Nelendark la croisée des mondes fantastiques
Bonjour à toi Nelendarkien!
Ce forum a vécu son temps et est désormais en repos.
Tu peux cependant retrouver l'admin dans un nouvel univers, sur Lombredelondres.forum2jeux.com
A bientôt!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Refuge pour l'alchimiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeDim 3 Fév - 15:16

Cela faisait des jours qu'Èlendir marchait sans jamais s'être arrêté. Il avait épuisé toutes ses ressources physiques pour tirer son ami mais sa volonté était aussi forte qu'une armée toute entière. Il fallait qu'il le traîne, il fallait qu'il permette à Slike de vivre. Il avait besoin de lui, de sa présence, de sa loyauté mais surtout de son amitié.
Sans se plaindre, sans même exprimer sa douleur, tel le Christ sur la croix, Slike observait le monde qui l’entourait sur sa civière de fortune. Dans son état, rien ne lui paraissait aussi beau que la nature elle-même, dans toute son essence... Le monde était beau mais pourtant si sale...
A cet instant tout les deux haïssait profondément la nature des êtres qui les poussent à faire la guerre. Èlendir était perdu dans ses pensées et il songeait à tous ceux qui avaient participé à cette guerre, soit disant pour la liberté des peuples.

L’alchimiste cracha de dégoût sur le sol de la forêt.

Il songeait à Natalya, qu’il n’avait pas pu approché, à Aldarion auquel il avait affligé d’horrible blessure avant de s’enfuir, puis à Oromë, son souverain. Où était l’archange ? Et pourquoi son armée, sur le point de gagner, s’était-elle retirée sans même prendre le temps d’achever son travail ?

* Mais pourquoi ??? *

Une nouvelle coupure sur la paume de sa main le ramena à la réalité. Perdu dans ses pensées, il avait oublié la souffrance de la traversée. Ses mains étaient humide de sang et ce dernier coagulait aussi vite que prolifèrent la peste. Plus ils avançaient et plus le pan de la montagne s’inclinait. La traversée du bois devenait une torture à laquelle l’alchimiste ne céderais pas.

Il se souvînt soudain qu’avant la chute de l’armé angélique, quelque chose qui l’avait habité depuis sa rencontre avec Oromë, avait disparu. Cette sensation était apparue lorsqu’il avait mit le casque des arts pour la première fois. Il sentait toujours cette présence autour de lui, mais à présent elle s’était envolée.
Il se souvînt aussi des pouvoirs de ce même casque.

* Ta force et tes pouvoirs seront multipliés…*

Et si Èlendir utilisait le heaume, il pourrait arrivé plus vite et plus facilement dans les hauteurs de cette montagne. Mais non, il serait l’esclave d’Oromë, prisonnier de la volonté de ce dernier. L’alchimiste avait besoin de tout son esprit pour mener à bien son expédition. Il fallait qu’il transporte Silke jusqu'au sommet de ce mont.

Quelques années auparavant, Èlendir avait entendu dire qu’il y séjournait un peuple aux ressources variées et nombreuses sur les montagnes d’Anor. Ce peuple serait sûrement son dernier refuge…


Dernière édition par Èlendir le Mar 1 Juil - 3:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeSam 1 Mar - 1:57

La douleur du voyage avait transporté l'alchimiste dans un moment intense de réflexion. Ses pensées se mêlaient aux sons mélodieux de la guerre. Ce qu'il qualifiait de bon en lui jugea qu'il avait enlevé trop vie dans cette bataille. Du sang qui n'était pas le sien, perlait sur sa nuque à la lueur du soleil. Slike ne réagissait même plus et cette inertie inquiétait plus que jamais Èlendir...

Soudain, un flèche traversa la chair de l'alchimiste à son épaule gauche. Son esprit, très affaibli lâcha la prise qu'il tenait pourtant fermement sur la civière de fortune de son ami. Slike allait faire une chute mortelle si rien ne l'arrêtait. Esquivant de nouvelles salves de flèches, Èlendir plongea et tenta de saisir la corde du brancard... Il n'y arriva point et le morceau de ferraille prenait de plus en plus de vitesse. Une autre flèche traversa son corps mais celle-ci alla se loger dans son dos. Èlendir perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeSam 1 Mar - 6:21

