Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le retour d'une tavernière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Dim 18 Avr - 15:39

Natalya fut un peu surprise du ton que pris l'inconnu pour lui répondre: il l'appela "princesse" et son visage se marqua de haine. Au fond d'elle, la reine savait que c'était la guerre. Frantrau se mit à lui parler d'une manière hachée: sa colère montait tel un océan de lave et elle menaçait de s'étendre plus. Il tutoya Natalya qui eu comme réaction de lui sourire. Il se mit à parler vivement et il lui cracha dessus que "tout était de sa faute". Apparemment c'était un de ceux qui vivaient au Vithil et qui avait subit l'attaque des Démons déversés par la grand porte il y avait maintenant quelques siècles. Il avait ses raisons de lui en vouloir mais finalement Natalya ne pouvait pas revenir en arrière alors pourquoi venir la chercher juste pour se venger? Tout n'avait été qu'un accident, déplorable, certes, mais un accident tout de même.

Frantrau s'arracha le haut, laissant apparaître son torse d'homme robuste. Il fit alors sortir de son dos de grandes ailes d'Ange aux longues plumes. Natalya n'avait encore jamais vu d'Ange capable de rétracter ses ailes, elle-même ne l'ayant jamais fait. Celles qu'arborait maintenant l'Ange blond étaient noires...noires de déchéance. Ainsi lui aussi avait subit la colère de Dieu...
L'Ensis qui gardait la porte était sur le qui-vive depuis que Frantrau c'était assis à la table de la reine et du sorcier. A ces gestes, le gardien commença à s'approcher, son épée à deux mains fermement tenue, pour venir prêter main forte à sa souveraine.

Natalya avait reculée comme beaucoup dans la taverne. Une partie des gens qui y buvaient commençait déjà à quitter les lieux pressentant une bataille et craignant la race dévoilée du voyageur. Elle jeta un regard à l'Ensis. Cela suffit pour qu'il comprenne qu'il ne devait pas intervenir.
Frantrau saisit alors son arme et fut parcouru d'électricité: ainsi c'était une arme qui pouvait servir ses pouvoirs...Natalya jeta un regard rapide à Malérin, dommage que leur conversation se termine ainsi.

La reine dévisageait à présent Frantrau de manière hautaine. Absolument prête comme le montraient ses iris bleus électriques, elle dégrafa sa cape et la jeta à terre en déployant d'un coup ses immenses ailes d'ébène. Elle dégaina d'un geste Klinge, son épée longue à pommeau angélique. L'arme tinta contre son fourreau et brilla à la lueur des lanternes de la taverne tandis que l'Ange se mettait en position défensive.


- Frantrau, fit-elle d'une voix forte, tu n'es pas le premier et tu ne seras certainement pas le dernier à réclamer justice auprès de moi pour le peuple angélique. La mort de tes proches fut aussi la mort des miens et je considère que j'ai bien assez payé ma dette envers le royaume des cieux.

Natalya ne pouvait pas lui en vouloir d'être ainsi venu réclamer vengeance mais elle n'allait pas se laisser faire malgré tout. Elle avait déjà réussit à vaincre Oromë l'Archange du Combat possédé par le Démon de la colère, il y avait maintenant un an, alors qu'il était venu aussi soit-disant en tant que justicier de la race angélique. Aussi elle ne comptait pas donner sa vie à un Ange déchu en quête personnelle de vengeance et de gloire.

- Tu es un banni, comme moi, mais cela ne changera en rien ma colère si tu me fais affront! Retire-toi ou je ne t'épargnerais pas.

Dehors, le ciel pourtant au beau temps fixe depuis des jours c'était assombrit d'une étrange façon. Loin, dans la forteresse de Fagor, Proméus leva la tête pour analyser les nuages qui s'amoncelaient dans les cieux. Le Mage savait, comme certains Elfes et hauts-placés qui avaient pu l'observer, que Natalya était entré dans une froide colère.

La reine observait Frantrau, prête à toute éventualité.

