoire inconnu, alors qu'ils se savaient surement poursuivis et qu'ils n'étaient pas à l'abri de tribus hostiles ou d'animaux sauvages était, sous le soleil et dans leur joie, complètement oubliée.

Le Breton n'arrivait pas à rattraper le demi-Elfe: c'était une chose, le ménestrel courrait vite.


- Reviens donc j'ai dit!! Ha pleutre!

Ils montèrent une petite colline avec des cris et le sourire jusqu'aux oreilles mais soudain, lorsque Bran arriva au sommet de la pente et qu'il pu voir l'autre versant de la colline, il s'arrêta net: Winor venait de rentrer dans un étrange animal très rond, de la hauteur d'une vache, de la largeur d'un éléphanteau et dont les longs poils roux cachaient ses yeux et ses pattes. A première vue c'était un animal entre le bovin et le sanglier...
Bran avait déjà vu ces bestioles il y avait quelques années déjà: c'étaient les montures préférées des nains: rapides, calmes, ruminants, forts...
Il y en avait une douzaine qui broutaient paisiblement et d'ailleurs la créature bousculée sembla ne pas s'être rendue compte du dérangement.

Bran rejoignit Winor et rit:


- Des rothés! Ha! Mais qu'est-ce qu'ils font là ? Ce sont des montures naines, ajouta-t-il pour expliquer les choses à Winor. Normalement ils sont prêt de la mine de Belfos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Jeu 26 Juin - 23:45

Winor rit de plus belle en entendant Bran lui lancer des menaces. Tout ce qui était en train de se produire n'était que jeu, bien mérité, qui leur permettrait de se rapprocher un peu plus, d'apprendre à faire connaissance, parce qu'ils étaient de totals étrangers quand on y réfléchissait bien. Chacun avait des cchoses à cacher, c'était surtout le cas du ménestrel et en plus jusqu'à maintenant, ils n'avaient jamais échangé de vraie conversation sur eux-même. Ils se connaissaient d'apparence, mais rien de plus.
Le Demi-elfe courait maintenant à reculon, jetant parfois un oeil vers le chevalier ce qui intérompait les grimaces monstrueuses qu'il faisait. Il espérait que cela allait encore plus énerver ce belliqueux personnage que jouait Bran. Au bout d'un moment, en voyant que son ami ne le rattrapait toujours pas, le ménestrel s'écria:


- Alors mon cher! Avez vous besoin d'aide? Une monture peut-être? Et il repartit dans un fou rire diabolique.

Son machiavélique rire s'éteignit brusquement en s'enchainant sur un "Haaaa", plutôt long. Winor venait de percuter sans s'en rendre compte un animal poilu de couleur rousse, il s'était fait une peur bleue, mais finalement ce n'était ni un dragon, ni une chimère géante à quatre tête que son esprit elfique avait imaginé sur le coup. C'était un... Un rothé, comme venait de lui dire Bran. Race inconnue du bataillon du ménestrel, ce qui ne l'empêcha pas de caresser le dos de manière amicale et joyeuse.


- Et bien! Ils sont plutôt du genre imposant! Dit-il en souriant. Enfin, il faut bien supporter le poind d'un nain! Héhéhé. Blague de mauvais goût, mais il n'avait pu s'empêcher de la dire. Après tout, il en faisait aussi sur les elfes. Belfos? Je ne connais pas, tu crois qu'on ira un jour? En fait, j'suis jamais entré dans une mine.

En tombant, Winor avait lâché sa lame et fort heureusement, il ne s'était pas fait mal et il n'avait pas non plus blessé la pauvre bête qui brouttait près de lui. Cela lui fit penser à son âne, où était il celui-là? Le Demi-Elfe ramassa son arme, prêt tout de même à l'éventualité que le chevalier l'attaque par surprise. Il regarda ensuite le haut de la colline, espérant y voir Marijuana, mais il n'avait pas 'air de les avor suivit. Intérieurement, le ménestrel haussa les épaules, si il lui était arrivé quelque chose, ses braiements se seraient entendus à des centaines de mètres à la ronde. Il n'y avait pas de danger.
Winor reporta son attention sur Bran.


