Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

De grandes festivités [Venez nombreux!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Natalya Himura
Administratrice
avatar
Féminin
Nombre de messages : 746
Race : Ange déchue
Activité : Reine de Nelendark
But /occupations : Rendre la contrée prospère et rester neutre.
Age d\'apparence : 24 ans
Résidence : Tour Glanderk
Penchant : Neutre
Particularité physique visible : Le symbole royal est tatoué sur son épaule droite
Date d'inscription : 28/06/2005
MessageSujet: De grandes festivités [Venez nombreux!] Ven 29 Juil - 22:43

C'était l'aube. Le soleil venait à peine de percer la brume laiteuse qui recouvrait la Contrée et pourtant Briskel était déjà en pleine effervescence. Cela faisait maintenant une semaine que la nouvelle était tombée dans la capitale: la reine, Natalya Himura, allait donner de gigantesques festivités pour fêter les un an de la fin de la guerre des Anges. Cette guerre avait ravagé la Contrée, pervertit certains alliés et tué de nombreux soldats au sein de tous les peuples libres. Mais elle avait aussi créé des liens, indissolubles, entre les différentes races de Nelendark et, la reconstruction avançant d'un bon pas en cette année de pure paix, c'était normal de fêter l'évènement.

Mais ce qui était exceptionnel, c'était bien que le Conseil entier s'était réuni pour organiser les réjouissances et que tous les peuples alliés allaient y participer. Dans toutes la Contrée, les colporteurs, les bardes et les messagers avaient rempli leur rôle de porte parole et ils avaient largement rependu la nouvelle. Aussi, à l'aide d'affiches et de parchemins, tous les villages, toutes les villes et tous les peuples avaient eu vent de l'évènement. Liane et sa taverne avaient été le point de départ de la rumeur [voir Le retour d'une tavernière]. La Contrée en était devenue frémissante et depuis maintenant une semaine Briskel accueillait des milliers de visiteurs. A l'extérieur de la ville, des camps immenses avaient été installés par les peuples nomades, les hommes du désert et des terres lointaines. Des visiteurs, des étrangers de Galynn et de l'empire de Jade étaient venus en longues caravanes pour assister aux réjouissances. On disait que les festivités allaient durer des mois et l'on espérait voir les peuples nains, barbares, atlantes, hommes, amazones, elfes et drows venir en grande délégation.

Un an après la guerre des Anges, la Contrée fourmillait de vie et le sourire était revenu sur les visages des Nelendarkiens.

Ainsi, le coq n'avait pas eu le temps de chanter que les derniers préparatifs pour cette journée d'ouverture étaient déjà pris en charge. La capitale était éblouissante de beauté. Partout avaient été installées des fleurs dans des vases immenses, des tentures sur les murs des maisons hautes flottaient déjà au vent, les drapeaux aux symboles royaux s’érigeaient en maîtres, des candélabres, encensoirs et braseros ornés de milles façons avaient été mis en place le long de chaque escalier et au dessus de chaque ruelle. Les gonfalons et étendards s’érigeaient fièrement alors que l’on installait les dernières guirlandes de pavois multicolores. Boulanger, pâtissier, boucher, artisans de tout corps de métier se démenaient pour embellir chaque élément de leur vie quotidienne afin de surprendre les étrangers et de ravir les leurs. Tous étaient actifs, affairés comme des abeilles désireuses de fabriquer au plus vite leur miel.

Le programme n’était pas totalement définit mais on savait que les délégations alliées devaient entrer dans la cité vers midi. A 10h, on attendait un discours du nouvel intendant de la reine et des spectacles devaient envahir la cité. On savait que des tournois avaient été prévus dans l’après-midi et que les jongleurs et bardes allaient chanter à tous les angles de rues. On attendait aussi le banquet du soir où tout le monde trouverait une place dans une taverne, un camp, entre amis, avec des étrangers, chez soi ou dehors une chopine à la main.

Tous étaient en liesse à l’idée même de cette journée qui commençait comme un jour de marché monumental.


**********************
A 9h, la garde royale et tous les chevaliers de Glanderk arrivèrent des Camps de guerre près de la Tour Glanderk en rangs ordonnés, telle une armée en marche. A leur tête, plusieurs généraux donnaient des ordres pour diriger les nombreuses troupes afin de les placer en ordre autour de la place publique. Leur venue était impressionnante car à eux seuls ils envahissaient une bonne partie de l'espace de la place publique, pourtant immense. Tous étaient parés, armés et passés en revu. Les chevaliers avaient pris soin que leurs palefrois soient bien brossés et arnachés avec panache. Les soldats, hommes à pieds, portaient de nombreuses bannières et leurs têtes étaient recouvertes de casques ouvragés dont la visière était ouverte.

Princes, Comte, Duc...les plus hauts des Hommes passèrent par la grande porte de bronze pour entrer dans la ville. Leur traversée fut brève car ils se rendaient à la Tour Glanderk pour annoncer que la délégation des Hommes était à la porte de la cité. Cependant, la foule déjà rassemblée leur jeta des fleurs et des cris de victoire ou de joie profonde. Les plus hauts chevaliers qui accompagnaient les dignitaires des Hommes furent accueillis par de jeune femmes couvertes de voiles multicolores: c'étaient les grandes prieuses des temples humains qui, en leur embrassant le front, les couvraient d'honneur et de chance.

Les gardes royaux et chevaliers les accueillirent dignement et les trompettes claires de la ville tonnèrent dans l'air emplis de parfum et de pétales. L'arrivée des Hommes ne signifiait qu'une chose: l’ouverture des festivités n'allaient plus tarder.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Sam 30 Juil - 19:32

Cela faisait bien longtemps que Kitty n'était pas venue à Briskel. Elle n'avait pas vu la civilisation depuis des lunes à vrai dire. Errant comme une âme en peine et le visage renfrogné, Kitty n'avait pas digéré le mal qu'avait fait Kendra Fracasscrane aux enfants de la contrée. Le temps avait passé, mais pas la peine et la colère que ressentait la sorcière.
Quelque chose s'était brisé en elle, si fort que ça avait altéré sa mémoire. Que se passait-il autour d'elle? Elle ne le savait...

Elle s'était retrouvée plus d'une fois à combattre pour sauver sa vie, alors qu'elle s'était réfugiée dans la forêt d'Eliore: la forêt bienfaisante des elfes (à la base).

Aujourd'hui, ce qu'elle voulait, c'était sortir de sa léthargie, avancer comme avant sans se poser de question. Mais Nelendark avait bien changé depuis le premier jour où elle était arrivée insouciante, pickpocket, avec la soif d'aventures. Le pays était alors loin de la guerre... mais elle était à l'origine de tous les évènements: C'était sa maladresse, et son insouciance qui avaient tout déclenché. Comme elle s'en voulait...

Mais on ne change jamais vraiment, quelque soient les choix que l'on fait, les efforts pour changer, le naturel reprend toujours le dessus! C'est pourquoi, perdu dans ses remords, Kitty percuta une personne de plein fouet à en tomber en arrière, se retrouvant assise sur les pavés de pierre...


- Vous ne pouvez pas faire attention ? gronda Kitty sans même lever les yeux vers la personne qu'elle avait percuté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor Machfer
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 68
Race : Nain
Activité : Forgeron (sertit les armes de pierres précieuses)
But /occupations : Rester digne de ses frères, boire, creuser, énerver les gens...
Age d\'apparence : La trentaine?
Résidence : Aucune: il est nomade.
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Petit, barbu, une grande barbe rousse, une boule de poil bardée de fer. Un Nain quoi.
Date d'inscription : 01/02/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mar 2 Aoû - 21:50

Pas besoin de lever les yeux puisque celui que la jeune femme avait percuté était un Nain de petite taille, trapu comme un ourson, barbu comme un Ent et bardé de fer comme un tonneau de vin. Ses yeux, à hauteur de la belle qui avait les fesses à terre, il lui grogna dessus comme il le pu de sa voix tonitruante, grasse comme celle d'un cochon.

- Dis donc jeune fille, c'est à moi qu'tu parles?! T'as qu'à regarder devant toi!

Le Nain, qui n'avait pas bougé d'un poil à l'impact de la jeune femme, agita sa petite hache d'un air énervé et postillonna de plus belle:

- Te v'la belle le cul sur l'pavé! Ha là ça m'étonne pas! T'es taillée comme une bouffeuse de salade! Retourne donc chez les Elfes!

La foule qui s’amassait pour voir le défilé des Hommes s'écarta un peu pour éviter d'attirer trop l'attention du Nain qui s'échauffait tout seul et aussi pour mieux voir le spectacle que cela offrait. La boule de poil habillée de fer tourna le dos à la demoiselle sans la relever et grogna dans sa barbe en entreprenant de continuer sa route vers le centre de Briskel.

- Nan mais j'vous jure! Je tue des dragons moi! On me bouscule pas! Par Torin!