Èlendir ouvrit les yeux lentement. Il avait mal partout. Pas seulement là où les flèches tirées par ses ennemis inconnus l'avaient transpercé, mais partout. Sa tête lui faisait terriblement mal et c'est pourquoi il ne s'étonnait pas de ne rien voir. Les secondes passées et ses maux de crâne presque envolés, sa vision ne semblait pas pour autant vouloir s'améliorer. L'alchimiste pensa alors que ses poursuivants l'avaient rattrapé dans sa chute et qu'en l'ayant fait prisonnier, on lui avait bandé les yeux. Maladroitement il tata son visage et constata que rien, à part le sang, n'était sur sa face. La peur et le doute s'empara un instant de son esprit car il croyait être aveugle.
Èlendir entendu des bruits de pas. Chacun de ces bruits semblaient s'évanouir tel l'écho qui résonne dans la montagne. Sans pour autant en calme. être sur, l'alchimiste savait que les pas se rapprochaient de lui mais il ne voyait toujours rien. L'écho des pas se fit plus bruyant et il lui sembla même que ces bruits provenaient de diverses endroits. La cécité le rendait plus craintif que jamais mais il garda le peu de calme qui lui restait. Et si Natalya et ses hommes l'avaient rattrapé ? Et si il était tombé dans les mains d'une tribu des peuple qui menèrent la guerre contre celle d'Oromë ?
Soudain les bruits de pas s'arrêtèrent, emportant avec eux le sinistre écho qui les accompagnait...

- Qui êtes-vous ? Montrez-vous !!!

C'était d'une voix prudente que l'humain avait parlé. Il s'apprêtait à reposer sa question quand une autre voix le fit sursauter.

- Je me nomme Èlendir Vallc’dulem

L'être qui avait prétendu à s'appeler comme lui l'avait fait avec la plus grande assurance. Et à présent l'inconnu lui retournait la question :

- Et vous qui êtes-vous ?

Èlendir parut horrifié à l'idée de devoir justifier à cette chose qu'il ne voyait pas, que c'était lui le vrai Èlendir.
Mais sa vaillance n'avait pas de limite et l'alchimiste voulu se révolter de cet affront.

- Tu n'est pas Èlendir, humain, créature ou je ne sais quoi. Je suis le vrai Èlendir et sache que je ne me cacherais point de cet manière.

La voix de son interlocuteur lui parvînt plus audible que jamais et il sembla même que les sons que ce dernier prononçait, l'attirait vers le bas.

- Tu n'est pas Èlendir !!!

L'alchimiste vit son propre visage sur le sol inexistant qu'il jonchait. Pris de panique, il sursauta et fit un bond en arrière. A présent en position assise, Èlendir vit son double en face de lui.

- Qui êtes-vous vraiment ???

- C'est moi Èlendir, fils de Hiltzior le grand et de Gadora. 1er héritier du royaume de mes ancêtres.

- Hérité ?? Je n'ai aucun royaume. Pourquoi m'avoir attaqué ??? Où m'avez-vous enfermez ? Répondez ?

- Vois-tu une forêt ici ? Aperçoit-tu la présence de ton frère Slike ? Tu ne sais même pas qui tu es, c'est toi l'imposteur !!!

- Slike mon frère ?!!!

- Tu prétends être quelqu'un que n'est pas, c'est toi l'imposteur !!!

- Non !

- Imposteur !!!

- NON !!!

Alliant les gestes à la paroles, Èlendir se jeta sur son double avec vigueur d'un désespéré mais celui disparu tel un nuage de fumée.

- Tu n'est même pas le grand guerrier que tu aurais dû être. Rien qu'un panaché de toute ces magies, un incapable. Tu as recourt à un masque pour devenir plus fort ?! Est-ce cela ta vraie destinée ? Esclave d'un ange à moitié fou...

- Qui êtes-vous vraiment ?

- Vraiment ? Je suis Èlendir

- Est-ce que je rêve ?

- Non, je suis la manifestation de ton esprit. Tu as tout oublié... Ton histoire, celle de ton peuple et tes pouvoirs son amoindris.

- Mais quel peuple ? Et où est-il se peuple ?

- Décimé. Vous êtes les deux seuls survivants !

- Nous ?

- Oui vous !

- Slike est mon frère dis-tu ?

- Oui

- Et pourquoi ne me l'a t-il pas avoué ?

- Ton frère Théodir était trop jeune pour se souvenir de quoi que se soit lorsque vous avez été enlevés.