- Tu crois qu'il y a des nains dans les parages?

Après tout, si Rothés rimaient avec montures naines, peut-être qu'il y avait de ces charmans mineurs cachés dans une touffe d'herbe. Cette idée réjouit le ménestrel, il n'avait pas vu des nains depuis des années et encore, cela avait toujours été de loin! C'était le moment de faire connaissance avec cette race qui détestait amicalement parlant des oreilles pointues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouan
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 7
Race : indterminé
Activité : chercher un moyen de vivre et de trouver la rédemption.
But /occupations : Trouver la rédemption
Age d\'apparence : une trentaine en apparence.
Résidence : À la recherche d'un asile
Penchant : neutre
Particularité physique visible : Une armure sombre
Date d'inscription : 24/06/2008
MessageSujet: Re: Retour au calme... Sam 28 Juin - 19:58

En effet, il y a des nains dans les parages, deux frères, deux brigands de grands chemin Ce qu’ils ignoraient, c’était que la vie leur réservait une bonne leçon. Leur insouciance allait causer leur perte. Alors qu’ils rodaient à la recherche de proies facile à dévaliser, ils tombèrent sur un chevalier endormit. Que faisait-il à dormir en plein jours? Les deux l’étudièrent. Hum il avait une armure sombre mais des très belles armes. Ils décidèrent de le voler. Le tout se faisat à pas peine quelque pas du demi-elf et du jeune chevalier. Le plus jeunes des deux pris l’épée. Il la souleva et la regarda en chemin. Ces deux crapules détroussait sans remors les pauvres gens. Tout ce qui comptait pour eux c'était leur propre survie et rien d'autre. Ils vivaient de tous les larcins, mais principalemnt des plus faciles. Comme détrousser les voyageurs endormis. Ils étaient particulièrement expert dans cette technique. Ils savaient exactement comment extirper les biens d'un homme sans que ça le réveille. Leurs seuls défauts étaient qu’ils ne savaient où et à qui s’arrêter. Ils auraient de voler les dents d’un dragon s’ils auraient trouver un endormi. Bref, ils avaient aucune limites.

-Putain ! Cette une belle arme, on pourrai la revendre à pas prix au marché.

-Tais-toi, un troll sourd pourrait t’entendre à deux lieux à la ronde.

L’épée se mit à bouger dans les mains du nain. Elle bougea et le nain, n’était pas très fort pour un nain, la suivait. La lame animée alla se planta dans le dos de l’autre nain. Le plus vieux nain se senti vider de son essence et son jeune frère laça l’épée ensorcelée. La lame maudite n’avait nulle d’une main pour tuer et donc lévita dans les aires puis poursuivait le nain. Le nain courra en hurlant de toutes ses forces. Il passa devant les deux compagnons et même fit tourna en rond, l’épée dernier de lui. Le nain se heurta au demi-elf et l’épée lui fit le même sort qu’à son frère. La lame se retira et regarda le demi-elf avec envie. Elle aimerait boire cette âme qui avait tant brisé de cœur de femme. Mais une voix retentit.

"Assez,Aesth, tu as asses bû!"

La lame montra quelque peu retissant mais revint dans la main de son maître. Le chevalier rengaina sa lame et regarda les deux hommes. Le tableau de la vision du chevalier avait quelque chose qui clochait. Un chevalier à l’allure si ténébreux aurait plus sa place dans une cimetière lors d’une nuit sans lune que dans une pleine ensoleillé.

"Les brigands ne montrent pas beaucoup de génie, c’est temps-ci.Ne trouve pas."
(note: Rouan a un accent espagnole, mais vu que l'espagne existe pas ici, je peux le dire en rp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Mar 1 Juil - 14:50

Bran rit au nez du ménestrel lorsque ce dernier lui demanda s'ils iraient un jour dans les mines:

- Hahaha! Mais tu es un demi-Elfe! T'es au courant que les Nains ne supportent pas les oreilles pointues? On n'aurait pas un bon accueil...