Butor était à bout, il avait traversé un gros morceau de la Contrée pour venir atterrir à la capitale. Pour l'heure, il ne rêvait que d'une taverne et d'un bon boc de cidre brut ou un tonnelet de bière. Il avait chaud, le soleil commençait à se faire sentir et l'agitation des rues le gênait fortement à cause de sa petite taille, cela l'exaspérait. Les gens de cette ville étaient décidément trop grands et leurs regards mesquins lui prenait le choux.
Cette bousculade l'avait encore bien échauffé. Maintenant il avait encore plus soif! Et pas un rond dans sa bourse! Le comble pour un Nain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mar 9 Aoû - 18:52

Kitty se releva et toisa de haut le nain. Une trentaine de centimètre semblait les séparer mais Kitty préféra se donner une marge de plus ou moins 10% dans sa tête: elle le dépassait entre 20 et 40 centimètres.

_ Une bouffeuse de salade? répliqua-t-elle. Mieux vaut entendre ça que d'être sourde ou encore de ressembler à une barrique de bière, "monsieur je tue des dragons mais ne peux éviter de me faire bousculer"!

La colère qui l'animait était palpable. Autrefois elle aurait rit de sa maladresse et se serait excusée en "payant" un verre au nain aux frais de Térédus, le tavernier qu'elle avait maintes fois arnaqué. Un petit sourire en coin, ressemblant un peu plus à un rictus vint se loger sur sa bouche en repensant à son passer et le maintint pour narguer le nain.
Peut lui importait si les gens autour prêtaient attention à la petite querelle qui s'installait ou si ils l'ignoraient totalement. Tout autours d'elle, les gens semblaient heureux, le coeur à la fête. Ce qui n'était pas son cas...


_ Si vous trouvez que je ressemble à une elfe, Maître Nain vous me faites un compliment!

Elle rit avant de retrouver illico un ton froid ténébreux.

_ Je n'aime pas les compliments!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor Machfer
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 68
Race : Nain
Activité : Forgeron (sertit les armes de pierres précieuses)
But /occupations : Rester digne de ses frères, boire, creuser, énerver les gens...
Age d\'apparence : La trentaine?
Résidence : Aucune: il est nomade.
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Petit, barbu, une grande barbe rousse, une boule de poil bardée de fer. Un Nain quoi.
Date d'inscription : 01/02/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mer 17 Aoû - 14:01

Butor avançait d'un pas décidé à la recherche d'une taverne, oubliant de suite son altercation, lorsqu'il n'en cru pas ses oreilles: la jeune donzelle écervelée qui venait de lui rentrer dedans l'insultait! Le Nain se retourna vivement le poing serré sur sa hache pour la dévisager d'un air mauvais.

- Moi? Une barrrrique de bièrrre? Rrrépète un peu pour voir? Gronda-t-il avec son accent Nain qui lui faisait rouler les « r ».

La jeune femme, énervée elle aussi, s'était relevée et le menaçait.


- Ah oui? Fit Butor en faisant demi-tour pour se planter droit devant la belle. Un compliment ça? Ha! Leurrrs longues orrreilles font pitié à voirrr et leurrrs manie de boirrre de l'eau avec des plantes...Pouah! Cracha-t-il aux pieds de la jeune humaine. Quel mauvais goût!

Le Nain se redressa pour ne pas paraître trop petit et dit d'un air fier:

- Si vous le prrrenez comme un compliment, pas étonnant que vous ne l'aimiez pas! A moins que vous ne soyez aussi stupide que ces damoiseaux en détrrresse planqués dans leurrr forrrêt!

Le sourire que fit le Nain à la jeune humaine était parfaitement provoquant. Butor était du genre à se lancer dans de grandes batailles en hurlant les noms de tout ses ancêtres sur des générations et il était aussi capable de sertir avec le plus grand art et la plus parfaite précision des pierres précieuses dans les plus magnifiques armes, mais ce n'était pas pour autant un diplomate et pour tout l'or du monde il n'abandonnerait pas sa fierté face aux Elfes. Et puis c'était un casse-cou, un ivrogne à ses heures et un compagnons difficile à gérer même lorsqu'on le connaissait, alors face à une inconnue qui le prenait de haut il n'allait faire preuve ni de courtoisie, aussi femme soit-elle, ni de sympathie surtout qu'il avait terriblement soif...elle lui faisait perdre son temps!

- Maintenant si vous le perrrmettez, ma chèrrre demoiselle, dit-il en maintenant son regard broussailleux dans celui de la jeune femme avec animosité, j'aimerrrais que vous passiez votrrre chemin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 27
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mer 17 Aoû - 15:23

Pendant plusieurs jours Winor et Bran s'étaient contentés de se reposer dans une auberge de la cité de Fagor, ils avaient longuement parlés, ils avaient rit et leurs cœur s'étaient serrés lorsqu'ils avaient abordé quelques brides de leur passé commun. Le ménestrel avait payé deux chambres de bonne qualité et offert des repas monstrueux à son compagnon de route pour qu'il se remette au mieux de cette année à croupir dans les cachots de la forteresse de son défunt roi. Dans la bonne humeur, Winor avait expliqué comment il était parvenu à retrouver la trace du chevalier en écoutant les conversations alentour. C'était un véritable coup de chance! Il ne remercierait jamais assez sa bonne fortune pour l'avoir ainsi guidé. C'était ainsi qu'il avait pu accourir au procès donné dans l'heure et défendre l'honneur de son ami qui, aussi grâce à Bégrenin, avait pu avoir un procès et échapper à la mise à mort.
Durant cette longue année, des choses avaient changé. Bran n'était plus un chevalier, il avait abandonné ses fonctions le jour de son procès, certainement trop dégouté par la justice humaine. Winor, seul et loin de ses amis, avait continué sa route. Il avait parcouru Nelendark sans cesser de chanter, il avait composé de nouvelles ballades et créé de nouvelles mélodies sur sa guitare en bois d'if. Pendant quelques mois il avait été entretenu par un mécène qui, en échange de ses services, lui avait offert le gite et le couver. Ça avait été une période très agréable, puis l'hiver était passé et le ménestrel avait laissé derrière lui le nid douillet qu'il s'était créé. La chance l'avait mené à Bran. Durant cette période, Winor Fëasûl était devenu plus sérieux, peut-être avait-il gagné en maturité. Cependant, depuis le retour de son ami dans sa vie de bohème il semblait, comment dire, plus déchainé que jamais.


--------------------------------------

- Bien, nous voilà enfin arrivés à Briskel! Arrivés et perdus... Héhé...

Cela faisait plus d'une heure que les deux lurons cherchaient leur chemin dans la capitale. Ils n'étaient pas vraiment perdus, le fait était qu'avec l'affluence exercé par cette magnifique fête organisée pour la fin de la guerre les nombreuses auberges de la ville étaient bondées. C'était impossible de trouver une chambre de libre. Pas même une chambrette! Rien de rien, les écuries elles-même étaient inaccessibles alors que d'habitude si l'on n'avait peu de moyens elles étaient parfaites pour dormir quelques nuitées. Et Marijuana non plus n'avait point d'endroit où fermer l'oeil. C'était inimaginable!

- Quelle idée aussi de venir le jour du coup d'envoi de la grande célébration! Point d'auberge, reste plus qu'à aller voir chez les habitants. A ton avis Bran? Y aura bien une âme charitable pour héberger deux beaux hommes tels que nous! Charitable, humpf, avec ma bourse bien remplie j'ai de quoi les régaler un moment! Les maitresses de maison seront heureuses de nous recevoir c'est moi qui te le dit!

Il leur restait donc à trouver des habitants de la capitale. Sachant que la moitié de Nelendark se trouvait ici, ça n'allait pas être une partie de plaisir de trouver leur bonheur. Mais cela n'entamait pas la bonne humeur du demi-elfe. Au pire, s'ils n'avaient pas d’endroit où dormir, ils n'auraient qu'à se saouler dans une auberge ou bien dormir à la belle étoile.
Les deux amis avançaient lentement dans les rues bondées. La capitale s'était métamorphosée depuis l'année passé et certainement plus ce dernier mois. Il y avait partout des bannières de la Contrée, tout était beau et scintillant, des couronnes de fleurs étaient accrochées aux portes et l'on entendait de la musique à tous les coins de rue. L'heure était à la fête, tout respirait la joie et la bonne humeur et cela faisait plaisir à voir. Les blessures de l'an passé commençaient à guérir, le peuple de Nelendark grâce à cette fête pourrait enfin tourner la page.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Ven 19 Aoû - 16:48

D'aussi loin que remonte la mémoire de Kitty, elle n'avait jamais cédé à la provocation; elle ne provoquait pas et si on tentait de la provoquer, elle se mordait une joue et esquissait son plus beau sourire en passant son chemin. Après tout, elle avait été reine d'un royaume autrefois! Une reine, ne s'abaisse pas à ses pulsions...

