Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les imprévus d'une mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marvaël
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 5
Race : Demi-Démon
Activité : La chasse
But /occupations : Traquer et penser
Age d\'apparence : Âge réel: 167 ans
Âge d'apparence: plus ou moins 25 ans
Résidence : Drech't
Penchant : Bon
Particularité physique visible : Des yeux d'un bleu étrange dont les teintes sont toujours en mouvement et des oreilles en pointe vers l'arrière du crâne.
Date d'inscription : 29/05/2011
MessageSujet: Re: Les imprévus d'une mission Mar 31 Mai - 22:03

Marvaël marchait de manière non rassuré dans les marécages proches de Drech’t, il avait effectué plusieurs missions en ces terres hostiles et il connaissait bien les dangers qui y rôdaient, les loups garou, les démons, les vampires, et tend d’autre créature du mal. De plus le terrain était peu praticable et il fallait être en permanence sur ses gardes vérifiant ou l’on met le pied et ce à chaque pas. Une pluie froide commença à tomber sous un ciel gris virant au noir et le demi-démon fit une grimace en émettant un léger grognement, le soleil tardait à se coucher et ces nuages de malheurs n’arrangeraient pas la luminosité du terrain, déjà qu’il n’était pas aisé de se déplacer mais en plus les prédateurs nocturnes ne mettraient pas longtemps à sortir de leur cachette. Marvaël reprit la route mettant son long manteau sur ses épaule et déposa ça capuche sur son crâne. Il avait était envoyé ici par le petit chef du village qui se situé à l’entrer des marais, en l’échange d’une belle sommes d’argent il devait les libérés d’une étrange créature humanoïde qui enlevait les enfants de moins de dix ans, dans quel but personne ne savait. La description qu’il avait obtenus était confuse, certain narrer qu’elle était rousse, d’autre qu’elle avait les cheveux de jet, jeune, vieille… bref tout les stéréotype y étaient passés.
La traque d’une créature du mal se soumettait à une série d’étape à faire chronologiquement, tout d’abord, déterminé le type de démon, ensuite connaitre ses forces, ses faiblesses ainsi que ses objectif. Une fois cela fait, il faut se préparer trouver et faire une reconnaissance de son repère puis l’exécuter. Marvaël voulait explorer les marrais à la recherche des quelques fous qui avaient élus domicile sur ces terres ténébreuse pour enquêter, jusque là sans succès.
Plusieurs minute plus tard, l’hybride découvris au milieu du chemin un corps sans tête, cet endroit transpirer le chaos et la sueur de démon, la coupure était loin d’être nette et rectiligne, il pensa tout de suite au tyrscapte démon de l’horreur avec une langue immense qu’ils enroulent autour du coup de leur proie et tirant un grand coup ferme pour arracher la tête de leur victime. Marvaël se pencha sur les trace laisser par terre, elles étaient extrêmement confuses, mais il n’était pas difficile de sortir du lot celle du démon, des immenses pâtes de loup étaient ici et là sur le sol boueux, ce n’était pas un tyrscapte, ils ressemblaient plus à des reptiles géants. Par contre ses adversaires devaient être nombreux, six ou septe à vue de nez. Son objectif premier était la démone mais le combats était très récent et laisser des hommes subirent la foudre d’un démon… non pas de victime en plus. Il retourna près du corps de l’individu tombé au combat, une tenue militaire, « des soldats, ici ? » s’interrogea Marvaël. Il lui prit ça bourse de cuire, il y avait peut de chance pour qu’il s’en resserve un jour et le métier du demi-démon rapportait peu. Bon il devait suivre les traces du loup géant, il prit donc la même direction que celle du démon en courant, son pendentif en main. Il fallait faire vite car avec la pluie les traces n’allaient pas tardée à s’effacer.
Le démon loup avait dû se perdre à plusieurs reprisent à des moments il tournait en round et il revenait à plusieurs reprise sur ses traces, « quel crétin, je n’ai pas que ça à faire, la nuit va tombée ! » pesta-t-il entre ses dents. Il leva les yeux vers le ciel, un nuage de corbeau s’envola des arbres, c’était un mauvais présage, peut être aller-t-il mourir aujourd’hui, ce qui doit arrivait arrivera se dit Marvaël de manière fataliste. Reprenant ça course durant un long moment environ deux heures après le coucher du soleil, le traqueur aperçus à environ deux cent mètres une lumière, celle d’un feu et il repartit de plus belle. Les arbres lui offrir un bon poste d’observation et décida de se déplacer ainsi allant de branche en branche il arriva à destination essouffler mais sans bruit ni accroche. Il vit en effet un feu de camps, quatre personnes tous en tenues militaire fessait face à un démon loup. Il ne fallut pas longtemps pour reconnaitre le démon, comment avait il put ne pas y penser plus tôt, c’était Rosh, classer comme dangereux et important dans la hiérarchie démon dans le livre de démonologie qu’avait commencé Goethe. C’était un adversaire de taille, et s’il l’attaquait maintenant l’issue du combat aurait été incertaine. Il regarda de plus près ses ennemis, une femme belle et jeune lui faisait fasse le regard dur et fatigué à la fois, elle donnait des ordres, cette voie empreinte de supériorité charismatique à la quelle on ne pouvait répliquée lui rappela immédiatement celle des officiers supérieures. Les hommes commencèrent à ce placer sur les flancs de la créature démonique, ils étaient expérimenté pensa t’il. Il voulut descendre de son perchoir mais à ce moment une créature sortie à toute vitesse des bois, sans que Marvaël ou quiconque ai pu l’entendre, il percuta le démon l’envoyant valsée au loin, suite à cela le démon n’eu le temps de bouger et des ronces ainsi que des racines poussèrent du sol emprisonnant la créature des ténèbres. Marvaël était hélas trop loin pour entendre les paroles que le satyre et l’humaine échangèrent. Il redescendit donc et s’approcha du groupe inconnu en déclarant d’une vois neutre et las:


-Belle prestation je n’aurai pu faire mieux, désolé de vous interrompre mais pouvons nous nous occupé du plus important, Marvaël pointait du doigt le démon en train de fulminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azrhaël
Voyageur
avatar
Nombre de messages : 3
Race : Satyre
Date d'inscription : 20/04/2010
MessageSujet: Re: Les imprévus d'une mission Sam 4 Juin - 21:14

Azhraël fixa ce qu'il restait des humains, trois hommes en armes dont l'un d'eux à qui il n'en restait certainement plus pour très longtemps peut-être quelque heures tout au plus, à son bras gauche il avait du perdre un menbre lors des assaults répétés du démon car à la place d'une main forte et rugeuse de soldat il ne restait plus qu'un moignon ensanglanté et brûlé. *Ces humains, toujours a vouloir cautériser les plaies par le feu, ils ne connaisent que cela... *. Près d'eux ce tenait une femme en armure constituée principalement de cuir et d'acier à qui le démon avait du entailler profondément la joue. *Ca devait être elle, pourquoi cette allucination, pourquoi l'ai-je confondue avec Ewy ? Il devait bien y avoir une raison car mes sens ne m'avaient jamais trompé*.

- Ceci est une méprise, je vous ai confondue avec quelqu'un d'autre... Je ne sais si je dois être allié ou ennemi, seul Ewy connait la réponse...

Sentant une présence s'approcher, Azhraël rappella ses runes dans sa main et de l'autre saisit sont bâton.
Arrivé à porté de voix, l'être leur adressa la parole avec un air las et neutre, il dit à Azhraël que cette action était une belle prestation, Azhraël pris alors la parole
:

- Je vous remercie mais c'est Ewy qu'il faut acclamer pas moi, je ne suis que receptacle de sa puissance, c'est grâce à Elle que Rosh est à terre. Et que conseillez-vous de lui faire maintenant ?

Après ses courtes paroles, Azhraël se dirigea vers l'homme au moignon, plenta sont bâton dans le sol, prit le bars du malheureux qui ne réagit pas, tellement il était surpris et dit :

- Sache vaincre toute fatigue de ton corps, tout faux pas de ton esprit, toute défaillance de ton âme.

C'est alors qu'une fine couche de terre recouvrit le poignet de l'homme :

- Cela ne vous rendra pas votre main mais vous garderez la vie, n'y touchez pas à moins que vous ne vouliez rejoindre Ewy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franasie It'Lown
Voyageur
avatar
Féminin
Nombre de messages : 24
Race : Humaine
Activité : L'entrainement de mes hommes
But /occupations : Faire régner la paix
Age d\'apparence : 33
Résidence : Forteresse de Fagor
Penchant : Neutre
Date d'inscription : 30/03/2008
MessageSujet: Re: Les imprévus d'une mission Lun 6 Juin - 10:13