-
Quand à Dieu, ajouta-t-elle, sache qu'il est bien plus cruel que ce que tu imagines. Il n'a absolument pas eu besoin de ma faute pour l'être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malérin Braseval
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 16
Race : Humain
Activité : Conteur et sorcier
But /occupations : Détruire les forces du mal , apprendre de nouveaux sorts,vivre une vie paisible
Age d\'apparence : 60 ans d'apparence et 121 en réalité
Résidence : Il affectionne beaucoup les tavernes et les hautes tours remplies d'étagères de livres mais n'as pas vraiment de chez lui.
Penchant : Loyal/Bon
Particularité physique visible : Une barbe blanche et des long cheveux toujours bien soignés
Date d'inscription : 10/04/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Dim 18 Avr - 16:37

Malérin n'eu pas une seconde pour réagir et décida de faire ce qu'il regrettait de faire . Il empoigna son bâton et le pointa vers Frantrau , l'orbe s'embrassant de l'intérieur, éclairant un peu plus la salle . Le sorcier avait troqué son sourire malicieux pour un air sérieux et défiant .

-Calmez vous ! Vous êtes dans un lieu publique, et, dois- je vous rappeler que vous êtes une race supérieure a celle des humains ? On ne dirait pas ...

Le vieil homme se demandait comment raisonner 2 anges en colère . Il ferma les yeux et réfléchit un instant puis tenta le tout pour le tout . Il concentra sa puissance dans sa main libre et une boule de flamme apparut soudainement, grossissante et bruyante . Le sorcier rouvrit les yeux et tendit sa main entre les deux anges .

-Devrais-je utiliser ma puissance pour que ce conflit ne s'arrête ? Je vous serez grès, l'un comme l'autre de cesser ce conflit, et, de vous rassoir sans plus d'hostilité .

Malérin attendait de voir ce que les deux anges allaient faire mais pensa qu'il serait sans doute obligé d'user de ses pouvoirs . Frantrau semblait ne pas trop prendre compte des avertissements du vieux fou et, il lui paraissait moins amical que Natalya . cependant, si ce que Frantrau avait dit était vrai, Natalya ne méritait pas tant de clémence de sa part . Cependant il n'était sur de rien et Frantrau était l'agresseur cette fois ci . Braseval n'eut qu'une once d'hésitation avant d'envoyer sa boule de flamme sur Frantrau, l'envoyant légèrement en arrière, juste histoire de lui remettre les idées en place .

-Navré d'avoir a utiliser mes pouvoir mais je n'aimes pas la tournures qu'ont prises les choses en si peu de temps ...

Malérin pointa alors son bâton vers Natalya, toujours sa main vers Frantrau, prêtes a renvoyer une boule de flammes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frantrau
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Race : Ange déchu
Activité : Mercenaire
But /occupations : Vivre...
Age d\'apparence : 20 ans
Résidence : Là où mon travail me porte
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 12/04/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Dim 18 Avr - 18:17

Le soleil si flamboyant, si beau fut masqué par les nuages. Les oiseaux s'envolait en voyant venir la tempête qui approchait tel des chevaux aux galop. Les coups de tonnerre commençaient à gronder.

Les yeux de Frantrau devinrent noirs à cause de la colère meurtrière qui coulait dans ses veines. Ses veines se firent de plus en plus saillantes sur ses tempes. Natalya essaya de prévenir des conséquences que pouvait avoir un duel entre les deux anges déchus. Mais aussi qu'elle avait payé sa faute par la mort de ses proches. Frantrau éclata de rire.


-Tu crois avoir payé le prix de ta faute à notre peuple mais tu n'as pas payé la dette que tu as envers moi. dit Frantrau avec la voix tremblante dû à la rage qui l'habitait.

Natalya lui disait que si Frantrau l'attaquait il n'y aurait qu'une seule issue au combat qui se profilé.


-Tu oses me menacer ! Tu n'es pas la seule à savoir te battre.

Quand Frantrau se décida à s'élancer, le magicien se mit entre les deux belligérants. Il fit apparaître une boule de feu aussi brillante que puissante. Il lança cette boule sur Frantrau ce qui le fit reculer d'un pas.