Seulement, cette époque était révolue: elle s'était enfuit de son royaume pour se sentir libre... mais cette action ne fit que provoquer un effet de chaîne de catastrophes... Le royaume fut détruit jusqu'à la moindre particule, et la guerre éclata à Nelendark à cause d'un baiser offert à un Atlante.


Kitty savait que tout était de sa faute! Elle avait tenté de réparer ses erreurs, de guérir les maux qu'elle avait causés... Mais tous ses efforts n'avaient servis à rien! Kendra avait su utilisé les maladresses et vices de Kitty contre elle et avait réussit à détruire ce qui restait d'elle... Les enfants... les enfants qu'elle avait kidnappés, modifiés génétiquement et condamnés à mort... Aucun rescapé! Aucun sauvé!

La douleur et la colère s'étaient emparées d'elle, et cette fois, elle n'avait plus envie de se montrer gentille avec qui que ce soit. La raison? Elle l'avait délaissée avec la mort de ceux qu'elle n'avait pu sauver.


Citation :
- Moi? Une barrrrique de bièrrre? Rrrépète un peu pour voir? Gronda-t-il avec son accent Nain qui lui faisait rouler les « r ».

_ Barrique de bière ! répéta-t-elle plus ennuyée et dédaigneuse qu'elle ne l'avait jamais été. Vas te remplir la pense Maître Nain! La taverne de Térédus n'est qu'à deux rues d'ici, tu peux la suivre à l'odeur... à moins que ce ne soit elle qui te retrouve à l'odeur!

Elle avait terminée sur un ton narquois. Elle avait bien vu la colère du nain, elle était si palpable. Kitty voulait jouer avec ses nerfs... et vu la main crispée sur la hache, elle estimait que bientôt elle aurait droit à un peu d'action.
Peut importe les passants! Il étaient si joviales qu'ils écœuraient la sorcière.
"Ils devraient être en deuils" pensait Kitty. "C'étaient leurs enfants..."
Si ils étaient entrainés dans la bagarre qu'elle provoquait, peut lui importait: au contraire! Ils payeraient d'être en liesse!

Elle glissa alors sa main droite derrière son dos, la descendit dans son sac et attrapa une fiole. Au hasard! Si le nain s'approchait d'elle... elle aurait tôt fait de lui jeter le contenu! Peut-importe de quoi il s'agissait ...


Citation :
- Maintenant si vous le perrrmettez, ma chèrrre demoiselle, dit-il en maintenant son regard broussailleux dans celui de la jeune femme avec animosité, j'aimerrrais que vous passiez votrrre chemin!

Mais allait-il vraiment passer son chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor Machfer
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 68
Race : Nain
Activité : Forgeron (sertit les armes de pierres précieuses)
But /occupations : Rester digne de ses frères, boire, creuser, énerver les gens...
Age d\'apparence : La trentaine?
Résidence : Aucune: il est nomade.
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Petit, barbu, une grande barbe rousse, une boule de poil bardée de fer. Un Nain quoi.
Date d'inscription : 01/02/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Lun 22 Aoû - 21:51

Butor était énervé, c'était un fait visible et complet. Le Nain s'était figé devant la jeune femme, espérant qu'elle ne demande pas son reste et qu'elle décampe vite fait bien fait devant son charisme et sa petite hache bien affutée. Seulement, il n'en fut pas ainsi. Bien au contraire! La jeune demoiselle se renfrogna et lui répondit d'un ton narquois. Butor, cette fois-ci pris un peu au dépourvu, devint rouge comme une tomate trop mûre et répliqua à son tour:

- Non mais dis-donc, jeune pucelle! Tu te prrrends pour qui!? Tu me bouscules et tu m'insultes effrrrontément maintenant? Vas donc jouer à la poupée avec les gamines qui courrrent là-bas, fit-il en désignant des jeunes filles qui se poursuivaient aux milieu de la rue pour se jeter des fleurs normalement destinées aux chevaliers et nobles Hommes qui passaient dans le cortège un peu plus loin. Tu te trouverais peut être un pauvre gars qui accepterait ta longueur de vermisseaux et tes cheveux filasse!

La voix du Nain portait. Les gens reculaient mais observaient la scène d'un œil lointain en désapprouvant ce remue ménage qui n'avait rien à faire dans une fête pareille. Quoique tout le monde était conscient que ce genre d'évènement ramenait sa dose de marauds et de truands, de soiffards et de pourceaux, c'était le matin, le soleil venait tout juste de déployer ses longs rayons dorés pour accueillir la première délégation, et tous ne songeaient pas encore à la ripaille, aux jeux et à la chamaille qui ne sauraient tarder à la veillée.
Cependant, personne n'osait intervenir. Un Nain, c'était connu, était très belliqueux et peu raisonnable dans des instants de ce type. Heureusement d'ailleurs que celui-ci n'avait apparemment pas bu! Et puis il n'y avait que des paysans et quelques étrangers dans cette rue, tous les vrais intéressés étaient à acclamer le cortège plus loin.

D'ailleurs, les vivats firent lever les yeux de Butor au ciel. Il n'était pas venu pour les festivités et il n'avait pas envie de se joindre à cette foule de baroudeurs assoiffés de spectacle. Il était venu se rassasier et chercher son amie Barbare. Prend part aux festivités l'intéressait quelque peu, il est vrai, puisqu'il était amateur de bonne chère et de réjouissances bruyantes, comme ses confrères Nains, cependant il était seul, horriblement seul, et l'aventure sans Solveig n'était plus fameuse.

Le Nain décida de laisser tomber cette sorte d'Elfe qui se tenait devant lui, mais d'abord, il fallait qu'elle apprenne un peu le respect! Butor continua donc sur sa lancée, les nerfs à vif:


- Tu vois cette hache? fit-il en brandissant son arme. Elle a tué des loups, des Orrrcs, des gobelins et même un drrragon! Alors dégage si tu ne veux pas venirrr compléter ma liste!!

Butor s'était rapproché, les dents serrées, en gesticulant avec sa hache ouvragée. Ses cheveux étaient hérissés sous son casque bosselé et sa barbe proéminente ressemblait à de la mousse grillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Ven 26 Aoû - 15:49

[En venant de la forteresse de Fagor, "Sentence pour le chevalier errant"]

Propre, reposé, nourri avec largesse par son ami, Bran avait enfin reprit des couleurs. Il s'était complètement décrassé de son séjour dans les geôles des Hommes et, grâce à Winor, il avait apprécié un bain chaud depuis si longtemps attendu. Il en avait profité pour couper un peu ses cheveux roux afin de les rendre moins hirsutes et l'ex-chevalier les portait désormais mi-longs, coiffés en arrière, telle une crinière de lion. Sa barbe était taillée de manière distincte, cela lui donnait un air plus noble et plus vieux. Il avait profité de ces quelques jours de repos avec Winor pour astiquer son armure dorée et se trouver un bon cheval. Il avait eu la chance de trouver un étalon vif et agile, puissant et obéissant. Son nom était Azul et cela avait plu au chevalier qui l'avait gardé ainsi nommé.

Bran était libre et malgré ses joues creusées par son année de captivité, il reprenait du poil de la bête. Certes sa rancœur était toujours là, la tristesse profonde d'avoir été mal jugé par une justice factice, la déception, la mélancolie des temps passés...mais le demi-Elfe à nouveaux à ses côtés, l'homme se sentait revivre! La joie se lisait sur son visage car, même s'ils étaient égarés dans les rues de Briskel depuis quelques heures, l'ambiance était festives, les lieux étaient complètement décorés, la musique envahissait les ruelles et le brouhaha incessant de la population, mêlée à nombre d'étrangers, était plein de rires et de bonheur.
Il aurait été plus logique que l'ex-chevalier et le ménestrel ne descendent de leurs montures pour les tenir par la bride mais Bran était mieux perché sur son cheval et il craignait qu'on le lui prenne à la volée. De là où il était, il pouvait voir au-dessus de la foule quelques éléments qu'il aurait loupé plus en bas: là-bas une jeune fille qui dansait encouragée par une troupe de baladin, là-haut un couple de vieilles personnes qui observaient l'agitation depuis leur balcon de bois, le défilé de la délégation des Hommes qui passait...Tant de choses à voir et à apprécier.

Mais son ami avait raison: ils seraient certainement obligés de dormir à la belle étoile...


- Allons mon ami, peut-être qu'un campement de voyageurs voudra bien de nous un peu en dehors de la ville? Peut-être que nous trouverons un refuge chez l'habitant, oui, avec ta bourse bien remplie...