- Théodir...

Èlendir avait trop de questions qu'il voulait poser. Il semblait croire que ce double était sa véritable conscience et qu'il savait bien plus de choses sur son passé que lui.

- Qui nous à attaqué et pourquoi je ne m'en souviens pas ?

- Patience Èlendir, tu auras bientôt tes réponses... Pour l'instant, sauve leeeeee.

Les derniers mots prononcé par la conscience de l'alchimiste se mêlèrent avec le son des flèchent qui fusaient autour d'eux. Une troisième flèches le ramena complètement à la réalité. Il continuait sa chute et Slike aussi.
Èlendir stoppa le brancard de son frère qu'il transporta avec son esprit, tandis que lui-même se stabilisa. Il était en lévitation à quelques centimètre lorsqu'il reçu une quatrième salve de flèches. Il plaça immédiatement son frère derrière lui tandis qu'il prononçait les paroles magique d'une barrière de protection :

- Etsyl Nihegh

Les flèches ricochèrent sur un mur invisible avant que l'alchimiste ne tombe dans un coma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeDim 2 Mar - 5:50

Il y avait quelque chose d'anormal. Son corps n'avait pas de souvenir d'une blessures, ni même d'une quelconques douleurs. Il se sentait agréablement bien et bercé par une sensation de légèreté. On aurait dit qu'il que son corps planait aussi léger qu'une plume d'oiseaux. Etait-ce cela la mort ? Etait-ce aussi agréable ? Il essaya de bouger mais ni arriva pas. Pourtant quelque chose lui disait que sa conscience était encore présente. La mort ne serait-elle que la privation des sens ? Si tel était le cas, il décréta qu'il n'y avait rien de pire à cela.

Mais dans son immense incertitude, un doute persista. Peut-être s'agissait-il à nouveau d'un entretien avec sa conscience ? Il fallait en être sur car toute façon il n'avait pas grand chose à perdre.
C'est alors qu'il se rendit compte qu'il ne pouvait même pas prononcer un mot ni même un son. Il était seul face à son esprit, à ne pouvoir communiquer qu'avec lui-même; quelle horrible situation. Mais il fallait tout de même essayer.


* Èlendir ?! *

Le vide et le silence se firent plus pesant que jamais.

* Èlendir ?! *

Toujours rien, rien que du vide.

- Fils de Hiltzior le grand, me voilà.

* Qui était mon père ? *

- Quelqu'un de mauvais.

* Qu'avait-il fait ? *

- Il était mauvais !

* Et ma mère ? *

- Ta mère était une jolie créature, mais ton père la fit sacrifier pour ton rituel d'initiation.

* Quel ... *

- Ne me pose plus de questions, tu auras tes réponses en temps venu.

* Mais alors que fais-tu là ? *

- Je suis là pour répondre aux questions que tu dois me poser.

Èlendir ressentit comme un vide et se même vide tentait de l'aspirer par son nombril. Il ne pouvait même pas réagir mais cette sensation lui fit comprendre qu'il surement en vie.

* Que se passe t-il ? Où suis-je ? *

Èlendir attendit un instant que la réponse lui parviennent à l'esprit mais il ne reçu rien. C'est alors qu'il se rendit compte qu'il pouvait entendre les paroles de sa conscience mais que lui, les lui renvoyait par les pensées de son esprit. Mais pour l'instant, il n'avait pas eu de réponse.

* Èlendir ?! *

- Oui

* Que se passe t-il ? Où suis-je ? *

- Tu es dans une dimension annexe à celle de la mort. Après t'être évanouis, tes ennemis ton retrouver et ton ramener dans leur village. Ils ont choisi pour je ne sais quelles raisons d'extirper ton esprit de ton corps. Tu as remarqué ton impossibilité à bouger, à ressentir quoi que ce soit et même à parler ?

* Oui *

- C'est le sorcier de ce village qui œuvre contre toi. Il est très puissant mais quelque chose semble lui résister d'après ce qu'il dit aux autres.

* Comment sais-tu tout cela ? *

- Je suis ta conscience et je suis la partie qui te rattache au monde physique. Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir rester, car à chaque assauts du mage, je disparait !!!