*Insecte*

Mais ce qui surpris Frantrau c'est que le magicien pointa son bâton aussi sur Natalya.

-Ne te mets pas en travers de mon chemin, humain. Sa faute mérite châtiment. Et seul moi peut lui infliger la correction qu'elle mérite. Ce qu'elle est ici ne me fait ni chaud ni froid.dit froidement Frantrau


Dernière édition par Frantrau le Mer 21 Avr - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malérin Braseval
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 16
Race : Humain
Activité : Conteur et sorcier
But /occupations : Détruire les forces du mal , apprendre de nouveaux sorts,vivre une vie paisible
Age d\'apparence : 60 ans d'apparence et 121 en réalité
Résidence : Il affectionne beaucoup les tavernes et les hautes tours remplies d'étagères de livres mais n'as pas vraiment de chez lui.
Penchant : Loyal/Bon
Particularité physique visible : Une barbe blanche et des long cheveux toujours bien soignés
Date d'inscription : 10/04/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Dim 18 Avr - 22:19

- Peut être que détruire ce lieu ne vous gène pas cependant il gène les autres, vous feriez mieux de vous calmer si cette boule de feu ne l'a pas fait .

Malérin regarda un instant Natalya d'un regards plein de regrets et lui dit :

-Quant à vous, je n'aurais pensé que vous auriez fait des tels horreur ... Je ne peut accusé cet homme sans vous accuser également, c'est pourquoi vous devriez vous excuser et essayer le dialogue . Même si vous n'êtes pas complètement pardonnée, il serai mieux que vous ne vous entretuiez pas devant tout le monde .

Malérin essaya de calmer la situation, maintenant les deux anges a distance pour éviter une riposte corporelle qui, d'évidence, serai quasiment mortelle .Il fit attention aux moindre faits et gestes des deux rivaux . Jamais il n'aurait pensé que ça allait tourner ainsi ; Il pensa alors qu'il aurait du rester seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Jeu 22 Avr - 14:04

Alors que Natalya se tenait prête, dressée face à Frantrau qui venait de crier ses intentions de vengeance, Malérin intervint. Le sorcier s'interposa entre les deux Anges en faisant reculer Frantrau avec une boule de feu mineure et il fit obstacle en pointant son bâton sur la reine. Ce Malérin était une bonne âme et songeait surtout aux gens restés dans la taverne et au lieu même qu'il ne souhaitait pas voir réduit en cendre. Tandis que Natalya sourit brièvement au sorcier face à ses bonnes intentions, Frantrau s'énerva une nouvelle fois en menaçant Malérin et en continuant de tenter de justifier ses actes face à Natalya. D'ailleurs l'Ange déchu aux cheveux blonds réussit à insérer le doute dans l'esprit du sorcier qui fut malgré lui plongé en plein dans une histoire qui remontait maintenant à plusieurs siècles. Il se sentit quelque peu concerné se retrouvant à défendre plus ou moins une éventuelle traîtresse et meurtrière de son peuple. Sa remarque concernant les "horreurs" qu'auraient faites Natalya la blessa quelque peu. Le sorcier ne savait pas exactement les faits et elle le pardonnait d'être ainsi soudainement opposé à elle, mais elle considérait qu'il avait le droit de savoir. Aussi elle se promis de lui raconter son histoire plus en détail afin de lever toute question à ce sujet.
Mais pour l'instant, le principal était de calmer Frantrau, le faire sortir et le stopper s'il devenait trop dangereux pour elle ou les autres.

Natalya se redressa et parla d'abord à Malérin tout en guettant de l'oeil l'Ange déchu:


- Votre geste est tout à votre honneur, Malérin, mais je doute que vous puissiez ramener à la raison un être empli de haine et désireux de vengeance...Quant à mon passé, les Nelendarkiens l'on laissé de côté il y a des siècles et m'ont choisie comme dirigeante. Mon rôle à présent est de les aider et de faire au mieux pour la Contrée, non de revenir sur les prémices de mon histoire. Ils m'ont choisie et ils préfèrent me prêter serment et se battre contre les Anges comme il l'on démontré il y a un an, plutôt que de changer de vie et risquer de voir le mal se répandre sur leurs terres.