Le ton de Bran était joyeux mais un peu mélancolique. Il se sentait coupable vis à vis du ménestrel. Certes il n'était pas sur la paille et il avait de quoi vivre assez correctement sa vie de baladin, mais Bran lui devait beaucoup. Les trois jours d'auberge, les repas, le bain, le cheval...Il fallait qu'il trouve un moyen de gagner de l'argent pour le dédommager de tout cela! Pour le moment, l'ex-chevalier était au même point qu'un mendiant: sans rien. Il aurait pu vendre son armure ou son épée, cela aurait largement compensé les dépenses de son ami! Cependant il s'y refusait car ces objets étaient tout ce qu'il gardait de son ancienne vie et il y tenait comme la prunelle de ses yeux. Que serait-il, lui, Bran Razalford, ancien chevalier de Fagor, sans son armure et sa fidèle épée? C'était comme-ci Winor perdait son âne et sa guitare en bois d'if!
Mais l'homme était raisonnable et il savait qu'il n'avait pas à culpabiliser à outrance: son ami était venu le chercher, il l'avait aidé en plaidant sa cause, il était revenu vers lui après un an de silence involontaire...ce n'était certainement pas pour le laisser mendier derrière! Bran lui devrait beaucoup de choses, mais chaque chose viendrait avec son temps. Lorsque Bran trouverait un emploi, il le rembourserait. Pour l'heure, il ne pouvait rien faire et il fallait en profiter.


- En tous cas, avec ta figure avenante, je ne doute pas que les maitresses nous accueillent à "bras ouverts"!

Content de son sous-entendu quelque peu graveleux dans le ton, Bran continua de fendre la foule avec précaution. Son cheval n'était pas agité malgré la houle qui les malmenaient. L'homme avait le sourire aux lèvres: le soleil était levé depuis peu, l'air était frai, il sentait la pierre, les fleurs, l'agneau que l'on commence à rôtir à la broche...Le réveil de la cité et les vivats de la population emportaient les derniers lambeaux de la nuit. Tout était joyeux et agréable.
Cependant son sourire disparu soudainement.


- Regarde! fit-il au ménestrel en montrant de la main ouverte le cortège. Ils sont bien aisés ceux-là! Ha! Ils vont dormir dans de merveilleux lits! Il fronça les sourcils. Je reconnais quelques anciens camarades...Qu'ils sont poudrés! Ha!

L'ex-chevalier se détourna rapidement de la délégation. Que lui importaient ces anciens "camarades"? Ils n'étaient pas venus le chercher, eux. Pendant un an il avait croupis sous leurs pieds pendant qu'ils festoyaient à la gloire du nouveau souverain!

- Allons! Cherchons une taverne pour boire à ta santé!

Alors que Bran cherchait une enseigne, il perçu le son d'une voix rauque et gutturale qui grognait vivement non loin. Lorsqu'il jeta un coup d'oeil en avant, il sourit d'un air surpris: jamais de sa vie il n'avait eu l'occasion de voir un Nain, un vrai Nain, un travailleur des mines noires et de Belfos! Bien sûr il en avait entendu parler à Fagor mais il n'avait jamais eu le plaisir d'en rencontrer, d'autant que les Nains avaient presque disparus avant la guerre et que depuis un an il était enfermé loin du monde et de la reconstruction des mines...Quelle surprise d'en trouver un là, si petit dans la foule, tout bardé de fer, hirsute et rond comme un tonnelet de bière! Il semblait maugréer et l'ex-chevalier se rendit bientôt compte qu'il s'énervait sur une jeune femme qui le toisait de haut. La belle semblait aussi énervée que lui, bien qu'elle était bien plus agréable à regarder.

- J'ai l'impression qu'un spectacle se déroule là-bas, fit Bran à Winor en lui montrant du regard la scène étrange. Ne serait-ce point un Nain, ça, mon ami?

Bran poussa sa monture du côté des cris et arriva bientôt parmi les badauds qui observaient de loin la bagarre. Oui, c'était un Nain, pour sûr! D'ailleurs son accent et sa courte hache en disaient long sur ses origines avant même que l'on se rende compte de sa taille. La jeune femme en face de lui avait un visage fin et de longs cheveux. Elle était loin d'être disgracieuse! Bran sentit monter en lui une force qu'il se connaissait depuis toujours: l'envie d'intervenir pour calmer le jeu lui vint immédiatement à l'esprit car c'était une femme qui était malmenée! Un reste de son code de chevalerie et sa galanterie naturelle. Cependant, il venait tout juste d'être libéré, c'était jour de liesse officiel, partout il y avait des gardes et de la milice, c'était la délégation humain qui passait...le moment n'était vraiment pas fait pour qu'il se fasse remarquer! Il attendit donc que son ami elfique soit près de lui pour demander son avis:

- Tu crois qu'il va réellement lui mettre un coup? demanda-t-il l'air soucieux. C'est dommage de voir ça! Ils devraient plutôt regarder le cortège...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Dim 28 Aoû - 17:47

Citation :
- Tu vois cette hache? fit-il en brandissant son arme. Elle a tué des loups, des Orrrcs, des gobelins et même un drrragon! Alors dégage si tu ne veux pas venirrr compléter ma liste!!

Butor s'était rapproché, les dents serrées, en gesticulant avec sa hache ouvragée. Ses cheveux étaient hérissés sous son casque bosselé et sa barbe proéminente ressemblait à de la mousse grillée.

Kitty s'amusait grandement de l'animosité du nain. Quelle extase que la provocation !

_ Jolie hache! complimenta-t-elle pourtant lorsqu'il lui en fit les éloges. Essayez-donc de m'ajouter à votre liste... si vous le pouvez !


Sur ce, elle sortit la fiole de son sac. Elle avait une couleur bleu foncé et était parsemée de paillette.

_ Mais votre hache sera-t-elle suffisante face à mes potions? Voyez! J'ai oublié d'étiqueter mes fioles... il est vrai que dans une forêt recluse du monde civilisé cela est très difficile...


Son sourire semblait grandir. C'était comme jouer avec le feu ! De plus, le nain semblait entrer en éruption tel un volcan qui soutiens les grottes de souffres! Quel délice !

_ J'ai également la mémoire courte Maître Nain,
admit-elle. Comment savoir ce qu'il pourrait vous arriver si cette fiole vous atteignait? Seriez-vous changer en crapaud?... Seriez-vous atomisé ? ... votre barbe changerait-elle de couleur? ... ou pire...

Un hache pour un nain devait certainement être ce qu'il possédait de plus précieux, sinon elle ne serait pas si joliment gravée d'enluminure ... la sorcière, avec un sourire béant et des yeux taquins, décida de s'en prendre à l'objet tant revendiqué par son possesseur .

_ ... faire fondre votre hache si précieuse !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor Machfer
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 68
Race : Nain
Activité : Forgeron (sertit les armes de pierres précieuses)
But /occupations : Rester digne de ses frères, boire, creuser, énerver les gens...
Age d\'apparence : La trentaine?
Résidence : Aucune: il est nomade.
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Petit, barbu, une grande barbe rousse, une boule de poil bardée de fer. Un Nain quoi.
Date d'inscription : 01/02/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mer 28 Sep - 17:23

Butor était un Nain, certes, un Nain broussailleux et énervé, mais il avait le sens de l'honneur et surtout une noblesse de coeur qui l'empêchait de donner directement une rouste à une jeune femme, qu'elle ai l'air elfique ou non. Ainsi, il se contentait de menacer son interlocutrice et de gesticuler pour lui faire peur et ainsi gagner assez en autorité sur elle pour qu'elle le laisse tranquille. Cependant, la jeune femme tint bon et c'était à croire qu'elle avait plus de rancune et de fierté que le Nain. A force d'être provoqué, ce dernier songeait à présent à la mettre par-terre pour l'humilier un bon coup et lui fermer son caquait de petite dinde...

Mais la jeune femme continuait et bientôt elle menaça elle aussi. Elle avait des fioles et elle n'hésiterait pas à les utiliser contre sa hache!


- Que diable me chantes-tu là petite arrogante!? s'écria le Nain en reculant sa hache comme pour la protéger. Quel genrrre de sorrrcière es-tu?!

Butor ne riait plus du tout: passé l'outrage puis l'énervement, il était désormais dans une attitude défensive, prêt à repousser "l'ennemie". Oserait-elle lui balancer un des ses étranges petits flacons? Qu'était-ce au juste? DU poison? De l'acide? Ou tout simplement de l'eau et des médecines?

- Tu bleufs, parr ma barrbe! Tu n'es pas plus herrrborrriste que moi! Et quand bien même tu serais une drruidesse, que m'imporrterrait-il de te crroirrre? Penses-tu donc que j'ai de quoi te crraindrre?

Le risque était gros mais tant pis: l'honneur avant tout! Il n'allait pas se laisser impressionner par une donzelle!