* Peut-tu me faire entendre ? *

***********************************************

Une dizaine d'hommes étaient meublés devant le corps inerte d'Èlendir. Ce dernier était fermement ligoté mais soigneusement déposé dans un cercle fait de vielles pierres. Quelques runes gisaient au sol mais dessinées avec le plus grand soin. Il y avait le sorcier qu'on reconnaissait à ses yeux révulsés et à son accoutrement. Autour de lui, les hommes importants du village se tenaient debout, le visage anxieux. Un homme, plus vieux que les autres semblait être le sage du village.

- Je n'y arrive pas !!!
- Cet homme porte le blason d'Oromë, on ne sait pas quelles sont ses intentions en venant ici, mais nous devons le savoir. Sa magie à l'air puissante, il a repoussé nos flèches et maintenu en l'air ce morceau d'armure, sans même bouger, nous devons savoir qui est-il !!!
- Quelque chose semble lutter avec lui, je n'y arrive pas !

Après une nouvelle tentative ratée du sorcier, les murmures commencèrent à se propager dans la pièce. Le silence n'avait plus sa place car quelque chose d'inabituelle se produisait. Jamais ce grand sorcier n'avait échoué dans son art.

- Je n'ai jamais rien vu de tel !!!
- Tuons le !
- La guerre est finie, Oromë est mort. Cet homme n'est pas là pour nous mais pour ce que nous avons à lui offrir, après tout nous vendons aussi beaucoup de choses non ?!!

Une appréhension général se fit entendre dans la pièce et dissipa peu à peu l'angoisse qui y régnait.

- Qu'adviendra t-il de notre village si les anges d'Oromë sont à sa recherche et qu'ils le trouvent ici ?
- Nous sommes si bien cachés, et puis je ne pense pas qu'il soit ici pour nous faire du mal.
- Tuons-le quand-même !!

Il sembla que cette idée ravissait beaucoup plus la dizaine d'homme qui s'était établis dans la pièce.

- Grand sage, qu'en pensez-vous ?
- Cet homme n'est point dangereux, et puis il possède le collier...

**********************************************

Èlendir essaya de capter les derniers mots que le sage allait prononcer, mais tout se dissipa tel de la brume.
Oromë était donc mort !? Cela n'était pas possible, Oromë ne pouvait pas mourir.
On lui avait dit que les gens d'Anor étaient très prudent et qu'il fallait s'attendre à ce qu'ils vous attaquent avant toute chose. L'alchimiste ignorait aussi que la guerre s'était propagée à ce point. Et de quel collier parlait ce vieux sage ? Qui luttait pour le sauver ?


- Le collier que ta mère vous avait offert à ton frère et à toi, est sans doute la seule chose qui te maintient dans cet état. Il vous unis ton frère et toi et Théodir lutte contre le sorcier pour que tu puisse vivre. Il est peut-être en danger lui aussi et je ne sais point s'il tiendra. Il est peut-être temps de réagir Èlendir, trop de gens se sont sacrifier pour toi !!!

* Mais comment vais-je pouvoir y parvenir ? Aide-moi, je t'en supplie !!! *

Èlendir n'eut aucune réponse car sa conscience l'avait quitté et cette fois, il lui sembla que c'était pour de bon.

Une douleur intense traversa son corps entier. Jamais il n'avait été aussi foudroyer. Èlendir ouvrit les yeux poussé par sa douleur. Quelqu'un était à sa hauteur et tendait la main vers son cou. Une violente étincelle jaillit avant de replonger l'alchimiste dans un profond coma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeDim 15 Mar - 2:14