L'Ange parlait d'une voix sûre, elle ne mentait et ne voyait aucun intérêt à se forger une image plutôt que d'être ancré dans une réalité.

- Je place ma confiance en les Nelendarkiens car ils me confient la leur. Continua-t-elle calmement avant de vraiment faire à nouveau face à Frantrau. Et je n'ai plus le temps de me soucier des cieux, où Dieu, l'infâme, oublie si facilement ses enfants et les pousse au vice pour les éprouver avant de les jeter dans la déchéance pour son bon plaisir...

Natalya percevait en Frantrau une colère très vive. Pourquoi n'avoir comme but qu'une vengeance sans aucune sens? Le Vithil avait été détruit non pas par Natalya mais bien par les Démons et puis, si l'on remontait à la source ultime de ce désastre, la naïveté et la curiosité d'une enfant pouvait bien être pardonnée. D'autant que les gardiens de la porte n'étaient pas à leur poste!
Confier les clés d'un coffre étrange à un enfant en lui interdisant de l'ouvrir, voilà qui est bien ridicule si on le laisse seul pour l'éprouver! Évidemment que la curiosité était plus forte que l'interdit! Ce qui s'était passé ce jour-là était une chose bien humaine...
La reine avait envie de s'expliquer mais aussi de garder sa dignité. Finalement, si cet Ange ne désirait que la vengeance et l'attaquait de la sorte sans réellement connaître toute l'histoire, n'était-ce pas parce qu'il était un peu fou? Comme Oromë l'avait été? N'était-il habité que par la haine vengeresse ou bien d'autres desseins circulaient-ils dans son esprit? Après tout Natalya ne pouvait se permettre d'erreur: c'était la dirigeante, le peuple n'avait pas besoin de la perdre.


- Frantrau, fit-elle à l'Ange blond, écoute la raison, et ouvre les yeux sur ce qui s'est passé au Vithil. Tu es bien arrogant de te prendre pour un justicier mais sais-tu au moins ce que tu juge? Je te propose de sortir de cette taverne et rendons-nous sur un autre lieux pour converser. Si je ne te convainc pas de ma bonne foi, alors combat il y aura, et Gaïa seule décidera de l'issue.

Le dialogue...oui, pourquoi pas? Malérin avait raison: la sagesse incitait à, d'abord, tenter de discerner les ressorts de cette altercation avant de jouer aux belligérants. Mais au fond d'elle, Natalya désirait tellement la paix qu'elle était prête à se battre une nouvelle fois pour défendre sa vie et son honneur en même temps que la Contrée et les citoyens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frantrau
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Race : Ange déchu
Activité : Mercenaire
But /occupations : Vivre...
Age d\'apparence : 20 ans
Résidence : Là où mon travail me porte
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 12/04/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Sam 24 Avr - 14:41

Le magicien était un sage, cela Frantrau ne pouvait en douter. Mais il ne pouvait calmer ça rage.

*Qu'est ce que sont une auberge, des humains face à ma veng...Qu'est ce que je raconte.* pensais-t-il.

Natalya voulait, depuis le début, calmer les choses. L'intervention devait être une opportunité non négligeable. Elle enchaîna tout de suite après en racontant son histoire. Mais ce qu'elle disait sur Dieu n'était pas infondé et ce qu'il lui avait raconté était bien différent de ce que Natalya racontait.

Frantrau commençait à réaliser ce que la colère aller lui faire faire. Ces yeux commençait à redevenir normal d'un bleu tel que le ciel en pleine été et tel qu'il recommençait à redevenir. La colère restait mais elle était sous contrôle. Frantrau baissa l'intensité de l'électricité qui courait sur sa peau jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'étincelles. L'ange prit son bâton avec une seule main et posa l'extrémité sur le sol.