- Foi de Nain tu es allée trrop loin! Et tu crrois que tes petits tourrs de ménagèrre avec ses souplettes va me faire déguerrpirr comme un gobelin? Parr Orrïn, ôtes-toi de mon chemin et rravale tes parroles ou je te ferrais goûter à ma botte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 27
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Jeu 29 Sep - 23:00

Ah comme c’était bon ! Il faisait beau et il était en bonne compagnie, quoique l’arrivée d’une belle jeune femme ne serait pas mieux tombée ! Mais il ne fallait pas trop en demander, il avait retrouvé Bran et c’était le principal. C’était dire que sa chevelure rousse lui avait manqué ! Et il ne le lâcherait plus ce bougre, et jamais plus il ne tomberait dans de pareils ennuis lorsqu’ils seraient ensemble ! Enfin, Winor l’espérait fortement.
Lorsque Bran s’amusa à faire une remarque grivoise, le ménestrel rit à gorge déployée.


- Si ces dames nous accueillent ainsi, elles auront tôt fait de quitter leur mari pour nous accompagner sur les routes. Foi de Winor, jamais une femme n’a été déçue. Ah ces pauvres minettes, je les entends encore soupirer d’aise puis de désespoir lorsque je m’en suis allé.

Les yeux papillonnants de bannières en visages, de pots de fleurs en échoppes colorées, du cortège au ciel teinté de bleu, le demi elfe admirait tout ce qui avait été mit en place pour l’occasion. C’était un évènement qui allait rester dans les mémoires, même s’il n’effacerait jamais les sombres jours qu’avaient connu Nelendark. Le pouvoir offrait à tous un moment de détente et un moyen de tourner la page. C’était une fête qui allait réjouir les marchands et certainement faire redémarrer le commerce qui avait été mit à mal ces derniers temps. Cette fête était très importante. Elle montrait que le pays se remettait de ses séquelles, qu’il était temps de repartir du bon pied et que les hautes sphères du pouvoir étaient entre de bonnes mains. C’était ce que cela voulait montrer tout du moins.
Les deux amis parlaient peu. Winor écoutait quelques conversations volées par-ci par-là dont il ne connaitrait jamais le fin mot. Son esprit voyageait sur un navire grandiose, flottant sur un flot bouillonnant d’idées et de pensées. Il était attentif à ce qui se déroulait autour de son corps physique, mais il se laisser aller à divaguer. Il pensa à la Licorne qu’il avait rencontrée dans la forêt. Là-bas il n’y avait pas tant de tumulte et il y faisait bon vivre. Il se demandait ce qu’elle était devenue, si elle était parvenue à accomplir sa quête come lui-même l’avait achevée avec succès. Un jour, peut-être, il retournait à Eliore et la rencontrerait à nouveau.
Les voiles de son bateau s’effilochèrent soudainement. Bran s’exclamait et attirait l’attention du ménestrel. Il remarqua qu’il avait perdu son sourire, avant de regarder dans la direction que lui indiquait son ami. Il y vit des chevaliers, certainement des connaissances de Brazalford.


- Ah des lits merveilleux ! Cela ne me fait point envie lorsque je pense à ces femmes toutes consentantes qui vont partager ma couche ce soir. Qu’importe le lit dans de tels moments ! Je suis certain qu’avec ta carrure tu aurais plus de succès que ceux la, de plus, les femmes aiment les hommes qui s’opposent à la loi… Hahaha !

Le sujet était apparemment clos. Winor imaginait le pincement au cœur que devait ressentir Bran à voir ces chevaliers. Ils étaient ce qu’il ne serait jamais plus. C’était un idéal décidément perdu pour lui. La déception avait dû être si grande pour lui lorsqu’il avait découvert tant d’injustice.

- Bien dit mon ami ! Ma langue est aussi sèche que du papier !

Ils se mirent alors en route d’une taverne. D’ailleurs si en plus d’un bon verre le ménestrel pouvait déguster une pâtisserie cela ne serait pas de refus. Rien que d’y penser il en eut l’eau à la bouche. Une petite tartelette à l’abricot. Ou à la pomme ! Avec un zest de citron, quel délice… Et s’il n’y avait pas de gâterie de la sorte, une bonne poule grasse et grosse cuite à la broche et assaisonnée d’épices lui conviendrait amplement.
Tout comme Bran, le ménestrel fut directement attiré par la voix grave d’un Nain. Ah ! Un Nain, oui, un de ces êtres gueulard qui ne cessaient de boire et d’injurier. M’enfin, peut-être n’étaient-ils pas tous ainsi, mais les stéréotypes vont bon train et se trompent rarement sur la plus grande majorité de la population. Winor n’avait rien contre eux, il en avait rarement croisé et n’avait pas eu l’occasion de leur parler bien longtemps. Ils ne semblaient pas très bavards avec les gens de son espèce. Bien qu’une fois un marchand l’avait laissé bivouaquer en sa compagnie avant de s’en aller tôt le lendemain. Ca avait été une bonne soirée. Alors il laissa ses idées préconçues de coté.

- Ah pour sur, c’est un Nain ! Petit, costaud et rentre dedans ! Je crois qu’il fait la cour à la belle ! Penses-tu qu’il ait des chances ?

En s’approchant, Winor apprécia de regarder la jeune femme aux belles courbes qui tenait tête au Nain. C’était là une bien belle créature et s’il en avait l’occasion… Il tenterait de la faire danser ! Mais pour le moment elle semblait bien occupée. Sa colère lui avait joliment rosi le visage et raidi son maintien.

- Oh non ! Je ne pense pas. Hum… Je n’espère pas. Avec toute la milice alentour se serait gâcher la fête et il serait directement emmené aux geôles. Une fois qu’ils auront vidé leur sac ils se calmeront et se détourneront l’un de l’autre. Le calme reviendra et… Nous pourrons aller inviter cette jolie dame à nous accompagner dans la taverne!

Mais tendis qu’ils parlaient ainsi, la situation semblait s’envenimer plus qu’autre chose. Winor regarda Bran d’un air contrarié. Si personne n’intervenait cette histoire allait terminer dans un bain de sang. Le ménestrel regarda autour d’eux. Un attroupement s’était formé pour contempler la scène mais personne ne semblait vouloir bouger d’un pouce.
Sans crier gare, le demi elfe mit une claque dans le dos de Bran :


- Allez va secourir ta belle ! Il est temps que quelqu’un fasse cesser cette querelle. Je ne sais qui a tord ou qui a raison, mais s’en est trop. Et puis, tu es rodé dans ce genre d’intervention non ?

Le ménestrel sauta de son âne et attrapa sa bride et celle du cheval de Bran. D’un voix forte il héla les deux trouble fête :

- Hé ! Hé vous là-bas ! Maître Nain et vous charmante demoiselle ! Mon ami a quelques mots à vous dire ! Puis il ajouta à Bran : Voilà, maintenant à toi de jouer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Lun 17 Oct - 18:49

La situation dégénérait: le Nain vociférait sur la jeune femme des propos hautains et agressifs tandis que cette dernière s'énervait de son côté. Elle ne semblait pas dépourvue de ressource et le chevalier avait cru comprendre qu'elle avait de quoi faire déchanter le Nain si elle le souhaitait. Des potions? Le Nain l'avait appelé sorcière...Cela était peu plaisant...En effet, Bran ne supportait pas la magie: non seulement il la craignait parce qu'il ne la connaissait pas et qu'il avait entendu parler de choses extraordinairement barbares à son sujet, mais en plus il savait que la force guerrière n'était d'aucune utilité contre elle. Fallait-il croire ce Nain qui, emporté dans son élan colérique, avait peut être mal saisit la menace? De toute manière Bran était décidé à ne pas intervenir. Ce jour de liesse n'était pas pour lui le bon moment pour jouer son rôle de chevalier, d'autant qu'il venait de sortir de prison: c'était malheureux mais la milice allait s'en occuper à sa place.

Cependant, personne ne venait. L'attroupement qui s'était approché de la scène ne faisait aucun bruit particulier car tous écoutaient sans encourager ni rire de la situation: la curiosité et l'attention étaient les seules émotions présentes sur le visage des badauds. Dans un tel moment, on eut pu croire que la foule se serait déchaîner pour hurler à plein poumons comme si une joute avait commencée, mais en réalité, la majeur partie de la population était occupée à regarder la délégation des Hommes entrer en ville. D'ailleurs les miliciens devaient certainement être en train de veiller au bon fonctionnement des limites de sécurité entre la population et les ambassadeurs.
Bran soupirait. Il ne savait que faire. Peut-être que s'en aller était la meilleur solution? Certainement, si c'était pour s'amuser et profiter de la journée. Mais l'ex-chevalier ne pouvait pas se résoudre à risquer la vie d'une jeune femme...