Èlendir resta un bon moment allongé les bras le long du corps, les yeux fermés, tentant de savoir s'il pouvait encore bouger tous ses membres. Il ressemblait à un cadavre dans cette position, pâle, inerte et le souffle très court. Il ne voulait absolument pas qu'on sache qu'il était conscient mais la douleur dans son dos le torturait affreusement et il ne sut dire s'il aurait préféré être inconscient plutôt que d'endurer ce supplice. de toute façon son état l'empêchait de bouger mais ses cinq sens étaient à l'affut du moindre de la moindre choses.
Il n'entendait aucun bruit proche, signe qu'il était seul dans cette pièce. Il y avait beaucoup d'agitation dehors; probablement des voix de femmes et d'enfants qui s'adonnaient à leurs activités dans la cour.
Il avait rapidement constaté en s'éveillant que personne n'avait pris la peine de l'installer sur une couche mais qu'on l'avait laissé là, sur le parquet qui recouvrait la pièce, comme un vulgaire prisonnier. Il aurait voulu tous les faire souffrir et les tuer de ses propres mains pour l'avoir traité ainsi.
La seule odeur qui régnait dans la pièce était celle de son sang qui n'avait cessé de s'écouler le long de sa colonne vertébrale et il ne savait pas combien de temps il étai ici, ni le temps qu'il y resterait encore. Le vent traversait facilement l'endroit où il se trouvait. Il devait certainement être en haut de la montagne qu'il avait tenté de grimper avant de se faire attaquer pour qu'il y ait autant de courant d'air. Quelques gouttes, résultant de son ultime souffrance, perlaient sur son front puis allaient se loger dans l'orbite de ces yeux, que le vent les asséchaient aussitôt et lui laissant une désagréable sensation de peaux sèche : à vrai dire il se sentait extrêmement crasseux.
L'alchimiste ne pouvait absolument pas bouger et il était quasiment sûr d'être surveillé. Les quelques rayons de soleil qui traversaient les murs fabriqués de nappes tressées et qui le touchait, le réchauffaient quelque peu. Cependant, ses pensées étaient ailleurs.

* Si seulement je pouvais savoir où il se trouve ! *

Èlendir se souvenait de ce que lui avait dit sa conscience avant de disparaître dans le néant :


Citation :
Il est peut-être en danger lui aussi et je ne sais point s'il tiendra

Slike était déjà plus que mourant en arrivant dans cette forêt et l'idée de le savoir toujours en danger le gênait encore plus. Mais il y avait aussi cette histoire de collier que l'alchimiste ne comprenait absolument pas. Ce dernier reposait sur sa clavicule et une douce et agréable chaleur en émanait.
Soudain une douleur fulgurante le piqua comme une lance dans le dos. Il ne put s'empêcher de quitter son état inertie et de se débattre contre la douleur. Il ouvrit les yeux un moment et s'aperçut de la beauté des lieux avant de s'évanouir dans un long sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Èlendir
Membre de Nelendark
Èlendir
Masculin
Nombre de messages : 195
Race : Humain
Activité : Alchimiste-mage
But /occupations : ******
Age d\'apparence : 28 ans
Résidence : ******
Penchant : Neutre-mauvais
Particularité physique visible : Des cercles tatoués sur la paume des mains
Date d'inscription : 01/10/2005
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitimeDim 15 Mar - 16:53

HRP : Les évènement présentés ici se déroulent un an avant la "nouvelle ère" de Nélendark. je préciserais quand mon RP sera actualisé.

Deux semaines à peu prêt s'étaient écoulées depuis qu'Èlendir était présent dans ce village. Il s'était réveillé plusieurs fois, toujours dans la même pièce, tout en prenant le soin de feindre son inconscience. Mais la plupart du temps il était transpercé de douleur par sa blessure, et s'évanouissait juste après. Il avait eu environ une dizaine d'attaque, toute aussi fulgurante les unes que les autres et qui lui rappelaient ses précédents combats ainsi que son arrivée ici. L'alchimiste ne savait même pas où se trouvait ses affaires, ni même comment il avait pu survivre aussi longtemps sans se nourrir. Cependant il avait constaté qu'un groupe d'homme venait régulièrement lui rendre visite. L'alchimiste ne voulait surtout pas qu'il se rendent compte qu'il était réveillé. Vers la fin de la deuxième semaine Èlendir se réveilla et constata que quelqu'un avait pris soin de lui et qu'on l'avait posé sur une couche bien plus douce que le parquet sur lequel il gisait. Sa blessure au dos lu faisait de moins en moins mal et il lui semblait sentir la présence de Slike.

* Il doit être tout prêt, si seulement je pouvais le voir *

Èlendir semblait à présent beaucoup plus serein. Après un journée de total repos, la fin commençait à le tirailler et il ne sentait plus beaucoup ses forces. Il était temps de sortir de ce faux moment d'inconscience et d'agir pour s'enfuir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Refuge pour l'alchimiste Empty
MessageSujet: Re: Refuge pour l'alchimiste Refuge pour l'alchimiste Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Refuge pour l'alchimiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» BEETHOVEN BICHON MALTAIS 10 ANS REFUGE 62 URGENT» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010» Moments difficiles pour nos vieillards!» Aimé Césaire, la liberté pour horizon» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelendark la croisée des mondes fantastiques :: La Contrée :: Le village d'Anor-