Elle sentait son sang lui monter à la tête. Chaque pulsation de son cœur devenait une souffrance. Un mortellement incessant et pourtant essentiel à sa survie. Le repos. Elle avait besoin de se soigner et de prendre quelques heures de sommeil. Elle ne pourrait plus tenir bien longtemps à ce rythme. Les surprises se succédaient, d'abord elle affrontait un démon hybride puissant qui la blessa elle ainsi que ses hommes. L'un d'entre eux n'avait d'ailleurs pas survécu. Ensuite, un satyre surgissait de nul part et leur sauvait la mise en enchainant leur ennemi de lianes par magie. Décidément les marécages recelaient de ressources. Elle n'aurait jamais pensé y rencontrer autant de monde. Elle l'aurait d'ailleurs préféré.
Franasie poussa un soupir désemparé. Elle avait l'espoir que le nouveau venu ne lui voudrait aucun mal à elle et ses soldats. Il répondit enfin à sa question et elle soupira cette fois-ci d'exaspération. Comment pouvait-on dans un moment pareil être ni ennemi ni allié? C'était incompréhensible. Qui pouvait donc être Eiwy? Etait-ce un illuminé? Quelle que soit la réponse à sa question, il lui paraissait étrange. Elle n'avait jamais rencontré un être similaire. Un homme à cornes de bouc, donc la seconde moitié du corps était animale. Il avait l'air puissant, tout son corps n'était que muscles et aucun vêtement ne cachait sa peau. Dans cet instant de répit, la générale s'attarda à regarder les yeux intrigués les pattes de l'hybride. Son pelage marron semblait doux, elle se serait bien reposée sur un tel oreiller. Son regard se posa ensuite sur les sabots de la créature. C'était vraiment un être comme on en rencontrait peu. Heureusement qu'elle était accompagnée de ses hommes, car si elle avait un jour raconté ça à Fagor, certains se seraient rit d'elle. Dans son dos cependant.


- Nous voulez vous du mal? C'est l'unique...

Elle interrompit subitement. D'un coup, des cailloux et le bâton du satyre revinrent dans ses mains par la seule force de son esprit. C'était bel et bien de la magie! Elle n'eut pas le temps de s'appesantir sur le sujet qu'elle entendit une voix masculine qui n'était ni celle des soldats, ni cette de l'hybride. Elle se tourna rapidement vers la source, si bien qu'elle ressenti quelques vertiges. Ses yeux tombèrent alors sur un nouvel arrivant. Particulièrement beau certes, mais elle sentait qu'il n'était pas totalement humain. Elle remarqua alors ses oreilles en pointes à demi dissimulées sous une crinière de cheveux noirs.
Elle voulu répondre, mais le satyre la devança. Lui qui avait si brillamment mit le démon à terre décida de laisser les choses en mains au nouvel être qui leur était apparu. Franasie fit quelques signes de têtes à ses subordonnés et murmura quelques ordres du bout des lèvres de manière inaudible.


- Restez sur vos gardes. Soyez prêts à fuir.

Tandis qu'elle s'entretenait silencieusement, elle vit le satyre se mouvoir. Que faisait-il? Pourquoi s'approcher de Dolché? Celui-ci resta paralysé par la surprise. Il ne réagit pas lorsque l'hybride parla, mais eut un mouvement de recul lorsque de l'argile vint se déposer sur son moignon fraichement cautérisé. Il grimaça et voulu enlever la terre. Mais il retint son geste en entendant les paroles du satyre. Il le regarda dans les yeux et le remercia d'un signe de tête. Même s'il n'avait pas confiance, il était soulagé d'apprendre que grâce à ce phénomène étrange il aurait des chances de survivre.
Franasie quant à elle, parvint à la conclusion que cet être mi-homme mi-bouc n'avait rien d'hostile envers eux. Cela faisait déjà deux fois qu'il leur venait en aide. Elle voulut esquisser un sourire de remerciement, mais sa blessure la lança. Elle s'en abstint.
Regardant à nouveau l'homme aux cheveux noirs de corbeau elle s'adressa à lui.


- Notre intérêt à tous est de rester en vie je suppose. Elle braqua son arme sur lui. Par vos dires j'imagine que vous traquez Rosh, ai-je raison? En cet instant il est hors course, grâce à ce satyre. Allez lui régler son compte, cela m'indiffère. C'est une sale engeance que cette créature. Mes hommes et moi même ne nous en approcheront plus, ils a déjà fait assez de mal comme ça.

Elle eut une pensée pour son fidèle soldat mort décapité. Franasie soupira, lasse. Elle n'aurait pas pensé perdre un homme ici, mais ils avaient accepté une mission périlleuse et c'était le risque de leur métier. Son désir était de voir Rosh mordre la poussière, agoniser lentement, mais elle même devait penser à plus important. La survie de sa famille d'adoption et le bien de Nelendark. Si elle venait à périr, elle ne pourrait plus servir Natalya. Si cet homme étrange avait l'intention de terminer ce qu'elle avait commencé, elle lui laisserait le champ libre. Tué par elle même ou un autre, l'essentiel serait la disparition de cet être malfaisant.

