Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Lucia Arr Vanes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lucia Arr Vanes
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 6
Race : Hybride: femme-dragon
Activité : Baronne-voyageuse
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Ethernia, domaine de Stal'mendor
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Peau écailleuse, série de 3 petites cornes sur le crâne, mains qui se terminent par des griffes élégantes, iris du type serpent.
Porte souvent un masque de parure.
Date d'inscription : 18/05/2010
MessageSujet: Lucia Arr Vanes Dim 23 Mai - 11:25

Prénom, Nom: Lucia Arr Vanes

Race: Hybride: femme-dragon

Sexe: Femme

Description: Lucia est une femme gracile aux formes voluptueuses et au regard incandescent. Mesurant environ 1,70m, la jeune hybride est finement taillée, légère et pourtant elle impose une forte présence à son entourage. Ses cheveux d'un brun très clair presque blond, coupés courts au-dessus des épaules, sont toujours ordonnés de belle manière grâce à des coiffures originales.

Lucia est une femme-dragon, cela implique quelques particularités physiques spécifiques à ce genre d'hybridité. La jeune femme porte en effet une série de trois petites cornes sur le haut du crâne à partir du sommet de son front. Sa peau est écailleuse par endroits, comme au niveau des mains, des épaules, du haut de ses cuisses ou encore de son front et de ses tempes. Ses ongles magnifiques sont en réalité de puissantes griffes bien entretenues et ses oreilles pourraient à s'y méprendre être celles d'une Elfe.
L'iris de Lucia est comme ceux des serpents par moments: elle se rétracte donc parfois en une fine fente bleutée plutôt que d'être ronde.
Hormis ces caractéristiques, Lucia ressemble à une humaine.

Ses tenues vestimentaires sont toujours très légères et faites de tissus précieux. Robes de soie ou de lin, voilages et bottes de cuir recouvertes de tissu...Lucia aime la légèreté et ne craint pas le froid comme les humains.
Elle porte toujours maintes parures qui subliment son corps comme des ceintures d'argent, des bagues, des bracelets et des colliers, des perles dans les cheveux et des petites pierres précieuses. Mais étrangement elle ne porte aucune boucle d'oreille. Très souvent elle arbore un masque (loup) très fin, travail magnifique d'orfèvre aux doigts de fée, qui cerne son regard brûlant et ajoute à la finesse de sa tenue.

Caractère: Très douce et calme d'apparence, Lucia se révèle cependant être d'un fort caractère. Dirigeante à son échelle, très stricte dans sa propre considération, elle refuse que l'on se joue d'elle et tente toujours d'avoir le dessus sur autrui. Mais cette attitude, quelque peu hautaine et narcissique, laisse place à la tendresse d'une jeune femme enflammée par de grandes idéologies et les romances de ses rêves. Lucia est une créature de songe et de nuages. Le vent porte ses idées et ses désirs de paix intérieure même si l'aventure et la fougue gardent une place prédominante dans son âme. Toujours prête à quitter ses fonctions pour se lancer dans de folles histoires, c'est une princesse née pour la guerre et les exploits grandioses. Lucia est ainsi perdue entre sa douceur naturelle et son esprit de conquête et d'aventure.

Age: 24 ans

Religion: Lucia croit en la force qui garde en suspend le monde et les morceaux de terre qui constituent sa cité natale (Ethernia). Pour elle, une grande entité maintient en place l'état actuel du monde. Elle n'a pas de nom mais Lucia l'appelle Atlas en référence au Titan de l'Antiquité qui portait le monde sur ses épaules.

Emploi: Jeune baronne de Stal'mendor, actuellement en voyage.

Localisation sur Nelendark: Sa demeure est le château de Stal'mendor situé à Ethernia la cité volante mais la plupart du temps Lucia n'y est pas, préférant de loin voyager et découvrir le monde...

Histoire: Née à Ethernia il y a 24ans, Lucia est la fille unique de Hastor Arr Vanes, Baron de Stal'mendor, domaine noble de la cité volante Ethernia.

Cet homme charismatique et puissant autant par ses richesses que son éloquence, fut très vite remarqué à Ethernia par les hauts fonctionnaires et augmenta encore son capital et sa renommée. C'était au départ un homme d'affaire qui s'occupait des papiers administratifs de la cité: revenus des habitants, sondages, échelle des besoins, constructions et aménagements...
Lorsqu'il rencontra celle qui devait devenir sa femme et la mère de Lucia, sa vie changea quelque peu. En effet, il épousa Lady Folings, une jeune archiviste qu'il fréquentait depuis quelques années grâce à son travail, mais il ignorait à ce moment-là que la belle avait eu dans sa famille des liens magiques avec des Dragons et qu'elle avait un oncle hybride, entre l'humain et le dragon. Cela aurait pu ne poser aucun problème, la jeune femme n'en évoquant pas l'existence, mais il fallu bien trouver une explication rationnelle à la naissance de leur fille lorsqu'il découvrirent qu'elle avait une peau écailleuse par endroits et surtout qu'elle possédait des cornes et des griffes! Loin de refuser cette enfant, le baron l'accueillit comme une bénédiction: il avait une femme et une fille, qu'importe leur apparence, sa famille lui était si précieuse et ses convictions si tolérantes qu'il aima immédiatement son enfant et chéri toujours sa femme qui lui donna les explications nécessaires à cet étrange phénomène. Ensemble ils appelèrent la petite "Lucia", un nom empli de douceur pour désigner la chose la plus belle qui leur soit arrivée.