Winor trouvait aussi malheureux que cette scène ne vienne troubler la fête. Mais le demi-Elfe n'était pas aussi pessimiste que l'Homme d'armes et il n'hésita pas une seconde à se lancer dans l'aventure pour faire cesser l'altercation. Alors qu'il venait de commenter la situation et de confirmer que les Nain en était bien un, le ménestrel sauta à terre, tira sur la bride de Marihuana et Azul avant de héler le duo énervé.
Bran sentit son coeur faire une vrille: non! Pourquoi fallait-il qu'il fasse cela? Et pourquoi le désigner LUI?

L'ex-chevalier lança un regard lourd de sens au ménestrel. Rouge jusqu'au oreilles, maintenant que tout le monde avait les yeux fixés sur lui, il tenta de lui bégayer quelque chose entre ses dents:


- Mais qu'est-ce que tu fous? Tu rigoles?

Mais c'était trop tard: lui qui ne voulait pas intervenir avait maintenant son honneur en jeu. Deux solutions s'offraient à lui: la fuite sous les hués et les rires, ou la dignité et l'affrontement de la situation quitte à ce que cela dégénère pour lui.

- T'es au courant que je viens d'être relâché? marmonna-t-il à Winor avant de prendre en main la bride de son cheval.

Le choix était vite fait: l'honneur primait avant tout et d'ailleurs cela lui permettrait d'aider la jeune demoiselle.
Ainsi l'Homme s'avança sur son cheval, le port droit et l'allure guerrière. Son armure étincelait et son cheval ajoutait au panache de sa prestance. Il fallait qu'il se montre digne.


- Oui, fit-il de sa voix forte et grave, il faut bien que quelqu'un vous sépare ou vous unisse un jour! Il suffit de faire tant de remue-ménage pour une bousculade!

Bran fendit la foule et arriva au centre du cercle face aux deux belliqueux. Il se sentait accablé de regards et en même tant il retrouvait son prestige de chevalier. Ainsi, se souvenant de sa vraie nature, il regarda de haut le Nain:

- Maître Nain, vous feriez bien de ranger cette hache, un accident ne serait pas très apprécié de la reine et de la foule réunie ici pour quelques joies et évènements gracieux! Cette jeune femme est si belle, fit-il en la regardant d'un oeil convaincu de galanterie, qu'elle mérite bien qu'on lui accorde le pardon et surtout la paix. Ce jour n'est fait que pour les réjouissances, lâchez donc cette arme et venez boire un coup avec nous!

Pourquoi avait-il proposé cela? Winor et sa bonne humeur constante avaient-ils déteint sur lui? Inviter le Nain signifiait surement laisser la demoiselle...Concilier les deux serait tellement difficile! Quel idiot!
Il descendit de cheval d'un bond, son armure cliquetante n'étant pour lui qu'une habitude, et il fit signe du regard à Winor de prendre son cheval par la bride avant de se tourner à nouveau vers les deux énervés.


- Allons mes bons amis, fit-il enfin à leur hauteur, je me présente: Bran Razaldford, ex-chevalier de Fagor, aujourd'hui voyageur. Mon ami là-bas est ménestrel, fit-il en montrant Winor, il vous apprendra à aimer la musique pendant que moi je vous payerai à boire!

Oui, ou Winor pour le moment puisque le chevalier était à sec niveau pièces d'or...

Bran ne savait plus que dire. Quelle situation! Il espérait de tout coeur que le duo n'éclate pas en furie et ne se retourne pas contre lui. Maintenant, il était à la merci de la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mar 18 Oct - 20:45

Plus le nain s'énervait et plus Kitty en riait de plus belle au fond d'elle, avec un sourire en coin sur le visage. Elle n'attendait qu'une chose: se faire charger par le nain et sa hache pour lui exploser une de ses fioles à ses pieds. Certe, elle n'en avait pas saisie une de dangereuse, car même si elles n'étaient pas étiquetées, Kitty ressentait au fond d'elle, au toucher, le danger s'il y avait, de ses potions. Elle avait sélectionné au hasard, mais était tombée sur une inoffensive: de l'eau de rose. Cela aurait pu être d'un drôle: un nain sentant la rose! Seulement, il n'attaqua pas de suite et un homme accompagné d'un demi-elfe entrèrent en scène.

Ils avaient tous deux une prestance noble et n'hésitèrent en aucun cas à tenter de la séparer du nain. Quel gâchis! Elle qui commençait tout juste à s'amuser... Mais une autre situation l'amusa en même temps: le nain était accablé à sa place, alors que c'était elle qui cherchait la bagarre et qui relançait le nain à chaque fois qu'il tentait de reprendre son bonhomme de chemin pour une taverne.
Citation :

- Maître Nain, vous feriez bien de ranger cette hache, un accident ne serait pas très apprécié de la reine et de la foule réunie ici pour quelques joies et évènements gracieux! Cette jeune femme est si belle, fit-il en la regardant d'un oeil convaincu de galanterie, qu'elle mérite bien qu'on lui accorde le pardon et surtout la paix. Ce jour n'est fait que pour les réjouissances, lâchez donc cette arme et venez boire un coup avec nous!

A l'évocation de la reine cependant, le sourire de Kitty s'effaça. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas songer à Natalya... A la mort des enfants, Kitty s'en était allée sans lui dire mot et ne l'avait revue depuis... Une année s'était écoulée depuis, et son cœur s'était serrée à nouveau. Jour de liesse, jour de liesse, cela dépendait pour qui!

Citation :
- Allons mes bons amis, fit-il enfin à leur hauteur, je me présente: Bran Razaldford, ex-chevalier de Fagor, aujourd'hui voyageur. Mon ami là-bas est ménestrel, fit-il en montrant Winor, il vous apprendra à aimer la musique pendant que moi je vous payerai à boire!

Le chevalier s'était présenté et avait présenté son ami. C'était bon à savoir! Mais la situation ennuyait Kitty.
_ C'est mon plaisir que vous avez gâché Messire!

Il était peut-être temps de trouver une autre occupation. Relâchant son attention du nain, elle dévisagea tantôt le chevalier, tantôt le ménestrel. Et finit par soupirer.

_ D'accord, j'abandonne ! Puisque c'est ce que vous souhaitez...


Elle se laissa facilement convaincre, trop à son goût. Son naturel reprenait-il le dessus sur sa personnalité? Elle qui croyait qu'elle était totalement brisée, broyée même! Serait-elle à nouveau facilement attirée par les jolis garçons? Méfiance tout de même! C'est à cause d'un baiser que la guerre à été déclarée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor Machfer
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 68
Race : Nain
Activité : Forgeron (sertit les armes de pierres précieuses)
But /occupations : Rester digne de ses frères, boire, creuser, énerver les gens...
Age d\'apparence : La trentaine?
Résidence : Aucune: il est nomade.
Penchant : Neutre-bon
Particularité physique visible : Petit, barbu, une grande barbe rousse, une boule de poil bardée de fer. Un Nain quoi.
Date d'inscription : 01/02/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mar 13 Déc - 17:00

Butor s'était décidément mit en tête de donner un bon coup de botte au derrière de la jeune donzelle. Elle s'approchait, elle le menaçait, elle jouait avec ses nerfs depuis maintenant de trop longues minutes pour qu'il laisse son honneur de guerrier continuer d'en pâtir plus longtemps. Elle méritait une correction. Puisque les mots, les politesses, les injures et finalement les menaces ne l'affectaient pas, autant lui laisser une trace. Même si Butor était un Nain un peu rustre, il n'était pas dépourvu de galanterie et surtout il n'était pas belliqueux sans raison aucune. Mais, en cet instant, il se sentait agressé par une gamine, une jeunette dont l'air et la manière lui rapellait malheureusement les Elfes, ces grands prétencieux. Et puis il avait soif, terriblement soif, il était depuis presque un an en deuil pour son amie Solveig, disparue dans les montagnes, cruelle fin, et cette foule, cette foule de géants, inssuportable amat de corps aglutinés et agités sans ordre! Une plaie!

Le Nain était prêt à agir enfin pour calmer la donzelle lorsqu'un jeune homme aux cheveux ébouriffés, doré par le soleil, traversa la foule avec un soldat. Tout deux montés sur leurs bêtes, ils entrèrent en scène comme de joyeux lurons et une certaine autorité. Le premier déclama que le second avait quelque chose à leur dire, à lui et à la furie qui lui faisait face. Quelle prétention! Que voulaient-ils? Les arrêter? L'homme en armure était donc un soldat? L'autre avec sa bourrique était son écuyer? Quel drôle d'équipage! Et pédants, et tonitruands! Pour qui se prenaient-ils ces deux-là? Ils faisaient partie de la garde?

Butor lança un regard haineux au chevalier qui le dévisageait de haut de puis sa monture et qui, sous couvert de galanterie, prenait discrètement le parti de la furie.
Il allait lui répondre avec emportement lorsque la jeune femme répondit à sa place. Elle abandonnait? Hé quoi! Non! Son bon plaisir? Quelle peste! Le Nain devint rouge de colère, encore plus qu'il ne l'était déjà et brandit sa hache en direction du chevalier. Regardant tour à tour les trois personnages qui l'entouraient, il vociféra:


- Dites donc vous tous! Vous- vous prrrenez pour qui donc!? Foi de Torrrïn, vous vous moquez!?