Son épée toujours en main, le chevalier observait les Rothés: c'étaient vraiment d'étranges créatures. Au fond il leur trouvait quelque chose de drôle et de mignon. Une idée lui traversa l'esprit: si ces bestioles n'avaient pas de maître, qu'est-ce qui les empêchait de monter dessus? D'accord Winor avait son âne, d'ailleurs où était-il celui-là? Bran regarda un peu dans tous les sens pour tenter de repérer le "vaillant destrier" de son ami mais il ne le vit pas: il était certainement resté à paître de l'autre côté de la petite colline. En tous cas, lui n'avait pas de monture!
Winor demanda s'il y avait des Nains dans les parages.


- Hé bien en principe oui il devrait y en avoir puisque les Rothés leur appartiennent mais...qu'est-ce que des Nains viendraient faire dans ces plaines? C'est très loin de Belfos ici! A moins qu'ils ne voyagent pour le commerce de leurs minerais, je ne vois pas ce qu'ils pourraient faire ici...
Et d'ailleurs les Rothés n'ont pas de harnais ni de sac sur le dos...

Bran allait ranger son épée et tenter de monter sur un des grands herbivores lorsqu'un cri le fit s'arrêter dans son geste. Immédiatement il releva sa garde et se posta près du ménestrel.

- Qu'est-ce que...!?

Un Nain surgit des herbe poursuivit par une épée. La scène avait tout d'un cauchemar: là, au milieu des fleurs et des hautes herbes illuminées par le soleil, le Nain hurlait de peur et l'arme ensorcelée qui le poursuivait vint se figer dans son dos au moment où sa victime bousculait Winor sans que Bran n'ai pu réagir.
Le chevalier attrapa le ménestrel par la manche pour le retenir et le faire reculer. Devant eux le Nain s'écroula la chemise ensanglanté et l'épée se dégagea de lui. Elle lévita à nouveau et dirigea sa pointe vers eux.
Bran, choqué par ce qui venait de se passer, serra les dents et se tint prêt à toute éventualité.
Heureusement, une voix rappela l'arme magique...

Le chevalier breton se redressa et dévisagea l'homme qui venait vers eux après avoir reprit en main son arme. Son armure sombre, ses cheveux, ses yeux, sa démarche...tout chez lui inspirait la crainte et la méfiance absolue. Il rengaina son arme mais Bran, lui, garda son épée en main.
Malgré la phrase neutre que prononça le chevalier sombre, Bran garda une expression de méfiance sur son visage et parla d'une voix ferme:


- Qui êtes-vous et d'où venez-vous? Quel était ce pouvoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouan
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 7
Race : indterminé
Activité : chercher un moyen de vivre et de trouver la rédemption.
But /occupations : Trouver la rédemption
Age d\'apparence : une trentaine en apparence.
Résidence : À la recherche d'un asile
Penchant : neutre
Particularité physique visible : Une armure sombre
Date d'inscription : 24/06/2008
MessageSujet: Re: Retour au calme... Mar 1 Juil - 17:36

Le chevalier soupira. Vraiment il se ferait jamais à la méfiance des gens. Même si il les aidait, on le craignait encore. Mais bon, il pouvait rien faire contre le jugement des gens. Il croisa le regard du chevalier devant lui. Fière, tenace et méfiant, comme tout bon chevalier était.

-Qui suis-je? Un question dont moi-même j'ai du mal à répondre, senior. Je suis...seulement un homme empli de regrets. D'où je viens? Là personne ne veut plus aller. Ce pouvoir? Ce n'est pas un pouvoir à proprement parlé. Aesth possède sa volonté,elle est vivante si on veux. Ces nains ont, malheureusement, tester sa particuliarité.Mais bon, ça les apprendra à vouloir détrousse un pauvre homme pendant son someille.