Les années passèrent et le baron s'occupait maintenant de nouvelles affaires, moins hautes qu'auparavant afin de pouvoir passer du temps avec ses deux tendresses, mais encore plus lucratives. En effet, il devint le plus gros commerçant de tissus d'Ethernia. Il se rendait régulièrement dans la Contrée pour aller au village d'Anor chercher des nouveautés dans ce domaine. Il s'enrichit de plus en plus et mis de côté pour sa fille un véritable trésor.
Lady Folings s'occupait de sa fille pendant que son mari travaillait.
Lucia eu une éducation douce et emplie de culture. Sa mère lui apprit à lire très vite et développa chez sa fille un amour des livres et de la rhétorique que son père usait si bien. Elle n'eut pas beaucoup de compagnons de jeu mais la jeune fille passa tout son temps aux côtés de sa mère, aimante et véritable foyer de connaissances.
A quinze ans Lucia savait parfaitement lire et écrire, elle connaissait la langue primaire du peuple premier d'Ethernia et avait eu accès à des archives lui permettant de parfaire sa culture sur cette ville de rêve où rien ne manquait.
Cependant, elle cherchait aussi à découvrir le monde extérieur. Son père qui voyageait pour ses affaires lui ramenait souvent des petits souvenirs autochtones comme des foulards, voiles, statuettes, bijoux et objets décoratifs. Lucia s'y intéressait particulièrement et tentait de se faire une vision du monde la plus juste possible. Mais hélas son éducation prenait beaucoup de son temps et elle n'avais pas accès à une grande partie de la culture que recelaient les bibliothèques d'Ethernia. Aussi tout ce qu'elle savait de l'extérieur c'était qu'ils faisaient partit d'une contrée nommée Nelendark et qu'ils étaient dirigés par une femme qui possédait des ailes noires. Elle était au courant que c'était un Ange et qu'elle gouvernait depuis des siècles. Son autorité n'était pas remise en question à Ethernia et tout ce que la jeune Lucia savait de la tête de Nelendark, hormis sa race, c'était qu'elle savait défendre les siens et diriger les guerres. Elle savait aussi qu'il existait bien des créatures qu'elle n'avait encore jamais vu et dont les livres étaient dépourvus d'images. Elle avait vu bien des étrangetés venir à Ethernia pour commercer et s'était habituée à l'idée même que le monde était très hétéroclite, mais elle restait très impressionnable sur ce point. Au moins elle savait que sa race d'hybride ne lui porterait pas préjudice physiquement car ses particularités étaient peu visibles en soit et ne choquaient pas mais en plus elle se noyait dans la masse des races de la Contrée. Elle avait cherché partout des cartes et des descriptions du monde extérieur mais peu d'informations lui étaient parvenues. Aussi elle préféra suivre l'enseignement de sa mère sur les affaires d'Ethernia plutôt que de s'étaler et de se perdre dans les méandres de la connaissance du monde.
Les seuls voyages qu'elle pu faire étaient d'aller sur les deux autres îles principales d'Ethernia avec sa mère pour commercer un peu et aller voir des amis. A chaque fois Lucia en revenait avec des rêves plein les yeux.