Il allait enssevelir l'assemblée sous les insultes et les quolibets mais il fut alors question de boisson. Butor marmona dans sa barbare et gargouilla des imprécations bougones.

- Bah, finit-il par dire en voyant la donzelle se laisser fléchir, si elle paye c'est d'accord.

Butor attendit quelques secondes que sa phrase atteigne bien les oreilles des individus et de la furie. Puis il se radoucit. Après tout, il avait bien soif, même si cela ne lui plaisait guère de boire en sa compagnie.

- Allons! J'accepte une choppe, noble chevalier, même si vous ne me plaisez guèrrre avec vos manièrrres! Si vous n'êtes pas de la garrrde, que faites-vous donc arrrnaché de la sorrrte?

Il posa sa hache sur son épaule et se posta face à l'âne qui portait le compagnon blond du chevalier.

- Et ça, dit-il, qu'est-ce que c'est? Un âne! fit-il en montrant du doigt l'animal avant de jeter un regard amusé au chevalier. Haha! J'espèrrre que vous avez les moyens de payer le coup à un nain! Haha!

Evidemment, il sous-entendait que s'ils n'avaient qu'un cheval et un âne c'était pas manque de moyen.

- Tout est passé dans l'armure? ajouta-t-il en ricanant.

Il laissa là ses ironies et se reposta devant le chevalier. Il jeta un coup d'oeil mesquin à la demoiselle et fit à l'homme, avec un grand sourire:

- Alors? Avez-vous une taverne à nous proposer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winor
Membre de Nelendark
avatar
Masculin
Nombre de messages : 169
Age : 27
Race : Demi-elfe
Activité : Ménestrel
But /occupations : Parcourir le monde et chanter
Age d\'apparence : 27
Penchant : neutre
Date d'inscription : 05/12/2006
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mer 29 Fév - 2:45

Le ménestrel affichait un large sourire. La situation dans laquelle il avait mit Bran était tout simplement drôle. Il avait fort hâte de voir de quelle manière il allait s'en dépêtrer. Un rire à demi dissimulé naquis dans sa gorge en voyant le rouge monter aux joues du chevalier. A l'avenir, Winor savait qu'il devrait faire attention, oui, un honneur bafoué doit obligatoirement obtenir vengeance. Quel genre de contre attaque pourrait bien lui lancer son compagnon? Mais trêves de pensées, il devait revenir à la réalité qui se déroulait sous ses yeux pour ne rien manquer du spectacle.
Bran, sous les yeux pétillants de Winor, prit la parole pour tenter de mettre un terme aux menaces que se lançaient la jeune femme et le petit nain. Il devait convenir que son ami s'en sortait bien. Sa voix était ferme et il s'exprimait à haute et intelligible voix. Un véritable sauveur humain. Sans aucun pouvoir, que celui de la parole, il parvint à attirer l'attention sur lui. Et le ménestrel fut en joie lorsqu'il parla d'inviter ces deux personnages à boire en leur compagnie dans une taverne. Ce qui l'enchanta moins, c'est qu'il mentionna le fait de payer. Et bien, soit. Il avait quelques économies, alors autant en faire profiter toute la ville! Lorsqu'il serait à sec, il n'aurait plus qu'à chanter pour abreuver sa langue de soiffard. Car aujourd'hui était un jour de fête. Il comptait bien rire avec son compagnon et toute une taverne. Il avait envie de pitreries. Trop longue avait été l'année passée. Il avait grand besoin de s'amuser.
A son grand bonheur, la bien jolie jeune femme accepta l'invitation de Bran, quoiqu'avec un peu de réticence. Le nain par contre lui sembla tout enclin à les accompagner s'ils payaient pour lui. Bien, bien. Ce nain lui semblait avoir la langue bien pendue, se serait un véritable plaisir de converser avec lui, surtout au vu de ses nombreuses piques. Tout allait être fort divertissant.
Winor s'éclaircit la gorge.


- C'est avec grand plaisir que je pousserai la chansonnette pour vos beaux yeux ma Dame, et pour vous aussi noble nain! Je connais de nombreux chants pour pourraient vous faire sentir comme chez vous! Ne suis-je pas trop bon? Vous offrir la choppe et le voyage en votre patrie? Ne dites rien, et suivez nous! Une place de choix nous attend dans une taverne non loin.

Tout en terminant sa phrase, le ménestrel avait sauté de son âne. A dire vrai, il s'était gracieusement mit debout sur son animal et avait fait une pirouette spectaculaire, pour arriver délicatement, tel un chat, sur ses pieds joints. Il avait relevé les yeux et avait dirigé son regard sur la jeune femme qui devait les accompagner. Il lui fit une courbette, s'avança vers elle, lui pris la main avant qu'elle ne puisse faire un geste et la baisa. Aussitôt son méfait accomplit il avait fait demi-tour, non sans jeter un oeil à Bran en affichant un sourire triomphant. Vivement, il attrapa la longe de Marijuana et se retourna vers leurs nouveaux compagnons.

- C'est à pieds que je vous tracerais le chemin! Ne serait-ce pas impoli de faire deux fois votre taille mon seigneur? Dit-il en s'adressant au nain, avec un mine entendue, sans aucun son de raillerie dans la voix. Cependant, ses yeux en disaient long. Bien, allons de ce coté. Les effluves de la bière m'appellent sans relâche.

Le bras tendu vers la direction qu'ils devaient prendre, Winor commença à avancer, faisant attention de ne perdre personne dans la foule. Ce qui pouvait s'avérer assez difficile au vu du monde qui se pressait dans les rues. Tout en sachant que le nain était un véritable handicap, alors qu'il était totalement impossible de perdre la belle jeune femme qui les accompagnait tellement elle était resplendissante. Quoique bousculés par les badauds, ils parvinrent à une taverne un peu excentrée des festivités, dans laquelle il semblait rester de la place. L'enseigne en disait long sur le genre de cet établissement : le Pigeon claudicant.

- Mes amis, nous y voici!

Il accrocha son âne à une rambarde près d'un point d'eau, puis sans attendre, il précéda les autres pour entrer dans la taverne. Le lieu était était en longueur, puis un renfoncement formait un L vers la droite. Ce n'était pas du grand luxe, mais c'était bien assez pour de simple voyageurs. Le lieux était chichement éclairé, la décoration d'un goût douteux, des animaux empaillés trônaient sur tous les murs, et ceux ci étaient percés de niches où trônaient des statuettes de bois aux formes féminines. Il y avait du monde, mais ce n'était pas bondé, après un petit temps d'arrêt à scruter l'endroit, le ménestrel se dirigea vers une table vide. Au passage il attrapa un tabouret, car il n'y avait pas assez de sièges pour eux quatre. Arrivé à leur table, il se retourna et offrit un sourire à tous.

- J'aime ce genre de festivités, rien de tel pour rencontrer de nouvelles personnes! N'est-ce pas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Mar 3 Avr - 16:15

Le sourire narquois était revenu aux lèvres de Kitty lorsque le nain décréta que c’était à elle de payer à boire. Il ignorait tout d’elle et des farces qu’elle avait fait au pauvre tavernier Térédus : se sauver sans payer, ou encore remplacer la monnaie de sa bourse par des graines… Elle en lui en avait fait voir de toutes les couleurs, le faisant passer du blanc livide au rouge cramoisi de fureur. Elle se posa même la question si elle allait le voir dans la taverne où voulaient l’entrainer ces jeunes mâles !
Sa nostalgie et ses questions furent interrompues par le demi-elfe qui était fort plaisant à regarder.

Citation :
- C'est avec grand plaisir que je pousserai la chansonnette pour vos beaux yeux ma Dame, et pour vous aussi noble nain! Je connais de nombreux chants pour pourraient vous faire sentir comme chez vous! Ne suis-je pas trop bon? Vous offrir la chope et le voyage en votre patrie? Ne dites rien, et suivez nous! Une place de choix nous attend dans une taverne non loin.

Le baisemain qu’il lui fit la troubla, plus qu’elle ne l’aurait penser. Elle lutta en son intérieur : « il a beau ne pas être désagréable à regarder, ce n’est pas le moment de lâcher ta rancœur Kitty ! Ne soit pas trop agréable ou il leur en coutera… songe à Ambrosiôs ! »
Son cœur se serrant, son sourire s’effaça aussitôt, mais garda un léger fard sur ses joues, preuve qu’elle ne désapprouvait pas la galanterie masculine.


Citation :
- C'est à pieds que je vous tracerais le chemin! Ne serait-ce pas impoli de faire deux fois votre taille mon seigneur? Dit-il en s'adressant au nain, avec un mine entendue, sans aucun son de raillerie dans la voix. Cependant, ses yeux en disaient long. Bien, allons de ce côté. Les effluves de la bière m'appellent sans relâche.