Il toisa la regard du chevalier. Il était prêt au combat, épée dégaine, la main ferme, le regard dure et la volonté bandée. Il avait de la tension dans l'aire. Le chevalier ne voulait que cela se termine dans un duel. Il n'avait pas peur du chevalier, au contraire il craignait de verser son sang. Le chevalier sombre avait déjà trop versé le sang.

-Désolé, pour la peur que Aest vous a faites. Quand je suis pas là pas la pour la maitriser, elle fait ce qu'elle veut.Je peux la maintenir dans son fourreau, mais je vous pris de ranger votre arme, senior, Aesth est excité à la vue d'autres lames.

Sa monture arrivait. Le sombre destier mort-vivant se plaça au coté de son maître et vint compléter le sombre tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Sam 5 Juil - 15:18

Winor sourit.

- Un Demi-Elfe amical, j'suis pas une brute, je crois qu'avec un peu de chance, nous pourrions bien nous entendre les nains et moi. Ils aiment l'alcool et les chansons, que demander de plus.

Il avait beau être une race que les Nains ne supportait pas, dans les vieux contes, il y avait parfois des exeptions. Des Nains et des Elfes qui s'entraidaient et qui finalement devenaient des amis, des compagnons de route. Pour quelle raison cela ne resterait que légende? Après tout, il était un ménestrel plus qu'amical et les Nains savaient apprécier ce qui était précieux, enfin ils n'appliquaient cette qualité qu'avec des pierres précieuses et quand leurs convictions en serait récompensé.
L'espoir fait vivre.
Alors comme ça, il se pouvait qu'il y ait des nains ici, même si cela pourrait paraître louche, le demi-elfe en fut heureux. Il pourrait peut-être commencer aujourd'hui à sympathiser avec ses "ennemis" de toujours. A la bonne heure! Ou étaient ils? Winor jeta un oeil vers l'horizon, mais ne vit rien qui puisse ressembler à un nain. Alors qu'il allait regarder ailleurs, il entendit un cri. Avec la rapidité propre à son peuple, il se retourna vers... un nain qui accourait affolé vers lui. Le ménestrel cligna des yeux, mais ne cessa pas de sourire. *Un Nain!* Se dit-il, *quelle chance!*. Cependant, il se figea vite en voyant le chevalier se poster près de lui, l'épée levée. Que...? Il vit alors qu'une épée poursuivait le petit barbu, il n'avait pu voir l'arme à cause de son angle de vue. A peine eût il le temps de réaliser, que le Nain vint le bousculer, l'arme planté entre ses omoplates. Elle sortit vite de sa victime et pointa vers Winor.
Alors que celui-ci allait se mettre à courir, à la place de sauter sur sa propre épée qui se trouvait à ses pieds, une voix s'éleva grave mais forte. La lame retourna alors dans la main de l'homme qui vennait d'apparaître.
Le ménestrel ne savait plus que penser. Il venait de voir un nain se faire froidement tuer sous ses yeux et ce qui semblait ressembler de loin à un homme venait de rappeler une lame ensorcelée. D'après lui, se serait un brigant. Bran se dirigea méfiant vers l'homme sombre, Winor quelque peu abasourdit dégagea le Nain qui gisait sur ses pieds. Il éait bel et bien mort, il n'y avait plus rien à en faire. Une sépulture peut-être.
Le Demi-Elfe soupira tristement. C'était une mauvaise approche avec un peuple qui l'intéressait. Remettant ces pensées à plus tard, il ramassa la lame de Crépuscule et la garga en main, baissées vers le sol, puisqu'il n'avait pas le fourreau à porté. Il laissa son ami poser les questions qui les taraudaient tous deux, écoutant avec intéret ce que répondit le chevalier noir.
Alors qu'il n'y avait aucune raison de sourire, Winor affichait une humeur joyeuse. Ce nouveau venu semblait être un petit rigolo à ses yeux. Répondre à des qeustions par des métaphores, un décalage qui n'aidrait pas Bran et lui à en connaitre plus sur cet homme, qui apparament se disait plein de regrets, venant d'un endroit certainement morne et possédant une épée ensorcelée, dangereuse quand son porteur dormait.
L'inconnu termina sa phrase et au même moment, ce qui semblait être sa monture trota jusqu'à eux. *Aussi sombre que son maître* se dit Winor.