L'année de ses 15 ans, un drame frappa cette famille. Alors que le père de Lucia était en voyage, elle et sa mère dinaient tranquillement sur le balcon de leur demeure située très au bord de l'île volante. Lady Folings avait invité un ami de son mari: Monsieur de Parlefontaine. Cet homme devait de l'argent au baron et sa femme avait bien prévu, par des termes choisis et une agréable soirée, de le faire comprendre à cet homme. Lucia était au courant de la situation et faisait mine de n'être là que pour diner. Lorsque le repas fut terminé, Lady Folings avait réussit à faire comprendre en douceur à l'homme ce qu'elle voulait de lui. Ce dernier, très peu enclin à rendre ce qu'il devait à la famille de Stal'Mendor, demanda à ce que Lucia soit mise au lit pour pouvoir finir la conversation. Lady Folings renvoya donc sa fille qui, au lieu de se coucher, resta cachée prêt de la porte-fenêtre, sa curiosité surpassant l'ordre de sa mère. Alors la jeune fille assista à une étrange sérénade. L'homme tourna autour de sa mère en parlant à voix basse, elle, reculait, et bientôt arriva contre la rambarde du balcon. Lucia ne réalisa pas tout de suite que l'homme voulait bien accorder son dû si sa mère lui accordait son corps. Elle observait d'un oeil inquiet la scène lorsque l'homme se fit menaçant. Sa voix augmenta de volume, Lady Folings eu l'air triste et commença à se débattre lorsqu'il se colla à elle avec violence. Lucia sortit de sa cachette et commença à avancer vers eux pour voir si elle ne pouvait pas aider, sans vraiment comprendre la situation. Elle ne savait pas quoi faire mais par instinct elle voulu secourir sa mère. Mais alors qu'elle venait de saisir un couteau sur la table à manger, elle entendit un horrible craquement de bois et il y eu un cri de frayeur. Lucia tourna son regard vers le couple et vit, avec horreur, que la rambarde venait de se fendre. Il y eut un instant de stupeur de la part des trois protagonistes et soudain, l'homme recula d'un coup, la barrière céda complètement et précipita Lady Folings dans le vide. Monsieur de Parlefontaine vacilla mais reprit l'équilibre de justesse. Lucia hurla à plein poumon et se précipita vers le bord du balcon. Sa mère avait disparu et elle ne la reverrait plus. L'homme semblait abasourdi et restait immobile. La jeune fille, complètement anéanti, pleurait à chaudes larmes à genoux sur les dalles de marbre. Soudain, un esprit de haine l'envahit, elle se sentit capable de tout et une montée d'adrénaline la fit bondir sur l'homme responsable de la mort de sa mère. L'homme reçu ainsi trois coups de couteaux en pleine poitrine. Il n'eut pas le temps de réagir tant cette action n'avait pas été prévue. Il tomba à terre et Lucia se jeta sur lui pour lui assener d'autres coups en hurlant de désespoir. L'homme mourut rapidement sans avoir eu le temps de s'exprimer et Lucia resta à terre, dans le sang de l'assassin, jusqu'à la nuit qu'elle passa ainsi dehors, recroquevillée sur elle-même le couteau serré contre elle.

Lorsque le baron découvrit la scène le lendemain matin revenant très tôt de son embarcation pour Anor, il cru mourir de frayeur et de désespoir. Il cru que Lucia était morte mais quand il releva sa fille et la serra dans ses bras, la petite était bien vivante. Il fallu trois jours pour que Lucia se remette à parler après ce qu'elle venait de vivre. Elle apprit alors à son père la mort de sa femme. La tristesse les accabla tous les deux pendant des mois et le baron fut conduit au tribunal pour que la justice décide de la loi à appliquer pour pareille situation. L'homme dû payer pour le meurtre de Parlefontaine mais ce ne fut pas grand chose car c'était Lucia la tueuse, une très jeune adolescente pour qui les circonstances étaient bien atténuantes aux yeux de la justice d'Ethernia.
Les funérailles de Lady Folings furent magnifiques et beaucoup la pleurèrent car c'était une personne fortement appréciée dans la ville. Lucia n'oublierait jamais ce jour fatidique et depuis elle revint souvent sur le balcon pour respirer le vent et songer à sa mère.

Le temps passa et Lucia vit son éducation se parfaire via l'instruction d'un précepteur. Maintenant elle se retrouvait souvent seule, son père parti en voyage d'affaire. Elle gérait ainsi toute la demeure et s'occupait de l'administration que sa mère avait laissée derrière elle. Ils avaient engagé une bonne pour garder la maison en état, la jeune fille ne pouvant tout faire elle-même tant le domaine était vaste. Et puis cette dénommée Babette lui tenait compagnie. Elle connaissait l'histoire des Varr Mendor par coeur et aimait beaucoup la jeune Lucia. Aussi elle l'aidait comme elle pouvait et lui rendait la vie la plus douce possible. Elle l'aidait d'ailleurs à fabriquer des masques (loups) que la jeune femme portait maintenant presque toujours depuis la mort de sa mère.
Puis au fil des années, Lucia commença à se détacher de l'autorité de son tuteur. Elle se plongeait de plus en plus dans des livres de voyages et elle se mit à apprendre l'usage de l'épée avec le forgeron voisin. C'était un homme d'une quarantaine d'années, qui aimait beaucoup les Varr Mendor et qui la forma très partiellement dans le but surtout de divertir la jeune femme et lui procurer un moyen de détente autre que la lecture.

Aujourd'hui Lucia a 24ans et a décidé de quitter Ethernia pour voyager dans la Contrée. Elle souhaite voir enfin ce qu'elle n'a jamais pu voir et se libérer de ces lieux, magnifiques, certes, mais aussi trop clos pour elle. Les allers et venues des bateaux volants dans la cité étaient pour elle son salut et elle comptait bien s'embarquer pour découvrir le monde...