Elle suivit le mouvement sans rechigner après tout elle avait été seule longtemps, un peu de compagnie ne la mettait pas en mauvaise posture. Et puis.. Elle commençait à avoir soif mine de rien ! La taverne que se présenta n’était pas celle de Térédus. Kitty se méfia, elle ne connaissait pas cet endroit, elle n’avait pas confiance. Elle se laissa convaincre néanmoins par le sourire du demi-elfe. Dans le pire des cas, elle avait testé le nain. Si quelqu’un s’en prenait à leur groupe, elle savait qu’il suffirait de le lâcher sur les assaillants. Et si ça ne suffisait pas, un ancien chevalier et un demi-elfe devraient savoir riposter. Et elle… elle avait tout ce qu’il lui fallait dans son sac…
Elle découvrit les animaux empaillés… elle voulut intérioriser sa colère, mais celle-ci l’emporta sur elle. A peine s’étaient-ils assis à une table, qu’elle courut au-devant du comptoir agresser le tavernier. Elle l’empoigna par le col.
_ Comment avez-vous pu leur faire une chose pareille ??! vociféra-t-elle sans préciser qu’elle parlait des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 53
Race : Humain
Activité : Chevalier errant
But /occupations : Servir la reine et la population
Age d\'apparence : 27ans
Résidence : Sur les chemins
Penchant : Bon
Date d'inscription : 28/03/2007
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Jeu 5 Avr - 14:13

Bran fut soulagé d'entendre le Nain lui accorder soudainement toute son attention: il préférait boire plutôt que de se battre, chose bienheureuse! La petite boule de poils roux s'agita à nouveau pour se moquer d'eux, particulièrement de l'âne de Winor, avant de se hâter à chercher du regard une taverne.

- Ha! Messire Nain, fit l'ex-chevalier, j'aime mieux vous voir ainsi! s'exclama Bran avec amphase.

Ses yeux revinrent sur la jeune femme qui, le teint rougi par la colère, lui paru d'autant plus belle. Elle manifesta son désaccord premier, à cause de sa querelle avec l'homme des cavernes. Mais Bran lui sourit lorsqu'elle sembla daigner les accompagner. Ainsi un terrrain d'entente allait-t-il pourvoir être trouvé à la taverne...C'était une bonne chose!
C'est alors que Winor fit son petit numéro d'accrobate. La pirouette du demi-Elfe pour descendre de Majijuana, fit doucement rire Bran: il fallait toujours qu'il se montre habile et doué face aux femmes! Décidément son ami était un ménestrel de cours, ou de basse-cours, un coq au milieu des poules en tous cas, c'était un fait. Il se faisait beau, il se montrait et il savait qu'il le pouvait, bien sûr, puisque ses qualités elfiques en faisait un bel homme et un détenteur de la dextérité légendaire de ses parents sylvestres.
Cependant, son baise-mains fit tiquer l'ex-chevalier: quel petit prétencieux! Ha! Son regard lui en disait long: il voulait rivaliser? Certes il en avait largement les capacités et les moyens, mais Bran ne s'avouerait pas vaincu pour autant! Après tout la jeune femme serait peut être aussi conquise par son armure et sa fière éducation? Le Demi-Elfe venait de lui jeter un défis et il le relevait!

Bran répondit donc au regard du ménestrel avec un froncement de sourcil et un sourire connivent.

Laissant toutefois le ménestrel les conduire dans la taverne la plus proche et leur dégoter des places, choses d'ailleurs étrangement facile (Bran soupçonnait chez son ami un don social qu'il ne lui aurait pas encoire révélé, car à chaque auberge il trouvait systématiquement de quoi faire, et ce n'était pas toujours dû aux femmes), l'ex-chevalier suivit la bande en conduisant son cheval par la bride. Il l'attacha près de Majijuana, devant l'établissement choisi, fit signe à un petit page qui vint aussitôt surveiller les deux bêtes avant de s'engouffrer à son tour à l'intérieur de la taverne.
Antre de fumées, d'odeurs, de textures moites et baveuses, tanière de renards et de belettes à l'affut de nouveaux nigauds à piller, sombre grotte de fromages, saucissons, bières et fûts entier de vin...un sacré fouttoir! Bran regarda d'un air franchement impérieux un groupe d'homme caché derrière la porte qui venaient de les dévisager comme une troupe de voyageurs facile à délester de leurs biens. Ils n'insitèrent pas. Ce genre de petit duel silencieux, Bran les aimait malgré lui: il était facilement imposant et cela lui plaisait. En général, la présence seule d'un homme de sa carrure, en armure complète, suffisait à éloigner les badaux. Cela le flattait.


"Le Pigeon claudicant..."songea Bran en saisissant un tonneau en guise de tabouret. "Décidément notre ami a d'étranges goûts..."

L'ex-chevalier regarda autour de lui. Le nombre de vagabonds était impressionant. En ces jours de fêtes, la population était brassée avec celle des autres villes et villages alentours. Grâce à l'arrivée des délégations alliées, des Elfes, des Nains, des Hommes-Lézards...il y a avait de tout. C'était relativement effrayant dans le sens où certains peuples restaient encore peu connus et la méfiance était de mise, surtout dans pareil endroit. L'inconnu fait toujours peur.

Alors que Bran allait demander à la jeune femme près de lui si tout allait bien et si elle voulait boire quelque chose de particulier, l'ex-chevalier réprima un cri de surprise en la voyant au bar saisir le tavernier par le col. Aussitôt, il se leva et la rejoint. Il s'appuya d'un bras contre le mobilier de bois et lui saisit les deux poignets de son autre main, d'un seul coup, détachant ses petites mains du col du pauvre homme. Tout c'était passé très vite mais en douceur.


- Allons! Fit-il avec un sourire aimable. Que vous a fait ce pauvre hère?

Il lâcha les poignets de la jeune femme pour éviter de la gêner et de lui donner l'impression d'être prisonnière.

- Le connaissez-vous? Vous a-t-il fait du mal par le passé? demanda-t-il en lançant un regard mauvais au tavernier.

Quoiqu'il se passe, il fallait éviter une altercation. Les regards c'étaient déjà tournés vers eux à leur arrivée, cette fois la jeune femme venait tout simplement de choquer une paire de clients. Le tavernier, quelque peu tremblant, tenta de se défendre immédiatement.


- Mais, mais, rien du tout! Pas du tout! Je ne la connais pas celle-là! fit-il en grondant tout en rajustant son col. Elle est folle vot' gamine! Je suis un homme sans histoire moi messire!

Messire...oui, l'armure faisait toujours de l'effet, on le prenait pour un petit seigneur ou un garde. Bran sourit intérieurement.

- Hé bien, fit-il à la jeune femme, dites-moi...Qu'est-ce qui vous chiffone ma mie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Citoyen de Nelendark
avatar
Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 29
Race : Humaine/Sorcière
Activité : Sorcière en voyage
But /occupations : Voyager entre Nelendark et Galynn
Age d\'apparence : 25 ans
Résidence : Aucune
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 25/07/2005
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!] Jeu 5 Avr - 23:49

Les joues cramoisies par la rage et les yeux quasi exorbités, Kitty serra les poings. Le chevalier était rapide, il l’avait maitrisée. Mais il était loin du compte en croyant que le tavernier s’en était pris à elle par le passé. Certes il ne l’avait jamais vu, mais pour elle il n’était qu’un chasseur exhibitionniste de cadavre.

_ Toutes ces vies volées ! articulât-elle lentement. Vous n’avez pas le droit d’exhiber leurs cadavres.

Sachant désormais que le chevalier protègerait le tavernier de sa rage, elle retourna à la table où étaient assis le demi-elfe et le nain. Mais au lieu de s’assoir comme elle le laissait supposer, elle attrapa sa besace et en extirpa une fiole renfermant une flamme. Fermé par un simple bouchon de liège, on aurait pu se demander comment une flamme pouvait virevolter dans un tube à essais, sans noircir les bords, ni s’éteindre étouffée. Une seule réponse à cela : la magie.
En un claquement de doigts, le bouchon s’extirpa et prononça cette formule : « Enflamme les morts » :

_ Lacha gweinu !!!

Les animaux empaillés s’enflammèrent aussitôt… mais pas que !..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De grandes festivités [Venez nombreux!]

Revenir en haut Aller en bas

De grandes festivités [Venez nombreux!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La course géante des chars, venez nombreux !» Le Premier Tournois, Venez Nombreux !» Soirée Pyjama [Venez nombreux]» Petite fête entre confrères ! (Venez nombreux ^^)» Fiche de liens de la capitaine féminine de Yosen. Venez nombreux 8D
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Briskel (Capitale de la Contrée) :: Place publique-