- Bonjour! Dit le ménestrel. Je suis celui qui s'amuse avec le souffle, ne venant pas d'ici, mais d'ailleurs ou les buissons sont plus touffus. Heureux de vous connaître! Il fit une pause et jeta un oeil vers le Breton. Jolie lame, mais n'est elle pas un peu dangereuse pour un être qui a besoin de dormir?

Le ménestrel, propre à lui même, était plus qu'amical et joueur avec les inconnus. Même si celui-ci, ou plutôt son arme, venait de commetre un meutre sanglant. Etait-ce une marque d'insouciance? Ou une trop grande confiance en soi? Les deux peut-être. Quoi qu'il en soit, rien dans son attitude ne laissait voir la méfiance qu'il éprouvait envers le chevalier. Mais, il ne voulait pas juger avant de connaître et puis, il avaoutait qu'il aimait bien l'accent de ce nouveau venu.
Dans le trouble de cette conversation, Marijuana venait de rejoindre son maître, toutes ces affaires sur le dos, en plus de l'armure de Bran. Il broutait tranquillement une touffe d'herbe verdoyante dans le poudroiement lumineux du soleil, peu soucieux de cette nouvelle et sombre personne qu'était le chevelier et sa monture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Lun 7 Juil - 11:25

Les demi-réponses de l'homme sombre énervèrent Bran. Il avait horreur de la dissimulation et dans une telle situation il était imprudent au possible de tendre la main et montrer mine de baladin à un tel personnage.
Alors que le chevalier breton, qui s'était encore redressé à l'approche du destrier noir de l'homme étrange, allait reposer ses questions avec fermeté, Winor s'avança un peu et se présenta avec entrain. Décidément le ménestrel n'avait pas les réflex qu'il fallait...Bran vit l'âne du demi-Elfe arriver. Il se surpris à comparer le bourricot à son compagnon de route: aussi insouciant, têtu parfois et sans oublier gros mangeur...
Le chevalier ne sourit pas du tout aux remarques du ménestrel et ne sembla pas plus amical avec le nouveau venu. La lame levée, il s'attendait à quelques sournoiseries de sa part.


- Oui...fit-il en regardant l'arme de l'inconnu pour répondre à Winor après un regard un peut septique pour lui faire comprendre que ce n'était pas le moment de s'extasier devant une telle arme, jolie lame...Sortie de l'Enfer certainement.

Il jeta un regard noir au voyageur et ne cessa pas de le regarder de haut en bas pour retenir chaque détail de son armure, chercher des failles et tenter aussi de trouver un insigne quelconque qui pourrait le renseigner sur la nature de l'étranger, son but ou ses maîtres s'il en avait.

- Que votre arme ai sa volonté propre, voyageur, j'ai la mienne aussi et ne rangerait mon épée que lorsque vous m'aurez répondu: que faites-vous ici ? Ces Nains étaient peut-être des voleurs, je n'en ai aucune preuve et ne peux croire sur parole un inconnu tel que vous. A mes yeux, vous ressemblez bien plus à un brigand des grands chemins que ces petits hommes barbus.

Tout chrétien qu'il était, Bran soupçonnait un mauvais coup du Mal. Cet homme était si ténébreux, sa monture si sombre et son arme si dangereuse qu'il pouvait aisément être un envoyé du Malin sur Terre.
Bran était aussi un grand chevalier: son devoir était d'être fidèle à son seigneur et au royaume tout entier. Même s'il était sur le chemin de la désertion et de l'errance, il lui tenait encore à coeur de défendre la contrée face aux esprits du Mal. Il avait là de nombreuses raisons de rester méfiant: une apparence démoniaque, des paroles énigmatiques, un apparent dédain vis-à-vis de la vie d'autrui...d'autant que le breton n'avait pas son armure sur lui, que Winor ne savait pas se battre et qu'ils étaient dans une plaine où aucun échappatoire ne leur était offert. Ils étaient deux cibles parfaites pour un démon, ou presque: Bran défendrait cher sa peau.