But(s): Vivre autre chose qu'une vie sédentaire. Lucia désire bouger et voir le monde, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Même si elle reste riche et peut ainsi avoir accès aux joies du confort, elle souhaite en profiter en voyage.

Arme(s), équipement: Lucia porte un masque (loup) léger et ouvragé de la plus belle des manières. Hormis cela, elle ne possède qu'une arme blanche: un petit poignard glissé dans sa ceinture d'argent. En soit Lucia n'est pas très équipée, elle préfèrera se défendre par les mots ou esquiver les coups plutôt que de se jeter à corps perdu dans une bataille. L'Hybride sait aussi qu'elle aura toujours avec elle des personnes capables de la défendre: elle sait s'entourer lorsque les circonstances l'exigent.

Pouvoir(s): Aucun mais elle a la particularité de discerner quelques éléments dans le noir grâce à ses pupilles d'hybride et sa souplesse est sans égale de même que ses griffes sont si dures qu'elles sont incassables. Il faut noter que sa peau écailleuse la protège relativement bien du feu.

Ennemi(s): Aucun de précis.

Allié(s): Son père et sa fortune.

Loisir(s): Participer à des fêtes, des bals et autres lieux de festivité pour danser. La danse est indéniablement son loisir favori, et elle l'entretient ce qui en fait une virtuose de la grâce des gestes. Lucia aime aussi beaucoup lire et étudie les langues les plus parlées sur Nelendark.

Endroit(s) le plus fréquenté: Les lieux hauts-perchés: arbres, balcons, tours...Lucia adore le vent et l'air pur, elle apprécie vraiment la nature. Il sera rare de la croiser dans des lieux clos.

Qualité(s): Gracieuse, jolie, aimable et d'une souplesse remarquable, Lucia a développé une agilité étonnante et un sens de la danse remarquable. C'est une femme sévère sur elle-même ce qui en fait une beauté soignée et agréable à regarder. Ses charmes et son caractère lui confèrent un charisme impressionnant qui va jusqu'à en faire une guerrière redoutable. Malgré sa richesse et son air quelque peu hautain, Lucia est une femme altruiste qui aidera toujours son prochain avec vaillance, force et rhétorique si besoin est.

Défaut(s): Stricte au point d'en être parfois violente dans les propos ou les gestes, Lucia n'a pas le caractère facile. Femme qui déteste les endroits clos, elle s'énerve très facilement si elle n'est pas dehors et peut ainsi se révéler lunatique et fébrile. En effet, derrière son masque de dureté et de confiance en elle, Lucia n'en reste pas moins une femme douce, élevée dans un univers de facilité et de calme, ce qui en fait un être fragile sur le plan émotionnel lorsque le ciel est à la grisaille. Loin d'être solitaire, Lucia apprécie la compagnie et ne supporte pas vivre pour elle-même: il lui faut un but ou des gens avec qui converser. Aussi peut-on en déduire qu'elle n'est pas très indépendante.


Dernière édition par Lucia Arr Vanes le Lun 2 Aoû - 15:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: Re: Lucia Arr Vanes Dim 23 Mai - 11:33

Re-Bienvenue Lucia!

Comme prévu par MP, ta fiche est parfaite, j'ai bien noté les modifications de l'histoire et de ton équipement, je n'ai rien à y redire! :D Encore une fois, c'est un personnage bien original et je suis heureuse que tu ai toi aussi pris en compte les nouveaux lieux! (tu vas t'entendre avec Wolfgang Sabor ^^)

Tu es donc validée et tu peux démarrer quand tu veux!

En espérant que Nelendark te plaise aussi longtemps que possible! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Arr Vanes
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 6
Race : Hybride: femme-dragon
Activité : Baronne-voyageuse
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Ethernia, domaine de Stal'mendor
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Peau écailleuse, série de 3 petites cornes sur le crâne, mains qui se terminent par des griffes élégantes, iris du type serpent.
Porte souvent un masque de parure.
Date d'inscription : 18/05/2010
MessageSujet: Re: Lucia Arr Vanes Dim 23 Mai - 15:05

Ho merci, ce fut rapide!
Oui j'ai déjà ma petite idée de rp avec Wolfgang, s'il veut bien de moi!

A bientôt à tous les membres qui voudront jouer avec moi! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucia Arr Vanes

Revenir en haut Aller en bas

Lucia Arr Vanes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Comtesse Anna-Lucia Giovanni» GM di Favara» Pendant les travaux, l'exposition continue (Lucia)» Yaelna Gwendal: Padawan de Lucia Sato» Banque et Carnet de Lucia
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: HRP Administration-Univers :: Le Parchemin: vos personnages :: Personnages acceptés-