-Tu as raison, Malérin, dit calmement Frantrau. Le dialogue doit être privilégié.

Frantrau fixa ensuite Natalya.

-Quant à toi, je te laisse le bénéfice du doute. Si tu veux aller dans un endroit désert pour qu'on parle, je te laisse passer devant. Je ne suis pas un traître qui donne des coups par derrière. Si je dois te tuer ce serait en face.

L'ange prit sont haut mais ne le mit sur lui, à cause de ces ailes noires de jais car si il devait volé autant garder les ailes sorties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière Mer 28 Avr - 10:52

Frantrau semblait se calmer. A mesure qu'il rappelait en lui la puissance magique qu'il avait invoqué grâce à son bâton, Natalya fut relativement heureuse de voir qu'il perdait un peu de cette marque de haine qu'elle avait pu lire sur son visage quelques secondes auparavant.
Bientôt toute l'électricité qui entourait l'Ange noir aux cheveux blond disparu et il suivit à la fois le conseil de Malérin et celui de la reine: le dialogue était possible.
Frantrau accepta ainsi de quitter la taverne pour aller s'expliquer plus loin afin de ne pas déranger plus la tranquillité des citoyens de Briskel. Il laissait à Natalya "le bénéfice du doute", certes, de toute manière il en était bien obligé s'il voulait comprendre enfin les ressort de toute cette histoire. Aveuglé par la colère et l'esprit de la vengeance, jamais il n'aurait pu accéder aux éléments cachés de la chute du Vithil.

Natalya baissa son épée, la pointe vers le sol et replia ses ailes d'ébène.


- Bien. Si dialogue il peut y avoir, alors il y aura peut être une issue moins dramatique à tout cela.

La reine s'adressa à Malérin d'une voix plus calme et plus clair:

- Malérin, si tu veux nous suivre je ne suis pas contre, mais il faut que tu t'attendes à un combat dans lequel tu ne devras pas intervenir ou à des révélations qui pourraient mettre ta vie en danger. Le savoir, la connaissance et la compréhension ne sont pas toujours bons à obtenir si certains veulent les cacher.

Natalya se mit alors en marche. Elle jeta un regard à Liane, lui insufflant des excuses pour le dérangement et elle tourna le dos à Frantrau qui la fit passer devant.

- Je n'ai aucune confiance en toi, Frantrau, fit-elle en passant devant lui tout en rengainant Klinge, son épée, mais tu serais si lâche de me frapper dans le dos que je pense que ta vengeance n'en serait pas une.

Se faisant comprendre d'un regard par l'Ensis à l'entrée, ce dernier sortit de la taverne et attendit que la reine sorte avant de se présenter à elle, le poing droit sur le coeur.

- Quels sont les ordres?

- Retourne à Glanderk et ne m'attends pas. Retourne à tes affaires mais avant, préviens Proméus de la situation et dis-lui de ne pas s'inquiéter.

L'Ensis fit une courbette et s'en alla en direction des écuries de la taverne pour ressortir avec un cheval de guerre, énorme, plus imposant qu'un cheval de traie. Il l'enfourcha et s'en fut au grand galop.
Évidemment, prévenir Proméus était risqué: le vieux Mage pourrait avoir la mauvaise idée de venir prêter secours à sa reine et gêner le dialogue, mais Natalya se sentait obligée de le mettre au courant car si elle venait à mourir il serait dirigeant à sa place.


- Allons dans la foret d'Amun Ra, c'est la plus proche. Malérin, mon cheval est dans l'écurie, si tu le veux pour nous suivre, libre à toi! Sinon, je suis heureuse de t'avoir rencontré, j'espère que nos pas se recroiserons un jour...

Natalya déploya ses ailes et s'envola.

[HRP/ Direction la forêt d'Amun Ra-La porte des Mondes, post "L'histoire d'une plume noire"/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le retour d'une tavernière

Revenir en haut Aller en bas

Le retour d'une tavernière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]» L'homme est de retour ...» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour» retour de la droite dure en Suisse» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Briskel (Capitale de la Contrée) :: La Taverne de Liane-