- Alors, répondez! Que venez-vous faire dans ces plaines? Tuer des voleurs ne doit pas être votre métier, je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouan
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 7
Race : indterminé
Activité : chercher un moyen de vivre et de trouver la rédemption.
But /occupations : Trouver la rédemption
Age d\'apparence : une trentaine en apparence.
Résidence : À la recherche d'un asile
Penchant : neutre
Particularité physique visible : Une armure sombre
Date d'inscription : 24/06/2008
MessageSujet: Re: Retour au calme... Mar 8 Juil - 0:21

Le chevalier se frotta le visage en soupirant. Encore la méfiance des gens à son égard. Et pourtant il ne faisait rien pour le mériter. Il essaye d'être le plus gentil possible. Mais non son apparence sombre gâchait tout. Bon, il allait devoir utlisé des moyens détourné pour faire voir son point de vue.

"Senior, penserez-vous qu'un brigand s'habillerais ainsi? Non, jamais, cette armure est trop encombre pour rester cacher dans les fourreaux. Je vous le dit: je dormais paisiblement, ces voleurs ont essayés de me voler mon arme aux risque de leur vie et on payer le prix. C'est la seule que je sais, la seule ose que mon épée me dit. Elle me dit aussi que votre épée l'énerve et voudrai bient la casser en deux. Por favor, senior,y’ai toutes les misères du monde à maitrise cette lame qui été le symbole de bien de souffrances."

Il mit son arme sur son sombre destrier en l’attachant bien solidement pour qu’elle y reste. Il avança vers lui les mains levée, pour lui prouver qu'il n'était pas animé de mauvaise intention. Il alla vers le chevalier et mis ses mains sur ses épaules. Il était plus grand que lui, il regarda dans les yeux.

-Regardez dans mes yeux et dites vous voyez le visage d’un homme qui aime point la souffrance des autres. Dites que vous voyez un homme en paix avec sa conscience. Dite que vous voyez un homme que la mort de deux nains n’est pas pour lui un nouveau de morceau de fer à la lame qui torture son âme.

Les yeux du chevalier ne fessaient pas la peur comme il aurait du mais pitié. Le sang noble de haute ligné dans ses veines n’avaient plus d’emprise sur ce regard vert. Le charisme était parti. La mélancolie avait pris place. Mais la determinatio y régnait encore.

-Tous ce que vous verrez c’est une histoire de La Belle et de La bête. Vous verrez tous les hommes de bien et les homes de mal que j’ai été. Vous verrez les démons qui m’on torturé et les anges qui ont pu parfois les fois. Allez, regardez! Venez en moi!

Il serra fort ses bras et se mit à murmures des mots dans une langue étrange. C’était l’incantation d’un sort néoromantique d’empathie et d’échange. Ce sort était utilisé par les nécromancien partager pour transmettrais des informations à leur élève ou voir ce que avait vu leur élève, mais le chevalier l’utilisaient pour montrer les moments les plus douloureux de son existence. La douleur du chevalier roux le rejoint mais elle était dérisoire face à la sienne.

-Venez en moi et sentez la douleur qui ronge mon âme!

S’il était habitué à sa propre douleur pour lui du mal. Le chevalier coupa abruptement le lien et alla chercher des herbes pour guérir les séquelles de son sort. Ce sort avait beau être de très bas niveau il ne reste pas moins dangereux pour le lanceur et la cible. Le chevalier noir de craignait rien, mais le rouquin? Il en doutait. Il alla voir le demi-elf.