Cependant, il arriva de nouveau une chose à laquelle elle ne s'attendait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvaël
Voyageur
avatar
Masculin
Nombre de messages : 5
Race : Demi-Démon
Activité : La chasse
But /occupations : Traquer et penser
Age d\'apparence : Âge réel: 167 ans
Âge d'apparence: plus ou moins 25 ans
Résidence : Drech't
Penchant : Bon
Particularité physique visible : Des yeux d'un bleu étrange dont les teintes sont toujours en mouvement et des oreilles en pointe vers l'arrière du crâne.
Date d'inscription : 29/05/2011
MessageSujet: Re: Les imprévus d'une mission Mar 28 Juin - 2:45

Marvaël regarda tour à tour ses deux interlocuteurs, le satyre parlait d’Ewy, *inconnu au bataillon* pensa-t-il. La femme superbe et malheureusement resplendissante de fatigue l'envouta complètement. Ses cheveux noirs se déposaient à la perfection sur son visage fin faisant ressortir ses yeux verts, lui rappelant la somptueuse couleur de la chartreuse, cela lui héla les soirées où il festoyait avec ses frères d’armes en poursuivant dans le campement des filles qui n’existaient pas et à chercher des hommes pour se battre. *Quel dégout d’avoir était un jour comme cela*. Mais il revint vite sur l’étude de la jeune humaine, ses courbes possédaient autant de charme que ses jambes et ses bras inspirer force et adresse. Marvaël redescendit peut à peut sur terre et ne manqua pas d’écouter avec attention chacune des paroles de la chef du groupe.

-Oui, en effet je la chassai, enfin au début pas vraiment, mais j’ai rencontrée un corps, j’ai comprit qu’il avait des compagnons et que son bourreau était un démon. J’ai donc prit la liberté de le traquer, comme l’animal qu’il est. Le demi-démon regarda une nouvelle fois les yeux vert de la femme, se baignant dans l’alcool qu’il aimait tend. Les vagues qui remplissaient ses yeux bleus se mirent à s’entrechoquer comme jamais. Bien je vais m’occupé de lui milady, et si vous le permettait j’aimerai ensuite vous escortez en lui sûr… Une fois que vous serez reposé, cela va sans dire. Et puis-je vous dire…

Soudain, Marvaël eut une sueur froide, son cœur battait plus qu’il ne devrait et il comprit. Un démon, majeur et d’un autre calibre que Rosh où autre. A force de côtoyer les démons, les traqueurs apprennent à sentir venir le danger, et son tatouage ne l’avait jamais trahit. Un démon d’une très grande puissance arrivait et arriver vite. Sous le choque d’un telle sentiment de force, le demi-démon resta les yeux écarquiller, et la bouche légèrement ouverte,*Impossible* pensa t’il. Le vent commença à s’emballer, affolent les branches et les feuilles des arbres qui les entouraient. Le feu de camps diminua de manière inquiétante et un épais nuage s’imposa face à la lune rendent sa lumière inerte…
Marvaël appela à lui son épée qui dans un bref éclaire bleu naissa dans sa main. Une femme apparut en un instant à côté du démon emprisonné, elle leur faisait face. Ce n’était pas une téléportassions, elle c’était juste déplacer trop vite pour qu’il est put suivre chacun de ses mouvement. Le demi-démon entendit les animaux de la forêt, qui les entourés, déguerpirent et gronder. La démone majeur portait une longue cape noir qui trennait par terre et une tenu de cuir qui laissait peut de place à l’imagination. Ces cheveux châtain cendrés tombaient sur ses épaules, et ses yeux rouges grands ouverts brillaient comme des braises dans la nuit. Ce n’était pas de la surprise qu’on voyait sur son visage blafard mais de la méprise et de la cruauté. Marvaël eut du mal à déglutir, une telle puissance émané de cette être noires, comme si le sol l’appeler pour qu'il s’écraser devant elle. Ca présence ne dura pas plus de dix secondes, elle posa la main sur la tête du loup géant et en une formule incompréhensible tend elle parlait vite, ils disparurent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les imprévus d'une mission

Revenir en haut Aller en bas

Les imprévus d'une mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty» Première mission» Une mission pour changer la face d'Haïti !» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant» Ordre de Mission
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: Les étendues grises :: Les marécages-