-Forcer-le à s’allonger, je vais lui préparez. Pardonnez, mais j’ai ne savais comment je pouvais lui donner des réponses à ses questions et lui faire comme prendre ce que je vais autrement. Je ne souhaite pas la mort d’innocent par ma faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 28
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: Retour au calme... Jeu 31 Juil - 12:09

Winor croisa le regard de Bran et comprit que celui a qui ils étaient confrontés n'était pas un simple prommeneur, jusque là le ménestrel n'avait pas jugé bon de paraître distant avec ce nouveau venu, il était resté fidèle à lui même: ne pas juger sur les apparences et la première impression que l'on peut avoir de quelqu'un. Après tout, il se pouvait que les nains avaient pu le dépouiller durant son sommeil, ou que se soit de gros mensonges. Rien ne pouvait le leur dire, mais à en juger par la réaction du chevalier face à cet homme étrange, il n'y avait pas beaucoup de doutes à avoir, même s'il n'était pas maléfique, il ne fallait pas lui accorder une confiance aveugle.
Pendant que Bran postait des questions et exprimait au son de sa voix une sorte d'exaspération face aux réponses plus qu'évasives du chevalier noir, Winor fit claquer sa langue et son âne vint se poster à ses côtés. Le demi elfe le caressa, lui parlant en elfique, puis il ouvrit l'un de ses baluchon et cacha discrètement quelque chose dans sa manche, en ressortant le bras su sac, il avait en main une gourde qu'il s'empressa d'ouvrir pour se désalterrer. Une fois sa soif étanchée, il reposa son outre où il l'avait trouvée et renforça son attention sur ce qui se passait à ses côtés.
Le ménestrel fronça les sourcil en voyant que le chevalier noir s'approchait de près de Bran. Mais c'est surtout les dires de l'homme sombre qui l'intriguèrent, il avait l'air à moitié désespéré de faire comprendre sa souffrance à un total inconnu. Winor se rendit alors compte que son ami avait raison, cet homme était dangereux, c'était comme si ses malheurs passés restaient collés à lui comme une maldéiction et que cela l'emmenait peu à peu dans la follie. Enfin, c'était ce qu'en pensait le demi-elfe. Sans bouger, le ménestrel regarda la scène se dérouler devant lui, c'est en voyant que Bran grimaçait sans aucune raison apparente qu'il franchait les quelques mètres qui le séparait du rouquin et du chevalier. Il attrapa son compagnon par le bras et vit avec étonnement qu'il avait quelques gouttes de sueur qui lui perlaient le front. Il faisait chaud, mais le demi-elfe avait comprit qu'il venait de se produire quelque chose. L'homme noir s'éloigna. D'une pression sur l'épaule de Bran, Winor le fit s'asseoir, puis il se retourna rapidement, sauta jusqu'à l'homme au drôle d'accent et l'attrapa par le col avant qu'il ne puisse riposter. Il le tint fermement, le visage près du sien, ses yeux scructant le moindre regret sur le facies de l'inconnu. Des prunelles du ménestrel hémanait une flamme nouvelle que peu de personnes vivantes pouvaient avouer avoir vu. Rare était ceux a qui Winor avait laissé la vie suite à ses crises de violence, par le passé, il avait froidement assassiné des hommes pour de l'argent, mais jamais encore pour une vengeance. Il s'était toujours contrôlé, mais jusqu'à maintenant, il n'avait jamais eût personne à protéger.


- Que lui as-tu fait? Demanda le demi-elfe d'une vois froide et tranchante. Tu ferais mieux de répondre sans détour.

En effet, le ménestrel avait de quoi venir à bout de son ennemi sans aucune difficultée. Non pas grâce à la force, mais grâce à son entrainement et son agilité. La ruse pouvait venir à bout du plus puissant des êtres. Dans la manche droite du ménestrel se trouvait une aiguille épaisse, faite exprès pour être discrète et pour tuer. Bien utilisée, elle pouvait assassiner une personna sans qu'elle ne souffre.

- Tu sais, tu sais que tu iradies le malheur et pourtant, tu cherches à te repentir. Les yeux de Winor se firent alors plus doux, presque dépités. Je te plain. Puis il reprit son air froid. Alors? Répond.

Ces changements successifs de personnalité étaient du à la colère qu'éprouvait le ménestrel et en même temps à sa nature première. Il avait toujours été compréhensif avec les gens, mais là, voir son compagnon touché l'avait dénué de presque toute sa compassion. Il avait à la fois envie d'en finir avec cet être maléfique et son épée ensorcelée et d'autre part il ne voulait pas montrer son penchant sombre à Bran. C'est donc avec impatience qu'il attendit que l'homme lui réponde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: Retour au calme... Jeu 30 Juil - 14:05

[HRP/ En l'absence de réponse et en accord avec l'Administratrice, je clos ce RP afin de libérer nos personnages pour d'autres/HRP]

Bran était tombé. Le sort du chevalier noir l'avait trop affecté pour qu'il se tienne debout. La douleur qu'il avait ressenti et la manipulation odieuse de son corps provoquèrent un malaise terrible lorsque le chevalier mit fin à son sort. Bran était d'autant plus affecté qu'il haïssait la magie et tout ce qui avait un rapport direct avec elle.

Lorsqu'il se réveilla, Winor, le demi-Elfe ménestrel, son ami aux longues oreilles, était là pour le veiller. Il était tard déjà et la lune montrait son mince croissant dans le ciel. L'herbe était douce et pourtant Bran se sentait tout endolori comme s'il eut dormi des jours entiers sur de la rocaille. Il se redressa en gémissant et se massa le cou.


- Que...que s'est-il passé?

Winor lui expliqua que le chevalier noir l'avait ensorcelé et puis qu'il l'avait aidé à soigner ses séquelles physiques avant de le saluer et de s'en aller. Bran était furieux mais son crâne lui faisait si mal qu'il ne s'énerva que peu et en grognant, il récupéra son épée près de lui pour la remettre dans son fourreau.
Ils dormirent et le lendemain reprirent la route à travers les plaines. L'âne de Winor, Marijuana, les suivait docilement et bientôt ils arrivèrent au bout des plaines d'Aliénor.

Le chevalier et le ménestrel décidèrent, après quelques jours de plus passés ensemble, de se séparer pour un temps donné: Bran devait retourner à la capitale, seul. Il avait honte de fuir ainsi ses responsabilités et de mettre en danger son ami. Malgré tout ses nouveaux espoir de liberté, malgré son envie soudaine d'être un chevalier errant au service de ses propres principes, il était un hors la loi et un jour son passé le rattraperai inévitablement.
Après avoir bien pesé le pour et le contre, les deux amis se donnèrent rendez-vous devant la taverne de Liane d'ici cinq lunes.

Ce furent des au-revoir tristes mais cela était nécessaire.


- N'oublie pas le rendez-vous hein!? Pâtissier de pacotille! cria Bran en s'en allant sur un cheval qu'il venait d'acheter avec le reste de sa bourse. Dans cinq lunes, je te paye une pinte!

Après quelques signes de la main, amicaux et amusants, Bran lança son cheval au galop, non sans grimacer de douleur à cause du sort qui datait maintenant d'au moins trois jours mais qui l'avait bien amoché. Le chevalier ne savait pas exactement où il allait se rendre dans l'immédiat ni ce qu'il allait faire, mais une chose était sûre: il craignait pour les conséquence juridique de ses actes...

[HRP/ Ainsi s'achève ce RP. Bran part de son côté, Winor du sien. Désolé Rouan, il faut qu'on avance! Bon RP^^/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour au calme...

Revenir en haut Aller en bas

Retour au calme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retour au Calme? (Sun Wukong)» Retour au calme maybe ? [Manoir Helmarit]» Retour aux bercailles [Qui veut]» L'homme est de retour ...» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: La Contrée :: Les Plaines d'Aliénor-